Le dispositif « loyers » autorisé par la Commission Européenne

Bercy s’est félicité de cette annonce.

Le dispositif « loyers » a été autorisé par la Commission européenne. C’est ce qu’ont annoncé Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance et Alain Griset, ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises.

Ce dispositif est destiné aux commerces de détails et de services qui ont été fermés entre février 2021 et mai 2021 du fait de la reprise épidémique de la Covid-19. Il s’adresse Plus particulièrement, aux entreprises disposant de plusieurs magasins restés ouverts en centre-ville et d’autres ayant été fermés puisque situés dans des centres commerciaux interdits d’accueil du public, en particulier en février et mars dernier.

L’éligibilité à l’aide est appréciée mois par mois au regard des aides déjà obtenues par l’entreprise. Par exemple lorsqu’une entreprise avec plusieurs points de vente dont certains ayant été fermés a pu accéder au fonds de solidarité et/ou au dispositif coûts fixes, l’accès au dispositif « loyers » ne sera pas possible, sauf s’ils en ont atteint les plafonds.

A contrario, si cette même entreprise n’a pas pu toucher l’aide au titre du fonds de solidarité et/ou le dispositif coûts fixes car sa perte de chiffre d’affaires globale était inférieure à 50%, elle pourra bénéficier du dispositif « loyer » pour le mois en question.

Ouverture du guichet mi-novembre.

Le montant de l’aide correspond à la somme des loyers et des charges calculés par magasin, cet ce au prorata des journées d’interdiction d’accueil du public. Les demandes d’aides pour les périodes éligibles des mois de février, mars, avril ou mai 2021 seront déposées en une seule fois par voie dématérialisée. L’ouverture du guichet auprès de la direction générale des finances publiques interviendra mi-novembre.

L’aide sera déposée, comme pour le dispositif « coûts fixes », via un formulaire complété par un expert-comptable ou un commissaire au compte. Une foire aux questions viendra préciser plus en détail le dispositif. Un décret publié dans les prochains jours précisera les modalités de ce dispositif. La liste des commerces éligibles est annexée au présent communiqué.

« Engagement tenu » a indiqué Bruno Le Maire, après que cette aide longuement négociée avec la Commission européenne, très attendue par tout un secteur, ait été autorisée.

« Bien que la reprise d’activité est au rendez-vous, nous devions parvenir à cet accord pour permettre aux entreprises du commerce de limiter les impacts économiques de la crise sanitaire. Le Président de la République l’avait dit, nous ne laissons personne au bord du chemin » ajoute Alain Griset.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Émilie Brot, nouvelle directrice du Parc Industriel de la Plaine de l’Ain

nullElle succède à Hugues de Beaupuy à la direction du syndicat mixte du plus grand parc industriel d’Auvergne-Rhône-Alpes


MLyon : la Métropole de Lyon cède les lots M+M à DCB

Cette signature a été réalisée il y a une semaine, le 2 mai.


Carré de Soie : les élus déplorent le départ de Renault

La Métropole et la Ville de Vaulx-en-Velin ont fait part de leur « incompréhension », suite à l’annonce de la fermeture du site de Renault Lyon-Est.


«  Il y a une demande exprimée forte en locaux d’activité »

Loïc de Villard est le président de la FNAIM Entreprises en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui les chiffres du premier trimestre sur les marchés des bureaux et des locaux d’activités.


Décines : « Diptyk 2 » a été vendu

null
L’immeuble tertiaire de 2.300 m² a été vendu à un groupement Banque des Territoires/Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes.


Socios Services France prend à bail 581 m² dans le « Part-Dieu Central »

Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses transactions au titre du mois de mars.


Vers un futur redéveloppement de l’ex-clinique du Tonkin à Villeurbanne

null
Novaxia Investissement, Icade Promotion et Imring ont annoncé avoir signé un partenariat portant sur le redéveloppement de 5 actifs acquis auprès du groupe Ramsay. Dont l’immeuble villeurbannais.


Le marché des locaux d’activité à Lyon reste «dans une dynamique record»

C’est le constat dressé par JLL, qui a analysé les chiffres du premier trimestre 2022 dans l’aire urbaine de Lyon. Pour le conseil, le marché réalise « un excellent départ dans la lignée de 2021 ».


Spirit Entreprises : première agence régionale près de Lyon

La filiale s’implante au sein de la zone industrielle Mi-Plaine, à Chassieu.


Part-Dieu : Greenaffair prend à bail 297 m² de bureaux

Valoris Real Estate était commercialisation lors de cette transaction.


JLL fait part d’une « reprise confirmée » sur l’agglomération lyonnaise

Le conseil en immobilier d’entreprise a commenté les chiffres de demande placée compilés par le CECIM sur la Métropole de Lyon au 1er trimestre.


«Il y a une demande qui reste non satisfaite»

nullCédric Serre est le responsable de la FNAIM Auvergne Entreprises. Nous évoquons avec lui le marché de l’immobilier d’entreprise sur Clermont Auvergne Métropole, au travers du bilan annuel du marché dévoilé par l’organisation en début de mois.


Clermont-Ferrand accueillera le service de l’origine de la Douane et du Made in France

L’implantation de ce service, qui se fera le 2 mai, a été annoncée par Olivier Dussopt.


Sogenial Immobilier acquiert 5.343 m² de locaux d’activités à Roanne

nullCette acquisition a été réalisée pour le compte de la SCPI « Coeur de Régions ».


Clermont Auvergne Métropole : +23% de demande placée en bureaux en 2021

Les chiffres ont été récemment dévoilés par la FNAIM Auvergne. La demande placée en locaux est en revanche en repli.