Érosion de la confiance des artisans du bâtiment | Lyon Pôle Immo

Érosion de la confiance des artisans du bâtiment

La CAPEB et Batiactu ont dévoilé les résultats de leur baromètre 2022 sur l’activité, l’innovation et les pratiques professionnelles des entreprises artisanales du bâtiment.

La confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB) et Batiactu ont faot part des résultats de leur baromètre 2022 sur l’activité, l’innovation et les pratiques professionnelles des entreprises artisanales du bâtiment. Et selon cette étude, les entreprises du secteur voient leur confiance dans le maintien de leur activité s’éroder, après une année marquée par la hausse des prix des matériaux et de l’énergie et les difficultés d’approvisionnement. Aussi, seulement 54 % des sondés se disent confiants pour le futur contre 77% il y a 12 mois.

« Ce baromètre annuel vient confirmer les nombreuses inquiétudes de nos adhérents que nous n’avons eu de cesse de faire remonter au Gouvernement ce dernier semestre. Lors des Assises du BTP, la CAPEB avait formulé 26 propositions concrètes pour maintenir l’activité d’un secteur économique clé et donner ainsi les moyens aux entreprises artisanales du bâtiment d’agir pleinement en faveur de la rénovation énergétique. Si ces Assises étaient un point de départ, l’année 2023 doit être celle du passage à l’action. Les enseignements de ce baromètre nous y obligent. Nous serons donc très attentifs aux leçons que le Gouvernement en tirera pour concevoir des solutions durables à même d’embarquer le plus grand nombre d’entreprises artisanales. »

Jean-Christophe Repon, président de la CAPEB

La confiance des artisans s’érode donc, selon cette étude exclusive réalisée auprès de 497 répondants entre juin et juillet 2022. Selon elle, 56% des artisans interrogés estiment que leur activité s’est stabilisée par rapport à 2021, ce qui traduit un bilan en demi-teinte puisque seulement 25% des sondés déclarent une amélioration par rapport à l’année dernière, là où ils étaient 43% en 2021. Ce constat pousse les artisans à être davantage méfiants.

La principale source d’inquiétude pour 57% des chefs d’entreprise artisanale demeure l’accumulation de réglementation. Pour agir durablement et efficacement en faveur de la transition environnementale, il est, pour la confédération, indispensable de leur permettre d’exercer leur métier sereinement. La CAPEB appelle le Gouvernement à entamer un important travail de simplification pour mettre un terme à des réglementations complexes et qui fluctuent très régulièrement, des dispositifs d’aide à la rénovation qui désorientent les professionnels et les particuliers, et des injonctions contradictoires.

Transition digitale : une sensibilité marquée pour le numérique

Les artisans ont été interrogés sur les évolutions numériques qu’ils ont opérées dans leur activité. Selon l’étude, 46% des chefs d’entreprise artisanale déclarent avoir eu recours à de nouvelles solutions techniques et regrettent de ne pas être plus informés sur les contraintes réglementaires ou les éventuelles incitations économiques liées à leur mise en œuvre.

Pour faire face aux bouleversements numériques et conjoncturels, le secteur s’adapte. Les artisans voient même d’un bon œil l’évolution de leur profession en termes de qualité (80%) et d’innovation (80%).






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les propriétaires prêts à rénover leur logement

Franfinance a récemment réalisé un baromètre « Habitat et Rénovation Énergétique » avec Viavoice.


Villeurbanne : l’Hôtel de Ville en travaux

Des travaux sont réalisés au rez-de-chaussée de l’Hôtel de Ville et nécessiteront un accès par la place Lazare-Goujon à partir du jeudi 11 juillet.


La FFB Auvergne-Rhône-Alpes met en avant l’artisanat du bâtiment

L’organisation organisait la semaine dernière une visite d’entreprise à Béligneux dans l’Ain, à l’occasion de la semaine de l’artisanat de la FFB.


Élections législatives : la CAPEB rappelle ses valeurs

La confédération affirme son profond attachement aux valeurs fondamentales des entreprises artisanales du bâtiment.


Partenariat entre BTP CFA AuRA et Vinci Energies France Tertiaire

Un partenariat a été signé lundi entre BTP CFA Auvergne-Rhône-Alpes et Vinci Energies France Tertiaire Centre-Est Sud pour dynamiser et renforcer l’apprentissage dans l’électricité.


Charly, lauréate d’un des « rubans du Patrimoine » 2024

Les lauréats de ce concours organisé par l’AMF, la FFB, et diverses structures ont été désignés pour la 30ème édition du concours « les rubans du Patrimoine ».


Un jugement sur les carnets de commandes dégradé

La Banque de France a publié sa note de conjoncture au titre du mois de mai.


La FFB salue aussi le plan de simplification

nullLa fédération appelle néanmoins le gouvernement « à veiller à ne pas introduire de la complexité en pensant simplifier ».


Simplification : la CAPEB évoque «une avancée majeure»

nullLa confédération a indiqué juger favorablement un certain nombre de mesures annoncées par le gouvernement.


Un marché des entreprises artisanales du Bâtiment toujours en difficulté

Les artisans et petites entreprises du bâtiment ont fait part de leur note de conjoncture du 1er trimestre 2024 en Auvergne-Rhône-Alpes.


Des travaux de modernisation des collèges de la Métropole

La collectivité s’engage dans la modernisation de ses collèges, via des travaux de végétalisation et de rénovation. La Métropole organisait il y a quelques jours une visite dans deux d’entre eux, à Givors et Grigny.


Une nouvelle charte lyonnaise du ravalement de façade

La Ville de Lyon et 14 partenaires ont signé mercredi cette charte qui a fait l’objet d’une réactualisation.


La FFB crée la marque ProAdapt

La fédération propose une démarche simplifiée et gratuite pour aider ses artisans et entrepreneurs adhérents à se préparer à ce nouveau marché et à s’informer sur le dispositif MaPrimeAdapt’.


La crise du bâtiment impacte la santé des chefs d’entreprises artisanales

La 10ème édition du baromètre ARTIsanté confirme, selon la CAPEB, l’impact de l’incertitude économique et de la charge administrative sur la santé des chefs d’entreprises artisanales du secteur.


Importante réhabilitation pour la résidence « Petit Bois »

nullAlliade Habitat organisait jeudi une visite de cette résidence de plusieurs immeubles située à Saint-Priest.