L’UFC critique les diagnostics énergétiques

Pour l'UFC, les diagnostics de performance énergétique (DPE)  manqueraient trop d'homogénéité et seraient trop fonction du prestataire réalisant le diagnostic .

Les diagnostiqueurs sont dans le viseur de l’UFC Que Choisir. L’association de consommateurs pointe notamment la grande diversité des diagnostics suivant le prestataire choisi. "Sur 4 maisons visitées par 16 diagnostiqueurs : deux maisons ont été classées dans pas moins de 3 classes énergétiques différentes, une a été classée dans 2 étiquettes différentes, une seule s'étant vue attribuer la même étiquette énergétique par tous ces professionnels » indique l’UFC.

« Une des maisons enquêtée a été classée, selon les diagnostiqueurs, en C, D ou E, avec une estimation de consommation allant de 134 kWh à 244 kWh par m2 et par an, soit une facture annuelle variant de 1.000 à 1.800 euros" précise l’association de consommateurs.

Pour elle, cette extrême différence de résultats suivant le diagnostiqueur choisi est d’autant plus problématique que, depuis le 1er janvier, le DPE est obligatoire dès la mise en vente ou en location des logements et leur affichage est obligatoire dans toutes les annonces immobilières. En outre, rappelle l’UFC Que Choisir, le préjudice relatif à une mauvaise estimation est désormais important du fait notamment que « le montant du nouveau prêt à taux zéro est conditionné à la classe énergétique du logement fournie par ce diagnostic ».

L’association demande donc au gouvernement d’adopter sans délai des mesures techniques pour fiabiliser les Diagnostics de Performance Energétique et de rendre opposable le DPE entre l’acheteur et le vendeur pour que la responsabilité du diagnostiqueur puisse être engagée en cas de diagnostic erroné.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’investissement porte le marché immobilier ancien

Le réseau d’agences franchisées Century 21 a fait part ce mercredi de son traditionnel point trimestriel d’activité.


Le rachat de MeilleursAgents est effectif

Axel Springer a finalisé l’acquisition du spécialiste de l’estimation immobilière en ligne.


Progression du taux de logements vacants en Suisse

L’Office fédéral de la statistique a fait état de ses statistiques sur la vacance dans la confédération.


Un futur observatoire pour les adhérents FNAIM du Rhône


La soirée annuelle de la FNAIM du Rhône était organisée jeudi au Casino Le Lyon Vert, avec la participation de Lionel Nallet. L’occasion de faire le point sur de futurs services de la Chambre.


Vers une interdiction de location des passoires thermiques ?

Dans le cadre de la préparation du projet de loi Energie/Climat, plusieurs amendements sont discutés en commission des affaires économiques.


Le rapport Nogal « Louer en confiance » présenté


Le député de Haute-Garonne a présenté ce rapport visant à faciliter la mise en location de logements et simplifier les relations entre propriétaires et locataires.


La FNAIM assigne « De Particulier à Particulier » en justice

La fédération a assigné la société « De Particulier à Particulier » en justice pour dénigrement de la profession d’agent immobilier et exercice illicite de l’activité d’agent immobilier. PAP a répondu.


SAFER: la FNAIM dénonce un « éloignement » de sa mission initiale

En plein salon de l’agriculture, la fédération a posé la question de la « nocivité » des SAFER vis-à-vis d’autres professions immobilières.


Un volume de ventes inédit dans le Rhône et la Métropole en 2018

null
La Chambre du Rhône de la FNAIM a présenté lundi son bilan 2018 en matière d’immobilier dans la Métropole de Lyon.


Fort repli du moral des professionnels du Sud-Est

Selon le dernier baromètre Crédit Foncier/CSA du moral des professionnels de l’immobilier, ces derniers sont 61% à se déclarer optimistes, ce qui constitue une baisse de 9 points.


La loi ELAN a été votée définitivement mardi

Les sénateurs ont voté ce texte mardi à une large majorité. Le texte est désormais adopté par le Parlement.


La FNAIM salue l’arrivée de Jacqueline Gourault

Après la FFB et l’UNAM, La fédération a salué l’arrivée de la nouvelle ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales.


« Doubler le nombre d’agences sur le secteur »

François Gagnon est le président d’Era France et Era Europe. Il évoque, avec Renaud Mommeja, responsable France zone sud d’Era France, les ambitions du réseau en région lyonnaise.


La FNAIM réagit à l’adoption de la loi ELAN par le Sénat

Suite à l’adoption par le Sénat du projet de loi ELAN, la FNAIM a réagi aux dispositions contenues dans le projet de loi.


Projet de loi ELAN: la reconnaissance des titres ne doit pas exclure leur contrôle par le CNTGI

TRIBUNE de Jean-Marc Torrollion, président de la FNAIM, qui pense que la reconnaissance des titres d’agent immobilier, de syndic et d’administrateur de biens, ne doit pas les exempter d’un contrôle par le Conseil national de la transaction et de la gestion immobilière.
» Jean-Marc Torrollion a fait le point sur la loi ELAN à l’AG de la FNAIM