Doublement du PTZ : le taux d’effort des ménages a diminué

Alors que le PTZ+ est régulièrement accusé de provoquer une envolée des prix de l’immobilier, une étude montre que Le doublement du prêt à taux zéro dans le neuf en 2009 a allégé le taux d’effort.

Alors que le débat fait rage autour des aides liées à l’immobilier, une étude publiée ce matin par le ministère du logement fait le point sur l’impact du prêt à taux zéro sur l’économie de l’immobilier, une mesure instituée début 2009 et qui a pris fin avec l'entrée en vigueur du PTZ+ debut 2011. La publication indique ainsi que le doublement des montants des prêts à 0 % à partir de janvier 2009 pour les acquisitions d’un logement neuf a « dynamisé le nombre de prêts à taux zéro (PTZ) pour ce type d’achat (+ 12,9 % en 2009) et attiré les familles davantage que les personnes seules ». Le nombre de prêts à taux zéro émis dans l’ancien et le neuf a lui progressé de manière moins prononcée (+3 %), passant à 216 300 après 210 000 en 2008, du fait notamment d’une baisse des émissions de prêt dans l’ancien.

Reconstitution de la solvabilité

Si cette étude confirme l’impact positif qu’a eu cette mesure décidée au sein du plan de relance de 2008, elle confirme ainsi que ceci a permis, dans le secteur du logement individuel, une reconstitution de la solvabilité des acquéreurs.

« En 2009, les acquéreurs de logement individuels aidés par un PTZ, plus aisés qu’en 2008, ont profité de cette mesure pour investir dans un bien de valeur plus élevée » note ainsi cette étude du commissariat général au développement durable. Pour le collectif, ce doublement a permis de diminuer l’apport personnel et le taux d’effort, avec un prix à l’acquisition moins cher. « Les ménages bénéficiaires se sont installés plus près du centre de l’agglomération en zone A, et plus loin des pôles urbains sur le reste du territoire ».

Doublement du PTZ

Le doublement du PTZ a également eu un impact en termes de profil des emprunteurs : les ménages étaient, en 2009, plus modestes qu’en 2008. Les bénéficiaires étaient en outre plus âgés et « bien plus souvent qu’en 2008 composés de familles de trois personnes ou plus (leur part s’est établie à 70 % en zone A et à 62 % en zones B et C).






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Ce serait intéressant aussi d’avoir une étude très fine sur l’impact de ces mesures sur les prix de vente réels dans le neuf (et dans l’ancien), parce que les acquéreurs ont sans doute été attirés par ces PTZ, mais sans pouvoir réaliser à quel point ces aides se retrouvaient en premier lieu dans les prix de vente, et par déduction, donc dans les rentrées fiscales, droits de mutation, commissions des AI, etc etc… pour une « saine » (2ième degré) augmentation de la Bulle Immobilière.

Signaler un abus

Pourriez-nous nous indiquer l’étude du ministère que vous mentionnez et nous donnez un lien s’il existe.

Je vous remercie

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Hausse des taux et ralentissement de la production de crédit

La Banque de France a fait part de sa note mensuelle sur les crédits aux particuliers. Selon les courtiers, les banques ont entamé le relèvement de leurs grilles au titre du mois de novembre.


Une «Prime Accession» de 10.000€ pour les primo-accédants dans le neuf

null
Cette prime est accordée par Action Logement, qui souhaite par ce biais compléter son dispositif d’aides à destination des salariés aux revenus modestes.


Les recommandations du HCSF deviendront une norme contraignantes en 2022

Le Haut Conseil de stabilité financière se réunissait ce mardi. Il a adopté une décision juridiquement contraignante, comme il l’avait annoncé en décembre dernier.


Crédit immobilier : taux stables et production record

nullEmprunt Direct a fait part de son baromètre des taux en Auvergne-Rhône-Alpes. Vousfinancer a pour sa part commenté les derniers chiffres de production de crédit en France.


Crédit immobilier : des taux au plus bas, une production au plus haut

La Banque de France a fait état ce mardi de son traditionnel point mensuel sur les crédits aux particuliers.


Les taux restent stables en juin en Auvergne-Rhône-Alpes

nullAucune évolution majeure n’a été constatée ce mois-ci sur le front des taux de crédit immobilier dans la grande région.


L’habitat, plus que jamais au centre des préoccupations des ménages

nullBPCE faisait un point trimestriel complet sur le marché immobilier résidentiel en cette fin de premier semestre 2021.


Les critères du HSCF vont bien se traduire en règle contraignante

Le Haut Conseil de stabilité financière s’est réuni ce mardi. Après publication d’un bilan de l’application de sa recommandation, il traduira celle-ci, en cours d’été, en une norme juridiquement contraignante.


April s’attend à un rebond sur le marché de l’assurance emprunteur

null
En 2020, le courtier grossiste lyonnais en assurance a connu une année mouvementée. Il a revendu la moitié de ses activités et performé sur celles qui lui restent… sauf dans l’assurance emprunteur. Mais 2021 s’annonce comme un bon cru.


Des taux de crédit immobilier stables en Auvergne- Rhône-Alpes

C’est ce que révèlent plusieurs courtiers en crédit immobilier.


La production de crédit immobilier rebondit

nullLa Banque de France a fait état de son étude mensuelle sur les crédits aux particuliers portant sur le mois de mars. Crédit Logement a lui fait part de son observatoire portant sur le mois d’avril, qui confirme la tendance.


Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques

Face à cet allongement des délais, l’intermédiaire prône l’anticipation.


Auvergne-Rhône-Alpes : quasi stabilité des taux selon Empruntis

null
L’intermédiaire en crédit immobilier a fait état de son baromètre des taux régionaux.
» Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques


Des taux stables, mais une production de crédit en net repli

La Banque de France a fait état ce matin de son étude mensuelle sur le crédit aux particuliers. Plusieurs courtiers, comme Vousfinancer et Emprunt Direct, ont en outre récemment communiqué sur les grandes tendances du marché.


Surendettement : baisse du nombre de nouvelles situations dans le Rhône

Le secrétaire général adjoint de la préfecture du Rhône et le directeur régional de la Banque de France ont visité ce mardi un «Point conseil budget» situé dans le 7ème arrondissement de Lyon.