Doublement du PTZ : le taux d’effort des ménages a diminué

Alors que le PTZ+ est régulièrement accusé de provoquer une envolée des prix de l’immobilier, une étude montre que Le doublement du prêt à taux zéro dans le neuf en 2009 a allégé le taux d’effort.

Alors que le débat fait rage autour des aides liées à l’immobilier, une étude publiée ce matin par le ministère du logement fait le point sur l’impact du prêt à taux zéro sur l’économie de l’immobilier, une mesure instituée début 2009 et qui a pris fin avec l'entrée en vigueur du PTZ+ debut 2011. La publication indique ainsi que le doublement des montants des prêts à 0 % à partir de janvier 2009 pour les acquisitions d’un logement neuf a « dynamisé le nombre de prêts à taux zéro (PTZ) pour ce type d’achat (+ 12,9 % en 2009) et attiré les familles davantage que les personnes seules ». Le nombre de prêts à taux zéro émis dans l’ancien et le neuf a lui progressé de manière moins prononcée (+3 %), passant à 216 300 après 210 000 en 2008, du fait notamment d’une baisse des émissions de prêt dans l’ancien.

Reconstitution de la solvabilité

Si cette étude confirme l’impact positif qu’a eu cette mesure décidée au sein du plan de relance de 2008, elle confirme ainsi que ceci a permis, dans le secteur du logement individuel, une reconstitution de la solvabilité des acquéreurs.

« En 2009, les acquéreurs de logement individuels aidés par un PTZ, plus aisés qu’en 2008, ont profité de cette mesure pour investir dans un bien de valeur plus élevée » note ainsi cette étude du commissariat général au développement durable. Pour le collectif, ce doublement a permis de diminuer l’apport personnel et le taux d’effort, avec un prix à l’acquisition moins cher. « Les ménages bénéficiaires se sont installés plus près du centre de l’agglomération en zone A, et plus loin des pôles urbains sur le reste du territoire ».

Doublement du PTZ

Le doublement du PTZ a également eu un impact en termes de profil des emprunteurs : les ménages étaient, en 2009, plus modestes qu’en 2008. Les bénéficiaires étaient en outre plus âgés et « bien plus souvent qu’en 2008 composés de familles de trois personnes ou plus (leur part s’est établie à 70 % en zone A et à 62 % en zones B et C).






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Ce serait intéressant aussi d’avoir une étude très fine sur l’impact de ces mesures sur les prix de vente réels dans le neuf (et dans l’ancien), parce que les acquéreurs ont sans doute été attirés par ces PTZ, mais sans pouvoir réaliser à quel point ces aides se retrouvaient en premier lieu dans les prix de vente, et par déduction, donc dans les rentrées fiscales, droits de mutation, commissions des AI, etc etc… pour une « saine » (2ième degré) augmentation de la Bulle Immobilière.

Signaler un abus

Pourriez-nous nous indiquer l’étude du ministère que vous mentionnez et nous donnez un lien s’il existe.

Je vous remercie

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Des taux de crédit immobilier stables en Auvergne-Rhône-Alpes

Selon Emprunt Direct, les taux n’ont pas bougé en cette rentrée par rapport à la période estivale. Dans les prochains mois, les taux d’usure vont remonter, ce qui pourrait améliorer le financement des emprunteurs modestes.


La Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes a créé la Banque de la Transition Énergétique

Cette nouvelle banque est intégralement dédiée à la collecte d’épargne verte et au financement d’initiatives en faveur de la transition énergétique dans la région.


Pas d’inflexion de position pour le HCSF

Sur le front du marché immobilier résidentiel, le Haut conseil a uniquement rappelé sa recommandation de décembre relative aux évolutions en matière d’octroi de crédit.


Le dispositif Pinel et le PTZ seront prolongés en 2022

C’est ce qu’a confirmé la ministre déléguée au logement à plusieurs reprises ces derniers jours. Le gouvernement a par ailleurs entamé un dialogue avec les professionnels dans le cadre du plan de relance.


Crédit immobilier : les taux ont baissé en août

Le taux des crédits à l’habitat s’est élevé à 1,24 % en moyenne en août contre 1.25% en juillet, selon CSA/Crédit Logement. Le taux moyen a reculé de 4 points depuis juin.


Des taux stables en août mais une baisse du taux d’accord de crédits


Les intermédiaires en crédit Cafpi et Emprunt Direct s’attendent tous deux à une baisse de la production de crédit. Le taux d’accord est, par ailleurs, en repli.


Une baisse des taux de crédit immobilier en juillet

CSA/Crédit Logement a publié ce mardi son dernier observatoire.


Un plus bas depuis 2 ans pour la production de crédit à l’habitat


La Banque de France a fait part ce lundi de sa traditionnelle étude mensuelle sur les crédits aux particuliers.


Renouvellement du Conseil d’administration de CNCEF Crédit

L’association professionnelle des IOBSP l’a élu le 6 juillet.


Nette reprise des flux de crédit à l’habitat en mai

La Banque de France a fait état ce lundi de son étude sur les crédits aux particuliers en mai.


Repli des taux de crédit immobilier en Auvergne-Rhône-Alpes

Emprunt Direct a fait part de son baromètre régional mensuel.


Déception après le maintien de la position du HCSF

Le Haut Conseil de stabilité financière se réunissait ce jeudi. Il a réitéré ses recommandations émises en décembre, au grand dam des intermédiaires en crédit.


Une nouvelle aide pour les salariés fragilisés par la crise

Le ministère chargé de la Ville et du Logement et Action Logement proposent aux salariés fragilisés par la crise une aide pour payer leur loyer ou leur crédit immobilier.


Crédit Logement garantit désormais le bail réel solidaire


Le spécialiste de la garantie du prêt immobilier soutient l’accession à la propriété en étendant désormais la garantie du BRS, outil de l’accession abordable via la dissociation du foncier et du bâti.


La part des primo-accédants en hausse, selon Cafpi

Selon l’intermédiaire en crédit, une progression de la part des primo-accédants a été notée en mai. L’emprunt moyen de ces derniers est également en hausse en mai par rapport au mois précédent.