Le Centre commercial de Lyon Confluence sera prêt début avril

Le maire de Lyon, Gérard Collomb, et les représentants d’Unibail-Rodamco présentaient ce matin l’architecture intérieure du pôle de loisirs et de commerces. Ils ont en outre livré les dernières informations sur le nouveau complexe.

Le nouveau pôle de commerces et de loisirs de la Confluence ouvrira bien le 4 avril prochain. Avec les grands froids du début du mois, un doute s’était installé sur la date d’ouverture du complexe. Celui-ci est finalement levé, le gestionnaire du lieu, Unibail Rodamco, ayant confirmé la date initialement prévue: en attendant, 600 à 800 ouvriers travaillent sur le site d’arrache-pied pour tenir les délais.

Le gestionnaire du Centre, Unibail-Rodamco, avait invité ce matin la presse pour dévoiler, en présence du maire de Lyon et de Denis Broliquier, maire du deuxième arrondissement, les grandes lignes architecturales de ce qui constituera le deuxième centre commercial du Grand Lyon en superficie après la Part Dieu. En préambule, Gérard Collomb, a tenu à rappeler les grandes dates de la Confluence, tout en rendant un hommage appuyé à Unibail, dont la décision d’investir à Confluence a fait, selon lui, boule de neige.

Un nouveau point de départ pour le quartier

« C’est à partir de leur décision de venir s’installer dans ce secteur, et de venir concourir pour ce pôle de loisirs et de commerces que beaucoup d’investisseurs sont venus. Les gens attendent toujours de regarder qui va démarrer le premier. Il a suffi qu’Unibail dise ‘on y va’ pour que derrière beaucoup d’investisseurs et de promoteurs immobiliers disent ce quartier va être un quartier d’avant-garde de Lyon» a rappelé Gérard Collomb, pour qui l’offre commerciale était jusqu’ici insuffisante dans ce nouveau quartier. L’entrée en service du pôle va donc constituer, pour le président du Grand Lyon, un tournant, voire même un « point de départ » pour le quartier. La Confluence va en effet continuer à se développer, avec la deuxième phase du projet, qui va bientôt entrer dans sa phase active.

Pour le maire de Lyon, le centre commercial va donc constituer un nouveau pôle du centre-ville de Lyon. Car, comme le soulignait le maire de Lyon, ce complexe a vocation à attirer des gens venant du nord de la Presqu’ile, mais aussi de Gerland, à la faveur de la nouvelle passerelle Raymond Barre, qui verra le jour d’ici 2014. Pas question donc de considérer le centre commercial de la Confluence comme un vulgaire complexe de périphérie. « Le jour de l’inauguration, ce sont des dizaines de milliers de personnes qui vont venir (..) à la Confluence pour ce pôle de loisirs » prédit Gérard Collomb.

6 à 7 millions de visiteurs chaque année

L’enjeu était donc d’organiser la logistique autour de ce nouvel équipement pour que convergent au mieux les clientèles de ce nouveau complexe, notamment par l’ensemble des parc-relais du Sytral. Le centre sera donc desservi à la fois par le tramway, par une navette fluviale, qui sera opérationnelle tous les jours à partir d’avril, mais aussi par la voiture, avec la présence de 1500 places de parkings. Pour répondre aux diverses interrogations sur ce dernier point, le gestionnaire du centre a jugé « suffisant » le nombre de places prévues pour un centre de cette taille. Le pôle offrira ainsi 2.9 places pour 100 m2 de commerces. «C’est un ratio classique pour des centres commerciaux urbains » se défend Jean Marie Tritant (à droite sur la photo), directeur des centres commerciaux France d’Unibail-Rodamco, qui précise que celui-ci sera réparti sur plusieurs étages. Le gestionnaire se chargera de sa gestion, même si le groupe va recruter un prestataire comme exploitant métier, via un appel d’offres.

Unibail vise de 6 à 7 millions de visiteurs chaque année sur le centre, et compte ainsi rentabiliser son investissement, qu’il chiffre à 300 millions d’euros. Il compte notamment sur l’offre commerciale, avec plusieurs exclusivités. Plus aucune place n’est disponible : Unibail a en effet confirmé ce matin que la commercialisation du centre commercial était réalisée à 100%.

» Le centre commercial d'Unibail sera prêt début avril
» Carrefour disposera de 4000 m2 sur le centre commercial
» Les nouvelles enseignes de Lyon Confluence
» Les photos du nouveau centre commercial

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Bonjour à tous,

Pour découvrir toute l’actualité du Pôle de Loisirs et de Commerce Lyon Confluence : enseignes, offres d’emploi, n’hésitez pas à vous rendre sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/LyonConfluence

A bientôt,

Le Pôle de Loisirs et de Commerces Lyon Confluence

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


« Il n’y a pas de risque de déséquilibre du marché »


Stéphane Jullien est le directeur du département bureaux de JLL à Lyon.


Villeurbanne : Yamada Dobby Co prend à bail 500 m² de locaux

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions.


6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


Hertz prend à bail 1.091 m² de locaux d’activités à Gerland


Valoris Real Estate a annoncé installer à la location la société Hertz dans un local industriel de 1.091 m² dans ce quartier du 7ème arrondissement de Lyon.


Saint-Priest : JSC France prend à bail un local d’activité de 780 m²

EOL est intervenu en tant que conseil des deux parties.


Le président de la Métropole s’est rendu mardi dans la Vallée de la Chimie

Il était accompagné des différents maires du secteur, afin d’évoquer les principaux projets sur le territoire.


«Le télétravail est une bonne chose pour Roanne»

Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Selon lui, une proportion plus importante de télétravailleurs devrait bénéficier au bassin roannais.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


La Compagnie Foncière Lyonnaise acquiert le Cubiik


Vinci Immobilier et la compagnie ont signé la vente en l’état futur d’achèvement de l’immeuble en construction à Gerland, dans le septième arrondissement de Lyon.


Grégory Doucet et Bruno Bernard se sont rendus à l’OMS

Les deux élus étaient ce mercredi à Genève pour rencontrer les dirigeants de l’organisation mondiale de la santé et évoquer le projet d’académie de l’OMS à Lyon.


Le confinement a impacté la construction de locaux

Le service des données et études statistiques (SDES) du ministère de la Transition écologique a dévoilé ce mercredi ses chiffres d’autorisations à la construction et de mises en chantier de locaux non résidentiels.


Inova Software prend à bail 1.105 m² dans Villa Crillon


Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses dernières transactions au cours du mois de juillet.


Valoris ajoute une nouvelle corde à son arc

Le cabinet créé par Juliette Caudard en 2015 poursuit son développement. Les recrutements se succèdent tandis qu’un nouveau service est apparu à la faveur du confinement : la visite virtuelle des locaux.


La Métropole de Lyon va exonérer de CFE les entreprises fragilisées

null
La collectivité a annoncé procéder à une exonération de la cotisation foncière des entreprises (CFE) pour les secteurs les plus touchés par la crise sanitaire.