La Confluence, un centre commercial entre deux rives

PHOTOS - L'architecture du centre se veut proche de l'univers de la Confluence, avec des références à la nature, au fleuve et à la batellerie. 

Jean Marie Tritant (notre photo), directeur des centres commerciaux France d’Unibail-Rodamco, a présenté hier les premières grandes lignes du centre commercial de la Confluence, qui ouvrira le 4 avril. Ce dernier qui s’étendra sur 53.000 m2 de surfaces locatives sur 3 niveaux, comprendra une centaine d’enseignes, dont 15 grandes surfaces et 15 restaurants, dont une dizaine sont situés sur les terrasses du centre commercial. S’ajoutera à cela un multiplex, une grande surface alimentaire (Carrefour), et un Novotel au concept ‘next’, le deuxième de ce type après celui d’Aix en Provence.

L’architecture du centre a été réalisée par Jean Paul Viguier, qui avait déjà travaillé avec le groupe Unibail sur d’autres projets, comme sur le Carré Sénart en 2001. Le groupe a donc travaillé avec un designer de centres commerciaux, ainsi qu’avec un designer végétal pour donner au centre une ambiance atypique, et fortement inspiré de l’eau, de la nature et de la navigation. «Nous sommes convaincus que les centres commerciaux d’aujourd’hui doivent être ouverts vers la ville » explique Jean Marie Tritant.

Cette ambition d’ouverture se traduit notamment par sa toiture-ciel de 2 ha, réalisée en coussin d’air en éthylène tétrafluoroéthylène, qui permet de laisser pénétrer la lumière le jour, tout en étant rétroéclairée la nuit. « C’est un filtre de lumière exceptionnel » explique le dirigeant, qui assure que celle-ci, en toute saison, est toujours chaleureuse et jamais blafarde. « La trouvaille de Jean Paul (Viguier) sur ce centre ! » affirme-t-il. A l’occasion des grands évènements de la cité, comme pour la fête des lumières ou les grands matchs de l’OL, la toiture pourra ainsi arborer diverses couleurs et rendre Confluence encore plus visible de la colline de Sainte-Foy.

Autre aspect de cette ouverture vers l’extérieur, les terrasses, qui jalonnent le centre commercial. « Nous sommes un centre qui est à la fois du dedans et du dehors, avec des ouvertures et une connexion directe vers l’extérieur » explique ainsi Jean Marie Tritant.

L’entrée côté cours Charlemagne offrira une rotonde complétement transparente « Nous aurons une vision (…) de ce qui se passe à l’intérieur, du commerce et de la vie à l’intérieur du bâtiment» a-t-il expliqué.

Les façades, couvertes de mélèze, offrent également une architecture très contemporaine. Celles du parking seront animées le soir sur la rue Montrochet, tandis qu’ elles reflèteront, en journée, la lumière.Le Design intérieur a été défini autour d’un fil rouge, « Welcome on Board », qui fait référence à la position particulière de ce centre, à la confluence du Rhône et de la Saône, mais également à la navette fluviale. Elle traduit également la volonté d’accueil du centre, et celle d’offrir une expérience commerciale novatrice, dans un design marqué par l’univers de la batellerie.

Les espaces sanitaires sont, de la même façon, inspirés par les codes de la marine. Pour les femmes, ambiance paquebot, et pour les hommes ambiance « salle des machines ».

Le centre disposera en outre d’une salle de réception, sorte de véritable « conciergerie », où il sera possible de demander des renseignements, mais également de consulter, via des Ipads, les nouveautés, les évènements, les promotions en cours dans le centre. Le wifi gratuit sera, en outre, à disposition des visiteurs.

La signalétique sera également marquée par l’univers aquatique, avec des bornes de forme assez fluide. Certaines seront interactives, afin de mieux se repérer dans le centre commercial.

L’un des « wahou effect », dixit Jean Marie Tritant, sera le mur d’eau de 20 mètres de haut, qui accueillera les visiteurs à la sortie du parking. De l’eau coulera sur toute la hauteur du centre. 17 îlots de végétation seront présents sur le centre. L’agence Tricoire, en charge du design végétal, a travaillé avec le directeur du parc de la tête d’or dans le choix des végétaux présents sur le centre.

Deuxième « wahou effect », un arbre de 6 mètres de haut abritera 17 bulles lumineuses à l’intérieur desquelles on trouvera des espèces différentes de végétaux. Un autre mur végétal en trois dimensions de 6 mètres de haut et de 20 mètres de large sera également animé par la végétation, des jeux sonores et des effets visuels.

» Le centre commercial d'Unibail sera prêt début avril
» Carrefour disposera de 4000 m2 sur le centre commercial
» Les nouvelles enseignes de Lyon Confluence






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Bonjour à tous,

Pour connaître la liste des enseignes présentes à Confluence n’hésitez pas à vous rendre sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/LyonConfluence

A bientôt,

Le Pôle de Loisirs et de Commerces Lyon Confluence

Signaler un abus

Bonjour à tous,

Pour découvrir toute l’actualité du Pôle de Loisirs et de Commerce Lyon Confluence : enseignes, offres d’emploi, n’hésitez pas à vous rendre sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/LyonConfluence

A bientôt,

Le Pôle de Loisirs et de Commerces Lyon Confluence

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Grenoble-Alpes Métropole veut aider à la rénovation de son parc tertiaire

L’agglomération grenobloise veut mettre à niveau son parc de bureaux, qui compte au total 1,6 million de m², et dont les deux tiers sont mal entretenus.


Légère baisse de la demande placée en immobilier logistique

Immostat, le GIE des quatre grands conseils en immobilier d’entreprise (BNP Paribas Real Estate, CBRE, JLL et Cushman & Wakefield) a présenté ce vendredi les chiffres des grands indicateurs du marché de l’immobilier logistique en Île-de-France et en France.


La demande placée de bureaux s’est effondrée en 2020 en Île-de-France

Immostat a publié ce vendredi ses principaux chiffres de l’immobilier de bureaux dans la région. La crise sanitaire a poussé les acteurs à l’attentisme.


Mois de décembre historique pour « The Village »

Malgré le contexte de crise sanitaire, le village de marques situé à Villefontaine près de Lyon a enregistré un mois de décembre historique en termes de chiffres d’affaires.


2020, année positive pour le PIPA

null
Le parc industriel de la plaine de l’Ain a fait part ce jeudi de ses chiffres d’implantations au cours de l’année écoulée.


Isitech acquiert des bureaux dans « Avenue Gerland »

Le conseil des différents acteurs de l’opération était Sorovim Bureaux.


«Gravity» vendu à Atlantique Mur Régions

null
L’immeuble de bureaux d’une superficie d’environ 4.700 m² situé dans le quartier de Gerland a été cédé par Cogedim Grand Lyon.


Baisse de l’ILAT pour le 2ème trimestre consécutif

L’indice des loyers des activités tertiaires s’affiche en baisse de 0,54 % sur un an. Ceci marque une nette rupture dans le trend historique.


Lyon 1er: AMDG remporte la consultation du 6 rue de la République


Cette consultation sur la vente de cet ensemble immobilier était menée par la Société Générale.


Confluence : le quatrième étage du Factory pris à bail par Sodexo

La prise à bail d’un étage de cet immeuble livré depuis deux ans dans ce quartier du deuxième arrondissement de Lyon a été réalisée par JLL et Colliers.


« Le Solaris » acquis par Swiss Life Asset Managers

L’immeuble est situé au cœur du quartier de Gerland, dans le septième arrondissement de Lyon.


Thomas Vantorre et Emmanuel Mazille reprennent Malsch

Les deux dirigeants s’associent pour reprendre le cabinet de conseil en immobilier d’entreprise dans la région Auvergne Rhône-Alpes.


6e Sens Immobilier s’offre les conseils de Sonny Anderson

null
L’ancien international brésilien devient ambassadeur sponsoring et mécénat du groupe. Ce dernier fait appel à l’ancien joueur lyonnais pour le conseiller dans le cadre de ses différents partenariats.


CBRE s’engage dans une réduction drastique de ses émissions

null
Le conseil en immobilier d’entreprise a annoncé ce mercredi la validation par l’initiative Science Based Targets (SBTi) de ses objectifs de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre.


Les Jardins du LOU, Lauréat du Grand Prix SIMI 2020

Le projet porté par AIA Life Designers et Albert Constantin pour le compte de Foncière Polygone, 6ème Sens Immobilier et le Lou Rugby, a a été récompensé par le Grand Prix SIMI 2020 dans la catégorie parc de bureaux de plus de 10.000 m².