La Confluence, un centre commercial entre deux rives | Lyon Pôle Immo

La Confluence, un centre commercial entre deux rives

PHOTOS - L'architecture du centre se veut proche de l'univers de la Confluence, avec des références à la nature, au fleuve et à la batellerie. 

Jean Marie Tritant (notre photo), directeur des centres commerciaux France d’Unibail-Rodamco, a présenté hier les premières grandes lignes du centre commercial de la Confluence, qui ouvrira le 4 avril. Ce dernier qui s’étendra sur 53.000 m2 de surfaces locatives sur 3 niveaux, comprendra une centaine d’enseignes, dont 15 grandes surfaces et 15 restaurants, dont une dizaine sont situés sur les terrasses du centre commercial. S’ajoutera à cela un multiplex, une grande surface alimentaire (Carrefour), et un Novotel au concept ‘next’, le deuxième de ce type après celui d’Aix en Provence.

L’architecture du centre a été réalisée par Jean Paul Viguier, qui avait déjà travaillé avec le groupe Unibail sur d’autres projets, comme sur le Carré Sénart en 2001. Le groupe a donc travaillé avec un designer de centres commerciaux, ainsi qu’avec un designer végétal pour donner au centre une ambiance atypique, et fortement inspiré de l’eau, de la nature et de la navigation. «Nous sommes convaincus que les centres commerciaux d’aujourd’hui doivent être ouverts vers la ville » explique Jean Marie Tritant.

Cette ambition d’ouverture se traduit notamment par sa toiture-ciel de 2 ha, réalisée en coussin d’air en éthylène tétrafluoroéthylène, qui permet de laisser pénétrer la lumière le jour, tout en étant rétroéclairée la nuit. « C’est un filtre de lumière exceptionnel » explique le dirigeant, qui assure que celle-ci, en toute saison, est toujours chaleureuse et jamais blafarde. « La trouvaille de Jean Paul (Viguier) sur ce centre ! » affirme-t-il. A l’occasion des grands évènements de la cité, comme pour la fête des lumières ou les grands matchs de l’OL, la toiture pourra ainsi arborer diverses couleurs et rendre Confluence encore plus visible de la colline de Sainte-Foy.

Autre aspect de cette ouverture vers l’extérieur, les terrasses, qui jalonnent le centre commercial. « Nous sommes un centre qui est à la fois du dedans et du dehors, avec des ouvertures et une connexion directe vers l’extérieur » explique ainsi Jean Marie Tritant.

L’entrée côté cours Charlemagne offrira une rotonde complétement transparente « Nous aurons une vision (…) de ce qui se passe à l’intérieur, du commerce et de la vie à l’intérieur du bâtiment» a-t-il expliqué.

Les façades, couvertes de mélèze, offrent également une architecture très contemporaine. Celles du parking seront animées le soir sur la rue Montrochet, tandis qu’ elles reflèteront, en journée, la lumière.Le Design intérieur a été défini autour d’un fil rouge, « Welcome on Board », qui fait référence à la position particulière de ce centre, à la confluence du Rhône et de la Saône, mais également à la navette fluviale. Elle traduit également la volonté d’accueil du centre, et celle d’offrir une expérience commerciale novatrice, dans un design marqué par l’univers de la batellerie.

Les espaces sanitaires sont, de la même façon, inspirés par les codes de la marine. Pour les femmes, ambiance paquebot, et pour les hommes ambiance « salle des machines ».

Le centre disposera en outre d’une salle de réception, sorte de véritable « conciergerie », où il sera possible de demander des renseignements, mais également de consulter, via des Ipads, les nouveautés, les évènements, les promotions en cours dans le centre. Le wifi gratuit sera, en outre, à disposition des visiteurs.

La signalétique sera également marquée par l’univers aquatique, avec des bornes de forme assez fluide. Certaines seront interactives, afin de mieux se repérer dans le centre commercial.

L’un des « wahou effect », dixit Jean Marie Tritant, sera le mur d’eau de 20 mètres de haut, qui accueillera les visiteurs à la sortie du parking. De l’eau coulera sur toute la hauteur du centre. 17 îlots de végétation seront présents sur le centre. L’agence Tricoire, en charge du design végétal, a travaillé avec le directeur du parc de la tête d’or dans le choix des végétaux présents sur le centre.

Deuxième « wahou effect », un arbre de 6 mètres de haut abritera 17 bulles lumineuses à l’intérieur desquelles on trouvera des espèces différentes de végétaux. Un autre mur végétal en trois dimensions de 6 mètres de haut et de 20 mètres de large sera également animé par la végétation, des jeux sonores et des effets visuels.

» Le centre commercial d'Unibail sera prêt début avril
» Carrefour disposera de 4000 m2 sur le centre commercial
» Les nouvelles enseignes de Lyon Confluence






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Bonjour à tous,

Pour connaître la liste des enseignes présentes à Confluence n’hésitez pas à vous rendre sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/LyonConfluence

A bientôt,

Le Pôle de Loisirs et de Commerces Lyon Confluence

Signaler un abus

Bonjour à tous,

Pour découvrir toute l’actualité du Pôle de Loisirs et de Commerce Lyon Confluence : enseignes, offres d’emploi, n’hésitez pas à vous rendre sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/LyonConfluence

A bientôt,

Le Pôle de Loisirs et de Commerces Lyon Confluence

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Adoption de la proposition de loi sur la régulation des meublés de tourisme

Cette proposition de loi doit permettre, selon Guillaume Kasbarian, «de simplifier les procédures et d’accompagner les collectivités dans ces projets».


Projet de l’Esplanade à Dardilly : la construction du plot F annulée

nullLa Métropole de Lyon et la Ville de Dardilly ont annoncé avoir acté l’évolution du projet urbain de « L’Esplanade », privilégiant la mise en œuvre d’un nouvel espace public.


Givors : un village d’entreprises prochainement livré

nullLa SERL organisait il y a quelques jours une visite du chantier du village d’entreprise développé à proximité du pôle entrepreneurial LYVE de la ville.


Baisse de 23% de la demande placée dans les grandes métropoles

nullLa demande placée a en effet atteint 223.500 m² au premier trimestre 2024, a souligné CBRE dans une analyse sur le marché des bureaux des grandes métropoles régionales.


Chassieu : Viken prend à bail 785 m² de locaux

Valoris Real Estate a été conseil du bailleur et du preneur dans cette opération.


Un second fonds immobilier de la BPAURA avec Midi 2i

La Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes a annoncé ce lundi la création d’un nouveau fonds immobilier au service de son territoire.


Inauguration du deuxième site lyonnais de Flex-O

nullLe spécialiste dans la mise à disposition d’espaces de flexoffice et de coworking a inauguré en fin de semaine dernière à la Part-Dieu un deuxième site dans la métropole, au sein du Crystallin.


Prise à bail de 690 m² par « Les mains d’or » dans Tetris

Evolis a fait part d’une de ses dernières transactions réalisées dans l’ouest lyonnais.


Un livre blanc de Certivea sur les rénovations dans l’immobilier tertiaire

L’organisme certificateur veut, via cette publication, « aider tous les acteurs à réussir chacune de leurs rénovations ».


Vaulx-en-Velin : importante prise à bail pour Chrono Glass

nullEvolis a fait d’une importante prise à bail de locaux qu’il a accompagné en tant que conseil.


Investissement: plus mauvais démarrage du marché depuis plus d’une décennie

Evolis a fait part de sa dernière étude concernant le marché national de l’investissement au premier trimestre 2024.


Villeurbanne : Anytime Fitness prend à bail 537 m²


Valoris Real Estate était conseil de cette transaction.


Immobilier logistique : 635.500 m² commercialisés au 1er trimestre

nullJLL a commenté les chiffres du premier trimestre en matière d’immobilier logistique. Ceux-ci portent sur les entrepôts de plus de 5.000 m².


Convention de moyens entre LMH, l’ARS AURA, et la CPAM du Rhône

nullLyon Métropole Habitat, l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes et la caisse primaire d’assurance maladie du Rhône ont signé un engagement pour favoriser l’accès aux soins au plus près des besoins des habitants.


L’investissement immobilier toujours en retrait

CBRE et l’ADI ont commenté les chiffres de l’investissement immobilier du premier trimestre.