Loyers à la relocation : vers une augmentation limitée à l’IRL

Le gouvernement envisagerait, selon le Figaro, d’indexer la hausse des loyers à la relocation sur l’indice de référence des loyers, déjà utilisé pour encadrer les hausses annuelles de loyers. La loi sur l’encadrement des loyers pourrait bien être adoptée dès la session parlementaire extraordinaire de juillet, selon le Figaro. Dans ce cas d’une adoption du texte dès juillet, la loi pourrait être applicable dès la rentrée.

Selon les premiers éléments dévoilés par le quotidien, cette loi sur les loyers porterait dans un premier temps sur la fixation des loyers à la location, jusqu’ici libre. Désormais, selon le journal, « un propriétaire qui remet son bien sur le marché à la fin du bail du locataire précédent n'aurait plus le droit d'augmenter le loyer à sa guise ». L’augmentation entre deux locataires serait ainsi limitée à l’IRL, l’indice de référence des loyers, lequel régule déjà la hausse annuelle des loyers qu’un propriétaire peut imposer à la personne qui loue le bien. Soit 2.24% à la fin mars.

Pour que le dispositif puisse fonctionner, le locataire devra donc connaître le montant antérieur du loyer appliqué par le propriétaire. Son montant devrait ainsi être précisé dans le nouveau bail. «Si le locataire estimait cette inflation excessive, il pourrait saisir une commission de conciliation à la préfecture» selon le journal, qui cite l’entourage de la ministre.

Incertitudes sur les premières locations

L’ambition du projet du candidat François Hollande sur l’encadrement des loyers allait toutefois bien plus loin, et visait notamment les loyers à la première location, et prévoyait une baisse de 20% des loyers à la relocation, dans des zones très tendues.

Pour cette dernière disposition, l’entourage de Cécile Duflot se veut prudent, et indique au journal ne pas encore savoir si cette disposition figurerait dans une éventuelle loi sur les loyers adoptée en juillet. Quant à l’encadrement des loyers à la première location, celui-ci ne devrait pas, semble-t-il, être adopté en juillet, du fait de la nécessité de disposer d’un référentiel des loyers de voisinage précis sur lequel l’encadrement pourrait être mis en place. La réalisation d'un tel dispositif devrait, au minimum, prendre six mois.

» Loyers: l'encadrement, c'est maintenant!
» Un plan global sur le logement d'ici à l'automne

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Ca va faire une belle jambe à tous les bailleurs qui re-louent moins cher dans la majorité des petites et moyennes agglomérations à l’heure actuelle….de façon amusante, au lieu de favoriser la stabilité ou la baisse des loyers, cette mesure va concourir à diminuer le nombre de logements sur le marché, et donc favoriser l’augmentation des loyers.
Une autre solution consiste à sécuriser les bailleurs (au moins ceux qui ne loue que 1 ou 2 logements) en facilitant les expulsions, afin de renforcer l’offre et d’accroître la concurrence, mais ne rêvons pas.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’encadrement des loyers validé sur Lyon et Villeurbanne

La mise en place de l’encadrement des loyers sur Lyon et Villeurbanne, qui avait demandée par la Métropole de Lyon, a été validée par un décret du 2 septembre.


La justice suspend les arrêtés interdisant les expulsions locatives à Vénissieux

nullMichèle Picard a défendu le 17 août dernier ces arrêtés, à l’occasion d’une seconde audience en référé devant le Tribunal Administratif de Lyon.


Le poste « loyer » nourrit la hausse du coût de la vie étudiante

La FAGE a fait part, comme avant chaque rentrée, de son indicateur du coût de la rentrée et du coût de la vie pour les étudiantes et étudiants.


Loi climat et résilience : l’impact sur l’immobilier et les transports

Après plusieurs mois d’examen et une commission mixte paritaire conclusive, les députés et les sénateurs ont adopté cette semaine ce projet de loi qui aura un impact important en matière de végétalisation, d’isolation des bâtiments ou sur la qualité de l’air via de nouvelles ZFE.


La contemporanéité des APL, une réforme bénéfique pour les caisses de l’État

nullLa réforme des allocations personnalisées au logement, désormais calculées sur les revenus des 12 derniers mois avec une révision trimestrielle, ont permis à l’État d’économiser 1,1 milliard d’euros.


Une possible hausse des loyers de 0,42%

L’indice de référence des loyers a été dévoilé mardi dernier par l’INSEE. Celui-ci permet de réviser les loyers en cours de bail, mais aussi lors d’une relocation.


Pas d’augmentation des impayés de loyer

C’est ce que rapporte l’observatoire des impayés de loyer`. S’ils n’augmentent pas, la vigilance et la prévention restent nécessaires, selon le ministère.


Un guide pour aider les locataires en situation d’impayés de loyer

Le ministère du logement et l’ANIL, ont publié ce document dans une optique de prévention des expulsions locatives.


Les loyers globalement stables à Lyon

La FNAIM a, lors de son point semestriel, fait un point sur le marché locatif, qui est en phase de rattrapage.


Loyers stables au premier trimestre 2021

L’INSEE a fait part de ses indices des loyers d’habitation (ILH) au titre du premier trimestre 2021, mais aussi de l’ILAT et de l’indice des loyers commerciaux.


Hausse mesurée des loyers selon Clameur

nullLors de la présentation de son nouvel outil à Lyon, l’observatoire a fait part de ses derniers chiffres d’évolution de loyers.


Clameur a présenté à Lyon son nouvel outil

L’observatoire des loyers a présenté au siège de l’UNIS Lyon-Rhône son nouvel outil, qui se veut au bénéfice des contributeurs.


La Métropole de Lyon met en place une aide exceptionnelle aux dépenses de logement

Il s’agit là d’une évolution du fonds d’urgence pour les impayés de loyers et de charges de copropriété vers une aide totalisant un million d’euros pour l’année 2021.


Les loyers pourront être réévalués de 0,09%

L’INSEE a fait état de ses indices de prix à la consommation jeudi, et de son indice de référence des loyers, qui régit l’évolution des loyers.
» L’indice de référence des loyers


La Ville de Lyon a présenté sa PPI 2021-2026

nullLe projet de programmation pluriannuelle des investissements 2021-2026 a été présenté ce jeudi devant le conseil municipal. Il comprend notamment des élements en matière de logement.