Jean François Buet s’alarme contre la fiscalité immobilière

Le président de la FNAIM souhaite que cessent les ponctions fiscales sur le secteur immobilier.

Le président de la FNAIM, Jean François Buet, s’est, dans une tribune, alarmé de la baisse de 20% des ventes immobilières constatée en 2012. Selon lui, cette baisse menace « des dizaines de milliers d'emplois dans le bâtiment au titre de l'entretien et de la rénovation, et dans les services, agences immobilières et cabinets de gestion ».

Aussi répond-t-il par la négative à la question de savoir si la France pourrait vivre « avec 500 ou 550 000 ventes par an, alors que le rythme était de l'ordre de 800 000 depuis plusieurs années ». Selon Jean François Buet, le marché de la revente des logements est un marché de besoins, fait à 80% de mutations professionnelles, mariages, séparations, naissances, ou décès. « Si le marché était parvenu au rythme de 750 ou 800 000 opérations par an, c'est que c'était sa respiration naturelle » indique-t-il.

« On ne peut que comprendre que l'Etat exsangue ne puisse plus comme par le passé soutenir le secteur du logement, et que le logement doive prendre sa part à l'effort collectif de restauration des finances publiques » a indiqué le président de la FNAIM. Mais selon lui, « le gouvernement commet deux erreurs lourdes : il ne voit pas que la resolvabilisation par la modération des prix a déjà eu lieu, et qu'elle est même déjà à l'oeuvre à Paris, traditionnellement le dernier bastion de résistance, et il alourdit le fardeau fiscal sur l'immobilier sans aucune contrepartie ».

Dans les dernières lois de Finances, les gestes indélicats se sont même « multipliés, directs et indirects, à l'encontre de la propriété » indique le président de la FNAIM, citant notamment les révisions de la fiscalité sur les plus-values immobilières, alourdissement de l'ISF, réduction du plafonnement des niches fiscales, hausse du taux de TVA applicable aux travaux d'entretien et de rénovation, encadrement des loyers d'habitation, hausses des taxes foncières et d'habitation, et future révision des valeurs cadastrales.

Concernant les prix, Jean François Buet note qu'ils sont sur une pente de modération, et quoi qu'il en soit, avec un accès au crédit compliqué pour les ménages en dépit de taux bas, dans une période si éprouvante pour l'emploi, « comment la tendance ne se poursuivrait-elle pas ? » questionne-t-il.

Pour lui un effondrement des prix apparait improbable, abîmant purement et simplement l’économie, en vertu de l'effet patrimoine, par l’appauvrissement virtuel des ménages propriétaires d'un bien immobilier.

« Les 300 ou 350 000 transactions qui manquent à l'appel du marché, ce sont des familles qui vivent mal, dans des conditions inadaptées, ou loin de leur lieu de travail, ou séparées parce que leur recomposition ne peut se réaliser» affirme le président de la FNAIM.

«  L'Etat ne peut pas prendre le seul parti de solliciter fiscalement et financièrement le logement, surtout s'il n'a pas les moyens de lui mettre du baume au coeur. Pas de PTZ dans l'ancien, pas de déductibilité, pas de TVA incitative, pas d'espace fiscal privilégié pour les plus-values, soit. Mais qu'au moins cesse cette pluie de mauvaises nouvelles, qui ont une conséquence terrible : priver la France d'un marché du logement démocratique » conclut Jean François Buet.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La FNAIM anticipe une baisse des ventes et une stabilisation des prix


La fédération nationale de l’immobilier tenait mardi matin sa conférence de presse visant à tirer un bilan du premier semestre 2020.


Une nouvelle agence ERA Immobilier à Oullins

Le réseau renforce sa présence dans la Métropole de Lyon avec l’ouverture d’une agence dans le quartier de La Saulaie en plein redéveloppement.


AC Environnement adhère à la CDI FNAIM

Le groupe adhère à la fédération pour sa capacité à fédérer et à peser sur l’avenir de la profession.


La FNAIM dévoile ses pistes pour un « plan de relance du logement »

La fédération de l’immobilier a listé ce mercredi ses 8 propositions visant à soutenir le secteur du logement.


Les notaires assignent la FNAIM en justice

Dans un communiqué, le Conseil supérieur du notariat annonce avoir initié en début d’année une action en justice à l’encontre de la fédération nationale de l’immobilier.


Les déménagements et visites de logement désormais autorisés à plus de 100 km

C’est ce qu’a confirmé ce vendredi le ministère du logement et de la Ville.


Le confinement a eu un impact sur les projets immobiliers


Orpi a fait ce lundi un point sur l’impact du confinement sur les projets immobiliers, quand IAD a note que le déconfinement a un impact direct sur le secteur de l’immobilier.


Agences immobilières et régies se préparent à la reprise

Le secteur immobilier se prépare au déconfinement. L’accueil du public et les visites vont redémarrer, sous conditions sanitaires. Un guide a été établi par les agents et les cabinets d’administrateurs de biens.


Déconfinement : Edouard Philippe a fixé le cap

null
Le Premier ministre, dans un discours à l’Assemblée Nationale, a précisé la stratégie du gouvernement en matière de déconfinement. Les commerces non alimentaires, dont les agences immobilières, pourront ouvrir le 11 mai prochain.


Un nouvelle ordonnance pour le BTP et de l’immobilier

L’ordonnance du 22 avril vient en continuité de l’ordonnance du 15 avril. Elle concerne les copropriétés et l’élargissement des dispositions concernant les délais d’instruction.


Des signaux positifs en matière de projets immobiliers

Le groupe Seloger a fait part d’une étude réalisée sur plus de 2.500 futurs acquéreurs début avril. 1 futur acquéreur sur 2 reprendra son projet dès le 11 mai.


Vers une réouverture des agences immobilières à partir du 11 mai

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé que de nombreux commerces pourraient rouvrir, s’il est possible de respecter en leur sein les gestes barrière et les mesures de distanciation sociale.


Une reprise sous conditions pour les diagnostiqueurs

Les diagnostiqueurs immobiliers, regroupés au sein de la CDI-FNAIM, ont décidé de reprendre « sous protocole et sous conditions » leur activité.


Plan de soutien de plus de 10 millions d’euros chez Orpi

La présidente du réseau coopératif a annoncé ce jour une enveloppe de 10 millions d’euros correspondant à un plan d’économie et de soutien destiné aux agences.


Orpi lance un nouveau service d’estimation en vidéo conférence

Ceci vise à permettre aux vendeurs d’avancer sur leur projet immobilier pendant la periode de confinement liée à l’épidémie de Covid-19.