Maisons ossature bois : une part de production encore faible

Du côté des constructeurs de maisons, la maison en bois ne représente encore qu’une très faible part de la production. Même si celle-ci est en développement.

La maison ossature bois est encore un marché somme toute limité. Du côté des constructeurs de maisons, la part de ces maisons reste en effet assez faible, si l’on excepte bien sûr quelques segments de marché. « Le marché de la maison ossature bois reste le marché des fabricants de chalet » note ainsi Claudy Chenelat, délégué régional de l’Union des maisons françaises (UMF) en Rhône Alpes. Géographiquement, le marché reste, selon lui plutôt limité. « C’est un marché dont on parle plus qu’il n’a pris de la place, du moins en Rhône-Alpes » souligne-t-il.

Les contraintes en termes de réglementation ont en outre compliqué la tâche des constructeurs et des accédants. « Aujourd’hui, une maison ossature bois doit être RT2012, ce qui implique de facto une étude thermique ». Avec à la clé un test d’étanchéité à l’air réalisé par un organisme indépendant du constructeur. Aussi, d’une manière générale, si l’on excepte les fabricants de chalets, les maîtres d’œuvre spécialisés restent assez rares.

Mais le relatif engouement médiatique autour de ce type de maisons a toutefois obligé certains types de constructeurs et industriels à réagir. « La maison en bois a gagné un peu de terrain sur l‘aggloméré de ciment et sur la brique » relève Claudy Chenelat. Grignoté par le bois et la pierre ponce, certains industriels ont donc adapté leur offre, et les constructeurs en aggloméré de ciment ont réagi : « le moellon est devenu isolant et n’est plus forcément en ciment : il est de plus en plus conçu dans d’autres matériaux comme la pierre ponce. «Il y a donc des réactions pour faire des structures très performantes au niveau de l’isolation » note-t-il. « Cela a obligé certains industriels installés dans un certain type de matériaux à revoir leurs produits » note-t-il.

« Le problème essentiel reste le budget. C’est un peu plus compliqué, et donc un peu plus cher. C’est réservé à un type de professionnels qui ont l’habitude de travailler sur ce type de structure». Pour ce professionnel, la demande reste avant tout celle d’une maison individuelle, le choix du matériau de construction intervenant souvent dans un deuxième temps.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Bonjour

Analyse pessimiste qui semble être celle d’un avis d’il y aurait quelques années. La RT s’impose à tous les bâtiments désormais, donc la problématique est générale dans la construction. Si la maison bois était plus traditionnelle et culturelle, l’évolution des chiffres et la part prise sur le marché depuis le Grenelle de l’environnement de 2010 n’est pas une mode mais bien une réponse afin de répondre en réunisant la thermique normative, la baisse de consommation énergétique, et l’économie à la construction. Obtenir une isolation optimisée ne peut se faire avec des matériaux briques ciment et béton qu’en oubliant l’enveloppe d’un projet, et la crise du bâtiment et le manque de moyens malgré la demande en maison individuelle identique trouve ses réponses avec le bois. Au dela des idées il faut voir aussi le développement bois dans les projets tertiaires et collectifs comme pour les mairies et les régions, qui ont bien compris tout « l’intérêt » de ce nouveau choix. Faut-il rappeler que la RT2012 n’est qu’un relais face à la RT2020 déja annoncée avec la maison passive ou autonome énergétiquement, qui elle sera l’idéale réponse enfin profitable directement à l’utilisateur consommateur et son porte monnaie…
Expliquons objectivement la maison en bois aux gens, et vous verrez, sachant qu’une maison bois peut se réaliser en deux ou trois fois moins de temps qu’une autre sur chantier…. il faut tout dire aussi et ne pas se bloquer à dire qu’elle resterait plus chère, les prix baissent, et ce sont ceux des maisons en ciment qui augmenteront…

Un point qui reste vrai, est le manque d’approche thermique des intervenants nombreux dans la construction qui perturbe fortement l’évolution économique globale… une autre vision désormais, une remise en cause pour beaucoup et un objectif de résultat est imposé…

Cordialement
P. Delesalle

Signaler un abus

Bonjour
Je suis prêt à vous rencontrer Monsieur Chenelat afin de vous exposer les qualités d’un mur en bois. Tentons d’évoluer dans nos comportements,la construction ossature bois est une réelle avancée technologique pour répondre à la RT 2012. Je vous rappelle que le trophée OR INNOVATION a été attribuée en 2011 par EDF à une maison en bois construite à Saint Cyr au mont d’or. consommation 33KW/m²/an contrôlé par PROMOTELEC pour ceux qui en douterais,(site http://www.osbo.fr)je peux vous la faire visiter…
Alors SVP les querelles bois béton, c’est du passé. aujourd’hui tout les matériaux doivent trouver leur place pour rendre nos habitations plus économe, plus saine, plus confortable
Les parts de marché du bois dans la construction des maisons individuelles ne cessent de progresser, 80% des extensions sont aujourd’hui construite en bois.
J’oubliais un autre trophée en Argent celui là mais au niveau national juste derrière BOUYGUES a été décerné par EDF à un immeuble en ossature bois construit en 2010 à St germain au mont d’or, rue du Lavoir
Alors vous voyez, ne vous inquiétez donc pas tant de la filière bois en Rhône Alpes, préoccupons nous plus de nos salariés, de l’économie morose qui ronge tous les jours un peu plus la trésorerie de nos entreprises
Confraternellement
JP. BOUSSION
Dirigeant OSBÖ à Lyon

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Grenoble : Promoval et Financière Petrus revalorisent le Palais du Parlement

nullLes deux entités avaient remporté l’appel à projet initié en 2018 par le Département de l’Isère.


Les mises en vente de logements neufs restent au plus bas à Lyon

nullLa fédération des promoteurs immobiliers de la région lyonnaise a présenté ses chiffres semestriels en matière de vente et de commercialisation de logements collectifs.


Lyon 7 : les travaux du futur campus d’EMLyon démarrent

nullCogedim Grand Lyon a annoncé le démarrage des travaux de ce site, situé dans le quartier de Gerland.


Un appel à projets pour l’industrie du bois de construction

La ministre chargée du logement, Emmanuelle Wargon, a lancé un appel à projets doté de 50 millions d’euros pour l’«industrialisation de produits et systèmes constructifs bois et autres biosourcés».


L’OPCO de la construction en suspens

La décision du tribunal administratif de Paris du 29 juin a annulé l’arrêté d’agrément de Constructys, l’opérateur de compétences de la construction. La FFB réaffirme être en faveur d’un OPCO.


«Le Moulin » a été inauguré dans le 7e arrondissement de Lyon


Cette coopérative d’habitants avait repris il y a six ans un projet initié en 2009. Cet immeuble de 6 logements a été inauguré en amont des rencontres nationales de l’habitat participatif.


L’habitat participatif a tenu ses rencontres à Lyon

null
Lyon accueillait en fin de semaine les rencontres nationales de l’habitat participatif. L’occasion pour les élus de faire un point sur le développement de ce type d’habitat en France et dans la Métropole.


Les 6èmes rencontres nationales de l’habitat participatif ont ouvert à Lyon

Celles-ci se tiennent sur 4 jours, du 8 au 11 Juillet 2021.


Cogedim Grand Lyon vend un immeuble de 6.000 m² à Villeurbanne

Le promoteur a officialisé la vente en VEFA au SYTRAL d’un immeuble de bureau de 6.000 m².


La FPI veut promouvoir l’acte de construire


La fédération des promoteurs immobiliers organisait ce mardi sa conférence de presse trimestrielle, au cours de laquelle Pascal Boulanger, nouveau président de l’organisation, a dévoilé les enjeux de son mandat.


Amélioration sur le front de la construction de logements

Le service des données des études statistiques (SDES) du ministère de la Transition écologique a fait part ce mardi de ses statistiques mensuelles.


Karine Druguet, nouvelle présidente des « Groupes femmes » de la FFB AURA

Ces groupes visent à intégrer les femmes dans l’organisation professionnelle, et favoriser la féminisation des métiers et de la profession.


Des besoins de main-d’œuvre chez les géomètres-experts

L ’Ordre des géomètres-experts a communiqué ce jour sur l’enquête annuelle « besoins en main-d’œuvre » de Pôle Emploi, qui pointe les besoins de recrutement de la filière.


Le climat des affaires et l’opinion des entrepreneurs du bâtiment s’améliorent

nullL’INSEE a fait part ce matin de son indicateur sur le climat des affaires, et de son enquête de conjoncture dans l’industrie du bâtiment.


La FPI et la SBA créent le « Urban eLab »

Ce « think et do tank » sera présenté lors de Bimworld le 23 juin prochain.