La CAPEB salue avec prudence le rapport Grandguillaume

Malgré des critiques non voilées sur la question de l’autoentreprise, la CAPEB a salué le rapport Grandguillaume ce dernier préconisant des mesures « qui vont dans le sens de ses revendications ».

La CAPEB a salué, avec prudence, mercredi le rapport Grandguillaume. La confédération a salué des propositions pragmatiques et novatrices, « qui vont dans le sens de ses revendications ». Mais tout n’est toutefois pas jugé positivement dans ce rapport par l’organisation, celui-ci restant pour elle « insuffisant en termes de mesures concrètes et immédiates visant à limiter les situations de concurrence déloyales dont souffrent les artisans du bâtiment au quotidien ».

Elle se dit malgré toute satisfaite sur la volonté de « mettre fin à des situations de distorsions de concurrence», notamment sur « la volonté d’assujettir les auto-entrepreneurs aux taxes pour frais de chambre des métiers qui devrait entrainer l’obligation du suivi du stage préalable à l’installation, point de départ des actions d’accompagnement des créateurs d’entreprises ».

Un bon point sur la CFE

De la même façon, la proposition du rapport d’un abandon du paiement de la CFE (Cotisation Foncière des Entreprises) au profit d’un retour à la CET (Cotisation Economique Territoriale) avec un taux unique nationale est jugée intéressante par la CAPEB. Cette dernière est en outre satisfaite par le remplacement à terme de la contribution à la formation professionnelle par une cotisation proportionnelle et plafonnée, qui serait alors gérée par le régime social des indépendants (RSI).

« Le rapport de la mission du Député Laurent Grandguillaume fait preuve de pragmatisme et trace des propositions incontestablement novatrices sur le moyen et long terme pour simplifier les différents régimes d’entreprises individuelles. Si la CAPEB adhère à l’idée de travailler à la définition d’un nouveau statut juridique de l’entreprise individuelle dans un souci de clarification, pour autant des mesures immédiates doivent être prises pour corriger les dérives du régime auto-entrepreneur» note Patrick Liébus, le Président de la CAPEB.

Des « mesures concrètes » pour enrayer la crise du secteur

La CAPEB indique toujours attendre « des mesures concrètes et immédiates pour enrayer la grave crise du secteur », le rapport ne contenant pas, selon la confédération, « de réponse satisfaisante à l’exaspération récurrente des artisans du bâtiment qui sont confrontés tous les jours à des situations de concurrence déloyale ».

La CAPEB note que la franchise de TVA pour les auto-entrepreneurs, la limitation des plafonds de chiffre d’affaires pour ces derniers, ainsi que la radiation d’office de ceux ne déclarant aucun chiffre d’affaires dans les 12 mois restent au cœur des débats. Elle évoqué également la question de l’obligation des assurances « abordée » par le rapport, sans être toutefois réglée.

Comme la FFB, l’absence de vision sur ce régime est assurément le point négatif du rapport. Comme la FFB, elle demande donc le retrait des professions règlementées de ce régime, notamment celles du Bâtiment.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Activité soutenue au 1er trimestre pour l’artisanat du bâtiment

La CAPEB, confédération de l’artisanat des petites entreprises du bâtiment, a fait un premier bilan portant sur les trois premiers mois de l’année au niveau national. En Auvergne-Rhône-Alpes, la croissance est également présente, mais la prudence reste de mise.


La crise sanitaire a eu un impact limité sur l’activité de Vicat

Le chiffre d’affaires consolidé au 31 mars 2021 du groupe basé à L’Isle d’Abeau est en hausse de 22,1%.


Xerfi trace des perspectives de rebond pour la promotion à horizon 2023

nullXerfi a fait état de la publication d’une étude intitulée : « Quelles stratégies de rebond pour les groupes de promotion immobilière ? ».


Léger mieux pour la construction de logements au 1er trimestre

Les logements autorisés ont progressé de 1% par rapport au dernier trimestre 2020, alors que les mises en chantier de logement sont estimées en hausse de 3,2%.


«La hausse des prix va continuer, c’est mathématique»

nullINTERVIEW – Philippe Layec est le président de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI) en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’évolution du marché du logement neuf dans la Métropole, la nouvelle offre en BRS, mais aussi la modification n°3 du PLU-H.


Charly : inauguration de «Prélude»

nullGrandLyon Habitat et Alila ont inauguré ce mercredi cette résidence entièrement dédiée au logement social.


À Lyon, baisse des ventes de logements neufs et nette hausse des prix

nullLa FPI en région lyonnaise a présenté les chiffres des ventes dans le collectif neuf pour le premier trimestre 2021. Les réservations reculent de 18%. Les prix dépassent les 6.000€ le m² à Lyon.


Les perspectives restent toujours bonnes dans le bâtiment

En avril, les perspectives personnelles d’activité dans le bâtiment restent élevées, selon la dernière enquête mensuelle de conjoncture dans l’industrie du bâtiment publiée par l’INSEE.


La hausse des prix des matériaux fait craindre des retards sur les chantiers

null
Samuel Minot, président de la fédération BTP Rhône et Métropole, tenait une visioconférence de presse pour alerter sur les conséquences de la hausse majeure des prix des matériaux. Laquelle pourrait à terme impacter les marges des entreprises du secteur et certains chantiers du territoire de la Métropole de Lyon.


Alila vise une nouvelle année de croissance en 2021

Le promoteur spécialisé dans la construction de logements abordables organisait mardi 13 avril une conférence de presse. Il a fait part au cours de celle-ci de ses chiffres 2020 et de ses ambitions pour 2021.


La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes alerte sur la flambée des prix des matériaux

null
Selon la confédération, l’artisanat du bâtiment est « en danger ».


Les fédérations évoquent un « succès collectif » sur la RE2020

null
Un accord a été trouvé sur la RE2020 dans le cadre du CSCEE du 13 avril. Les organisations signataires se sont félicitées de celui-ci.


GrandLyon Habitat a été agréé en tant qu’OFS

L’office public de l’habitat métropolitain a obtenu en février les agréments préfectoraux en tant qu’organisme foncier solidaire.


Bâtiment : renforcement de la collaboration de la FFB et de Pôle emploi

nullLa FFB et Pôle emploi renforcent leur collaboration pour accompagner les entreprises dans leurs besoins en recrutement


Clermont-Ferrand : des fouilles archéologiques sur le site de l’Hôtel-Dieu

nullClermont Auvergne Métropole organisait mercredi dernier une visite des fouilles archéologiques sur préalable au chantier de construction de la future bibliothèque métropolitaine.