La CGL fait ses propositions pour résoudre la crise du logement

La CGL a fait un point avec plusieurs acteurs sur la situation du marché du logement, et les possibles solutions à la crise.

La CGL a présenté hier son analyse de la situation du marché du logement. La confédération avait demandé à des acteurs phares du logement, comme ORPI, la Fondation Abbé Pierre et la Fédération Française du Bâtiment de partager leur vision.

Selon la Fondation Abbé Pierre, 5 millions de personnes sont considérées comme mal-logées en France. Selon Christophe Robert, délégué de la Fondation Abbé Pierre, ces chiffres alarmants pointent du doigt le manque de volonté politique et sociale pour éradiquer ce fléau. « Nous avons affaire à un paradoxe » confie Christophe Robert, « d’un côté, on assiste à une fragilisation des ressources des ménages, une augmentation des travailleurs pauvres et des demandeurs d’emploi, et de l’autre un coût du logement qui ne cesse d’augmenter ».

Pour la FFB, le logement en France est globalement trop cher par rapport à la réalité des ressources et cela a un grand impact sur la société dans son ensemble. « Le marché du mal-logement est un marché d’équilibre faible, si on tire un peu trop sur le balancier, tout se bloque, c’est exactement ce qui s’est passé ces dernières années » indique Jacques Chanut, Président de la Fédération Française du Bâtiment dans le communiqué de la CGL.

Pour lui, la loi Alur a engendré un sentiment d’insécurité chez les propriétaires dont certains se sont retirés du marché de la construction. Les conséquences de cette baisse des investissements sur le marché du logement sont simples : s’il y a moins de constructions, il y aura moins de logements à la location. Un constat aussi remarqué par Bernard Cadeau, président de l’ORPI qui conclut « les demandes de logements ont augmenté considérablement ces dernières années, mais le parc de logement disponible, quant à lui, n’a pas suivi ».

Quelles solutions ?

Pour Christophe Robert de La Fondation Abbé Pierre, il faut mettre en place un plan pluriannuel afin d’avoir une vision plus globale des financements à venir. Ce plan contiendrait un budget pour les logements sociaux, les maisons relais et la prévention des exclusions mais aussi pour accompagner davantage les propriétaires. Selon lui, les propriétaires seraient prêts, s’ils sont sécurisés au niveau des réparations et du prix des loyers - à jouer le jeu de la carte sociale.

Pour Jacques Chanut, de la Fédération Française du Bâtiment, la clef réside dans « l’inversion des courbes », faire baisser la fiscalité pour supprimer les aides. Peu à peu les choses pourraient revenir à la normal et l’investissement pourrait repartir.

Pour Bernard Cadeau, le président de l’ORPI, « il faut se donner les moyens de construire davantage, là où il y a beaucoup d’activité ». Le gouvernement évoque souvent les plans de constructions neuves, mais il faut aussi axer les financements sur les rénovations. Des centaines de milliers de logements, aujourd’hui, ne peuvent pas être loués car ils ne sont pas aux normes ou ne donnent pas envie. Des financements pourraient permettre de réduire les logements vacants dans le parc ancien disponible.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les craintes des fédérations du bâtiment sur la RE2020

La FFB et son Pôle Habitat ont exprimé leurs craintes, suite à la présentation ce mardi de la nouvelle réglementation environnementale.


Rillieux-la-Pape communique les résultats de sa consultation sécurité

La ville de Rillieux-la-Pape a lançé en octobre une grande consultation citoyenne auprès de ses habitants sur le thème de la sécurité. Plus de 80% des répondants souhaitent que la Ville intègre le dispositif « Quartier de reconquête républicaine ».


Plantation du 1er arbre des vergers urbains de Lyon

Le maire de Lyon, Grégory Doucet, a planté ce jour le premier arbre des vergers urbain de Lyon au square du 14ème régiment de Zouaves dans le 8ème arrondissement de Lyon.


Lyon : 1er volet d’aides pour le fonds d’urgence culturel

Une délibération a été présentée jeudi devant le conseil municipal . Cette attribution prolonge les actions d’accompagnement du tissu associatif et de préservation les structures culturelles de la Ville.


Prolongement du métro B : déjà un kilomètre de tunnel creusé

Malgré le confinement en cours, le chantier continue d’avancer.


Décines/Meyzieu : un enrobé sans apport de bitume pour une piste cyclable

Une part importante des 6 kilomètres de cette piste qui longe le T3 sera réalisée avec l’utilisation d’un enrobé écologique sans apport de bitume.


Vers une extension de la ZFE dans la Métropole de Lyon

La Métropole vise à ce que, d’ici la fin du mandat en 2026, seuls les véhicules disposant des vignettes Crit’Air 0 et 1 soient autorisés dans le périmètre de la ZFE.


La fréquentation du réseau TCL est à 45% en semaine

Pour la 3ème semaine de confinement, le SYTRAL a annoncé ajuster l’offre du reseau TCL


Un site de click and collect en soutien aux commerçants de Lyon


Le maire de Lyon, Grégory Doucet, a annoncé la mise en ligne dès la semaine prochaine d’un site de « click&collect » pour mettre en relation les commerçants de proximité et les habitants.


La fédération des TP plutôt confiante sur l’activité dans la Métropole

Les responsables de la fédération ont noué de nombreux contacts avec l’exécutif de la Métropole de Lyon. Reste à savoir quel sera le délai de mise en œuvre des appels d’offres…


Lyon : les conseils d’arrondissement maintenus en présentiel


La Ville de Lyon a choisi de maintenir une partie des conseils d’arrondissement en présentiel.


France Urbaine demande à l’État de préserver les budgets des collectivités

43 élus de France urbaine, dont Bruno Bernard et Grégory Doucet, ont signé une tribune au sein de laquelle ils demandent au gouvernement de préserver les budgets des collectivités locales.


Vente de 5.600 m² au sein du parc « Urban’East »


La vente à investisseurs concernée a été réalisée au sein de ce parc qui développera à terme 138.000 m² d’activités mixtes, bureaux et services.


Appart Invest 3 acquiert 7 immeubles à Lyon

Cette acquisition du fonds Appart Invest 3, géré par AMDG, concernait 11 immeubles d’habitation dans plusieurs métropoles.


Construction : la filière s’engage pour la continuité des activités du BTP

19 organisations professionnelles de la filière construction s’engagent via un appel commun.