La CGL fait ses propositions pour résoudre la crise du logement

La CGL a fait un point avec plusieurs acteurs sur la situation du marché du logement, et les possibles solutions à la crise.

La CGL a présenté hier son analyse de la situation du marché du logement. La confédération avait demandé à des acteurs phares du logement, comme ORPI, la Fondation Abbé Pierre et la Fédération Française du Bâtiment de partager leur vision.

Selon la Fondation Abbé Pierre, 5 millions de personnes sont considérées comme mal-logées en France. Selon Christophe Robert, délégué de la Fondation Abbé Pierre, ces chiffres alarmants pointent du doigt le manque de volonté politique et sociale pour éradiquer ce fléau. « Nous avons affaire à un paradoxe » confie Christophe Robert, « d’un côté, on assiste à une fragilisation des ressources des ménages, une augmentation des travailleurs pauvres et des demandeurs d’emploi, et de l’autre un coût du logement qui ne cesse d’augmenter ».

Pour la FFB, le logement en France est globalement trop cher par rapport à la réalité des ressources et cela a un grand impact sur la société dans son ensemble. « Le marché du mal-logement est un marché d’équilibre faible, si on tire un peu trop sur le balancier, tout se bloque, c’est exactement ce qui s’est passé ces dernières années » indique Jacques Chanut, Président de la Fédération Française du Bâtiment dans le communiqué de la CGL.

Pour lui, la loi Alur a engendré un sentiment d’insécurité chez les propriétaires dont certains se sont retirés du marché de la construction. Les conséquences de cette baisse des investissements sur le marché du logement sont simples : s’il y a moins de constructions, il y aura moins de logements à la location. Un constat aussi remarqué par Bernard Cadeau, président de l’ORPI qui conclut « les demandes de logements ont augmenté considérablement ces dernières années, mais le parc de logement disponible, quant à lui, n’a pas suivi ».

Quelles solutions ?

Pour Christophe Robert de La Fondation Abbé Pierre, il faut mettre en place un plan pluriannuel afin d’avoir une vision plus globale des financements à venir. Ce plan contiendrait un budget pour les logements sociaux, les maisons relais et la prévention des exclusions mais aussi pour accompagner davantage les propriétaires. Selon lui, les propriétaires seraient prêts, s’ils sont sécurisés au niveau des réparations et du prix des loyers - à jouer le jeu de la carte sociale.

Pour Jacques Chanut, de la Fédération Française du Bâtiment, la clef réside dans « l’inversion des courbes », faire baisser la fiscalité pour supprimer les aides. Peu à peu les choses pourraient revenir à la normal et l’investissement pourrait repartir.

Pour Bernard Cadeau, le président de l’ORPI, « il faut se donner les moyens de construire davantage, là où il y a beaucoup d’activité ». Le gouvernement évoque souvent les plans de constructions neuves, mais il faut aussi axer les financements sur les rénovations. Des centaines de milliers de logements, aujourd’hui, ne peuvent pas être loués car ils ne sont pas aux normes ou ne donnent pas envie. Des financements pourraient permettre de réduire les logements vacants dans le parc ancien disponible.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Télécabines : le non l’emporte aux referendums locaux

Les votes consultatifs de Sainte-Foy-lès-Lyon et La Mulatière organisés ce week-end se sont soldés par une très large majorité de votes défavorables au projet.


Cubiik, un immeuble de 2.800 m² près de la ZAC des Girondins

GERLAND, LA MUTATION – L’immeuble promu par Vinci Immobilier a été inauguré en octobre. Une grande partie l’immeuble a été pris à bail par Eduservices pour y implanter l’école MBWay.


« Grande Porte des Alpes » : une consultation internationale d’urbanisme lancée

La Métropole de Lyon veut retenir 3 équipes pluridisciplinaires qui devront concevoir chacune, pour ce territoire, un projet intégrant les enjeux urbains, environnementaux, économiques, d’habitat, et de mobilités.


Stabilité à la gouvernance de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne

Philippe Valentin reste le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne. Myriam Bencharaa a, elle, été réélue présidente de la délégation CCI à Lyon.


Vers une résiliation à tout moment de son assurance de prêt

La proposition de loi a été adoptée par l’Assemblée nationale.


Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes a tenu sa convention annuelle

A l’occasion de cet évènement organisé au Palais de la Bourse de Lyon, l’organisme paritaire a signé une convention de partenariat avec la foncière solidaire du Grand Lyon.


Un deuxième comité de pilotage national de l’habitat inclusif

L’ambition du gouvernement est de faire de l’habitat inclusif « un pilier des politiques du logement pour les personnes ayant besoin d’être accompagnées dans leur autonomie ».


Un atelier de concertation grand public sur la ZFE ce mercredi

La concertation citoyenne sur la zone à faibles émissions de la Métropole de Lyon se poursuit jusqu’au 5 février. Le prochain atelier se déroule ce 24 novembre.


Saint-Bonnet-de-Mure : Alliade Habitat construit 40 logements

Ces logement ont été pensés avec le BIM.


Un protocole pour accélérer la production de logements intermédiaires

Le groupe Action Logement, le ministère du Logement et six partenaires ont signé un document pour mettre en place de nouveaux dispositifs favorisant la production dans ce segment.


Le PNR du Pilat, territoire rural en croissance soutenue

nullCe parc naturel régional, territoire rural en croissance démographique soutenue, dépend fortement des villes qui l’entourent, avec une double influence de Lyon et de Saint-Étienne.


La consultation sur le métro cumule déjà plus de 5.000 avis

nullLe SYTRAL a communiqué sur les résultats de la première phase de la grande consultation publique portant sur le développement du réseau métro.


Réaménagement de la rive droite du Rhône : la concertation est lancée


La Métropole et la Ville de Lyon ont annoncé avoir lancé la concertation préalable au réaménagement de la rive droite du Rhône du 8 novembre au 30 décembre.


La perspective de la note du SYTRAL rehaussée par Moody’s

L’agence de notation a annoncé rehausser à stable la perspective de la note Aa2 du SYTRAL.


La ligne C16 va accueillir les premiers bus électriques sur batterie

Le président du Sytral, Bruno Bernard, a présenté ce lundi à Lyon les premiers bus électriques dont la mise en service est prévue le 22 novembre sur cette ligne forte de transport en commun reliant Vénissieux à Villeurbanne. Ceux-ci fonctionnent exclusivement sur batterie.