Tarare : pose de la première pierre des «Terrasses de Bel-Air »

Spirit Immobilier et l’OPAC du Rhône ont posé la première pierre de cette résidence de 52 logements située dans le quartier de la gare, à Tarare.

Spirit Immobilier, a posé vendredi 15 avril la première pierre de la résidence « Les Terrasses de Bel-Air », place Camille Godde, à Tarare, non loin de la gare. Etaient présents pour cet évènement le directeur régional du promoteur, Philippe Layec, mais aussi Bruno Peylachon, maire de Tarare, vice-président de la COR et du conseil départemental du Rhône, Christophe Guilloteau, député, président du conseil départemental et de l’OPAC du Rhône, ainsi que Michel Micoulaz, directeur général de l’office public de l’habitat.

Spirit Immobilier intervient dans cette résidence en tant que maitre d’ouvrage, cette résidence de 52 logements conventionnés ayant été vendue à l’OPAC du Rhône. On compte au sein de celle-ci 19 T2 et 24 T3, mais aussi huit T4 et un T5.

Une nouvelle opération pour Spirit sur le secteur

Philippe Layec a notamment, dans son discours, évoqué une précédente opération réalisée à Tarare : « cela marque la réussite du partenariat inscrit dans la durée avec la ville de Tarare. C’est notre deuxième opération. Nous avons livré 60 logements sur le site Thivel, déjà un site textile. Nous avions 30 logements en accession et 30 logements vendus à l’OPAC du Rhône. C’est également une longue histoire de partenariat avec l’OPAC du Rhône. Un partenariat réussi» a souligné le dirigeant.

Il a par la suite rappelé que l’acquisition avait été effectuée auprès de l’EPORA, et s’est également félicité du partenariat avec l’OPAC, office auquel le promoteur a livré 125 logements en 5 ans. Il a également affirmé vouloir contribuer à œuvrer pour le développement économique du territoire de la ville. Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous « Un chantier comme cela, c’est plus de 15 entreprises, des emplois maintenus, des emplois créés, des jeunes formés » a fait remarque Philippe Layec.

De nombreux chantiers en cours sur la ville

Pour l’architecte Fabien Jallon, l’objectif était de pouvoir accompagner le développement urbain mené par la ville de Tarare. « Ce qui était important pour nous, c’était de pouvoir s’appuyer sur les investissements qui sont faits au niveau de la qualité urbaine sur le boulevard, et que l’on puisse, avec les espaces publics qui sont créés, profiter de ce projet pour améliorer la qualité des logements» a indiqué le dirigeant de l’agence XXL Atelier - Civita

Le maire, Bruno Peylachon, s’est félicité de cette opération et a profité de cette occasion pour vanter le développement de sa ville « C’est une ère nouvelle qui s’ouvre à Tarare. Pour ceux qui ne me croiraient pas, il suffit qu’ils lèvent la tête, nous avons dénombré 7 grues à Tarare et ce n’est qu’un début, puisque dans quelques mois, nous en compterons une dizaine. C’est une ville qui bouge, qui va connaitre une nouvelle attractivité » a indiqué l’édile.

Il a par la suite évoqué le quartier de la gare, qui s’avère être en pleine mutation. « Nous sommes au bord d’un quartier en pleine mutation. Nous avons dénombré 6 projets dans ce quartier ».  Parmi eux, on trouve la future maison médicale qui se situera juste en face de ces immeubles, une résidence sénior, la nouvelle caserne des pompiers à l’horizon 2018, et la réhabilitation du centre municipal de loisirs.

Un potentiel foncier

Il a également mis en avant le potentiel important  que recèle Tarare, notamment d’un point de vue foncier. « On a beaucoup d’atouts. On a eu des faiblesses qui s’expliquent par la désindustrialisation et la mondialisation du secteur textile, qui ont créé des friches. Il faut se préoccuper de ces friches pour les transformer et pour embellir à nouveau la ville » a déclaré l’élu LR, arrivé en 2014 à la tête de la commune.

Jean Guillet, Directeur général de l'Epora, a également évoqué le foncier, en rappelant que l’établissement public avait fait le pari il y a 5 ans d’acheter ce terrain, sur lequel on trouvait une ancienne usine : « nous intervenons beaucoup à Tarare. Nous sommes intervenus pour permettre la réalisation de l’hôpital en cours. Nous travaillons sur les projets qui vont pouvoir prendre place sur l’emplacement de l’ancien hôpital. Nous avons un très beau challenge à l’ouest de Tarare, à proximité de la rivière, pour vous aider à remettre de l’activité économique dans tout ce secteur ».

L’OPAC, un acteur historique à Tarare

Christophe Guilloteau a, pour sa part, salué la dynamique insufflée par Bruno Peylachon sur Tarare mais aussi au sein de la COR (Communauté de l’ouest rhodanien). Il a par la suite évoqué l’opération faisant l’objet de la pose de première pierre. Il rappelé l’importance du parc de l’OPAC du Rhône sur la ville : « ici, nous n’avons pas de problème de quota: il est à 25% et nous sommes ici, à Tarare, à 40% (de logements sociaux). Le logement social à Tarare, c’est l’histoire. Les premiers logements de l’OPAC du Rhône ont été construits à Tarare en 1928 ».

Le président du conseil départemental prévoit en tout cas, au vu des chantiers en cours, de revenir participer à de nouvelles inaugurations : « je vois Tarare évoluer, nous reviendrons bientôt pour le SDIS, pour l’hôpital… » a indiqué Christophe Guilloteau.[/s2If






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Philippe Linage devient président du directoire de Sollar

Le nouveau dirigeant succède à Guy Vidal.


Une concertation avant un comité interministériel des villes

null
La ministre chargée de la Ville engage une large concertation dans la perspective de ce comité interministériel.


Élodie Aucourt Pigneau prend la direction générale de Cité Nouvelle

La dirigeante a, en début d’année, pris les rênes de cette filiale immobilière régionale du groupe Action Logement implantée dans la Loire.


Constat de carence pour 11 communes de la Métropole de Lyon

Si un effort notable a eu lieu dans les communes de la Métropole de Lyon et du Rhône en faveur de la production de logements sociaux, l’État se dit vigilant et en soutien dans l’objectif d’amplifier les résultats.


Les OPH de la Loire et du Rhône vont coopérer via une SAC

null
L’OPAC du Rhône et Loire Habitat vont s’engager dans une une future coopération via une société anonyme de coordination, une SAC.


La Ville de Lyon va adhérer à l’OFS métropolitain

null
Une délibération, amenée à être votée par la majorité, est présentée ce jeudi en ce sens devant le conseil municipal de Lyon.Le logement social a également été évoqué.


550 communes n’ont pas atteint leurs objectifs SRU

Sur les 1.035 communes soumises à la loi imposant de compter 20% ou 25% de logements sociaux en 2025, plus de la moitié n’ont pas atteint leurs objectifs, selon la Fondation Abbé Pierre.


COVID-19: 16 069 places supplémentaires mobilisées

Ces places ont pour objectif d’héberger des sans-abris. 927 places sont ouvertes en centre médicalisé.


Lyon 2 : l’«espace de santé et prévention» vendu à Alliance Santé Confluence


Ce groupement de trois opérateurs de santé et de la Banque des territoires a acquis auprès de Linkcity ce programme situé au cœur du quartier du 2ème arrondissement de Lyon.


Un pacte national pour la relance de la construction durable


Ce pacte matérialise l’engagement pour la relance de la construction de logements avec les principales fédérations et organisations.


Un nouvel effort sur l’accession sociale souhaité par les Coop’HLM et Procivis


Si les deux organisations se sont montrées satisfaites du report à fin 2022 la disparition du PTZ, elles demandent la mise en place d’une prime exceptionnelle à l’achat et un soutien aux dispositifs PSLA et BRS.


Une aide de l’Opac du Rhône pour les commerces

L’office ne demandera pas de loyer aux commerces « non essentiels » de son patrimoine en novembre.


Allex, un projet pour rénover le siège d’Alliade Habitat

JLL et Tétris interviennent dans le cadre d’une mission de rénovation et d’extension du siège de la filiale d’Action Logement.


Carré de Soie : Cogedim vend un immeuble de bureaux à EMH


Cogedim Grand Lyon annonce avoir vendu en VEFA à Est Métropole Habitat un immeuble de bureau de 6.000 m² au sein de « Ilot G » sur le secteur du Carré de Soie. Le bailleur en fera, à terme, son siège social.


Des remous suite à l’augmentation de l’offre d’hébergement d’urgence

La Ville de Lyon a mis à disposition deux lieux permettant d’augmenter de 250 lits l’offre d’hébergement d’urgence. Pour sa part, l’hôpital Charial des HCL, situé sur Francheville et Craponne, va être confié à l’Etat pour transformer les locaux en centre d’hébergement d’urgence. Un choix discuté par les élus.