Lyon : les prix des appartements en hausse de 6.2% en 2016

Au quatrième trimestre 2016, les prix augmentaient nettement à Lyon, tandis qu’ils s’avéraient toujours en baisse à Saint-Etienne. Les volumes continuent, au niveau national, à se densifier.

Les notaires de France ont fait état mardi matin de leur note de conjoncture, avec les chiffres de prix médians clos à fin décembre 2016. Les chiffres de ventes de logement s’avèrent toujours être orientés à la hausse, malgré la très légère progression des taux observée depuis début 2017.

« Après une année 2016 très dynamique, et comme annoncé par le notariat, le nombre de ventes de logements anciens a continué de croître avec, à fin février 2017, 867 000 ventes sur les douze derniers mois (contre 805 000 douze mois plus tôt) soit une hausse de 7,7 % sur un an », ont indiqué les notaires de France. Le précédent point haut, qui s’élevait à 837 000 en mai 2006 est donc très largement dépassé.

Mais les notaires tempèrent ce chiffre, car cette progression reste à mettre en perspective avec la hausse du nombre de logements en France qui s’est élevée, entre 2000 et 2016, à 19 % (34.537.000 en 2016 contre 28.988.000 en 2000). Les notaires mettent en évidence que le volume de ventes de logements anciens n’a, dans le même temps, augmenté que de 7%, à 848.000 en 2016, contre 793 000 en 2000. Pour dépasser le taux de rotation « record », il faudrait donc il faudrait donc plus de 940 000 transactions.

Des prix en hausse à Lyon, Clermont-Ferrand, et Saint-Etienne

Les prix, eux, sont en hausse de 1.7% sur un an au niveau national, et de 0.5% sur 3 mois. Sur un an, la progression est plus sensible pour les appartements (+1.9%) que pour les maisons anciennes (+1.5%).

Au niveau régional, l’orientation des prix des appartements diffère selon les métropoles. A Lyon, la hausse est très sensible : les prix médians du quatrième trimestre 2016 étaient en hausse de 6.2% par rapport au quatrième trimestre 2015 à 3.420 euros le m² (les chiffres présentés il y a un mois par la Chambre des notaires du Rhône étaient basés sur les chiffres clos à fin novembre) . A Grenoble, les prix ont augmenté de 4.1% à 2.240 euros le m². A Clermont-Ferrand, la hausse est encore plus sensible, augmentant de 7.6% à 1.720 euros le m². Inversement, à Saint-Etienne, les prix ont baissé de 5% à 880 euros le m².

Du côté des maisons anciennes, la même divergence d’orientation est observée. A Grenoble, la progression est forte, de l’ordre de 7.7% à 314.400€ le m². A Lyon, la hausse est un peu moins sensible mais reste affirmée, de l’ordre de 3.6% à 321.400€ le m². A Saint-Etienne, comme pour les appartements, les prix sont orientés de l’ordre de 3.2% à 166.500€ le m².

» Vers une accélération des prix de l'immobilier en hausse






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Immobilier : dynamique plutôt positive dans les départements rhônalpins

Les notaires de France ont publié en cours de semaine dernière leur note trimestrielle de conjoncture au niveau régional.


L’indicateur de tension immobilière toujours élevé à Lyon

Le nombre d’acheteurs en recherche pour un bien en vente reste toujours élevé, selon le baromètre national de février de MeilleursAgents.com.


Lyon : +20% pour les prix de l’immobilier dans le 1er arrondissement

null
Selon LPI-Seloger, les prix augmentent sur un an, de plus de 20% dans quatre arrondissement de Lyon.


Lyon : un marché immobilier sous tension

null
La Chambre du Rhône de la FNAIM dressait lundi un bilan de l’année immobilière, dans la Métropole de Lyon et le département du Rhône. L’activité a été forte sur l’année écoulée.


« En trois ans, le volume de transactions a augmenté de 42% en France »

Jean-Marc Torrolion est le président de la FNAIM. Il évoque le bilan du marché 2017 et les perspectives 2018, ainsi que la contribution de la fédération réalisée à l’occasion de la conférence de consensus sur le logement.


Des hausses de prix de 16% dans la presqu’île de Lyon

Le dernier baromètre LPI-Seloger a fait état de hausses significatives dans les 1er et 2e arrondissement de Lyon.


Prix de l’immobilier en 2017: +4,2% en France et +5,3% à Lyon, selon la FNAIM

null
L’activité a été très forte en 2017, selon la fédération, qui fait état de 986.000 ventes au niveau national.
» Des hausses de prix de 16% dans la presqu’île de Lyon, selon LPI-Seloger


Les prix de l’immobilier en hausse de 2.2% à Lyon en 2017

Century 21 présentait lundi matin son bilan 2017 en matière de transactions. Malgré une année record en termes de volumes, les prix n’ont progressé que de 1,2% au niveau national.
» Immobilier : Meilleursagents.com tire le bilan de 2017
» Orpi évoque une hausse des prix de l’ordre de 3,3% en 2017
» Hausse des transactions de 11,5% en 2017, chez Guy Hoquet


Immobilier : Meilleursagents.com tire le bilan de 2017

Selon le site, les prix et les volumes ont augmenté l’an dernier. Mais cette hausse des prix est diverse suivant les zones étudiées.


Lyon vaut 82,5 milliards d’euros

La FNAIM et Patrice de Moncan ont réalisé une étude sur la valeur de plusieurs villes de France, dont Lyon. Le président de la FNAIM et celui de la chambre du Rhône ont présenté celle-ci, en présence de l’économiste.
» Jean-François Buet : «considérer que l’immobilier est une rente est une grave erreur»


Une hausse des prix immobiliers en ralentissement selon LPI-Seloger

LPI Seloger a fait état mercredi de son analyse de fin d’année sur le marché immobilier.


Des hausses de prix supérieures à 10% dans 4 arrondissements de Lyon

LPI-Seloger a fait état de son baromètre sur les prix de l’immobilier, qui montre une certaine accalmie au niveau national.


Immobilier neuf : prix stables à Lyon à plus de 4.000 euros le m²

La FPI a fait état de son point de conjoncture trimestriel en France. La fédération alerte sur la faiblesse des mises en vente.


Nette hausse des prix de l’immobilier à Lyon

La hausse des prix reste de mise à Lyon, selon la livraison d’octobre du baromètre LPI-Seloger.
» Les prix de l’immobilier toujours en hausse, selon Meilleursagents


Rhône-Alpes : les prix globalement orientés à la hausse

Selon la Chambre régionale des notaires, qui a publié ses statistiques régionales il y a quelques jours, le marché est actif dans les départements de l’ancienne région, avec des prix orientés à la hausse.