Pour Gaël Perdriau, la baisse des APL est « brutale »

Le maire de Saint-Etienne a fustigé la méthode employée par le gouvernement concernant la baisse de 5 euros des aides personnalisées au logement.

Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, a, ce matin, tenu à réagir à la baisse des APL (aides personnalisées au logement). Selon lui, la décision du Gouvernement de baisser ces aides de 5 euros, « ne peut que susciter de profondes interrogations ». Il rappelle en outre que 800.000 étudiants comptent parmi les principaux bénéficiaires, et que cette mesure générerait 32,5 millions d’euros d'économies mensuelles soit, en année pleine, 390 millions d’euros.

« Il faut rappeler, qu'au-delà des étudiants, notre modèle économique et social tolère que 17% des jeunes âgés entre 15 et 30 ans se retrouve sans emploi, sans formation et sans programme d'études et que 22% d'entre eux sont considérés comme pauvres », a souligné celui qui est aussi président de Saint-Etienne Métropole.

Il faut « corriger les effets pervers »

Il acquiesce que, « certes, l'APL ne produit pas nécessairement les effets escomptés et il faut en revoir les mécanismes pour la rendre plus équitable, donc juste, afin d'éviter qu'elle ne soit uniformément distribuée ».

Il admet aussi « qu'il soit indispensable d'en corriger les effets pervers, notamment en matière de fixation des loyers dont le rythme de progression excessif est aussi entretenu par l'APL ». Mais la méthode employée « n'en demeure pas moins brutale » selon lui, « car ne laissant aucune place au dialogue ».

Une mesure « inquiétante par sa portée »

« Qu'en sera-t-il demain pour les chantiers pourtant essentiels que sont la formation professionnelle ou les dépenses liées à la protection sociale ? Le Gouvernement entend-il s'en tenir à une approche strictement comptable ? L'effort d'explication doit être porté avec constance sous peine de voir les Français s'éloigner de l'action gouvernementale faute de la comprendre ce que les dernières enquêtes d'opinion semblent mettre en évidence ».

L’élu s'interroge ainsi sur le bien-fondé de cette première mesure « qui vient toucher directement une catégorie fortement fragilisée et vivant déjà en situation d'insécurité sociale ».

Pour lui, le Gouvernement devrait déployer ses efforts « vers une réflexion globale permettant de donner une nouvelle impulsion à l'ensemble de notre modèle social, mis à mal par les évolutions structurelles de l'économie et de la société ». La mesure est « inquiétante par sa portée », indique le maire de Saint-Etienne, « mais aussi par la méthode qui la sous-tend et qui l'assimile plus à une décision unilatérale qu'à une approche partagée et donc fruit d'un dialogue social indispensable, en France, après une crise qui dure depuis 10 ans ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


«812 millions d’euros pour accompagner le secteur du logement social»

Nicolas Bonnet, directeur régional d’Action Logement, et Daniel Florence, vice-président du comité régional Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes répondent aux questions de Lyon Pôle Immo. Nous évoquons avec eux les prêts de haut de bilan.

 


« Nous n’avons pas le droit à l’erreur »

Nicolas Bonnet, directeur régional d’Action Logement, et Daniel Florence, vice-président du comité régional Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes répondent aux questions de Lyon Pôle Immo. Nous évoquons avec eux l’accélération de la vente de logements sociaux.


« Chacune des villes est un cas particulier »

Nicolas Bonnet, directeur régional d’Action Logement, et Daniel Florence, vice-président du comité régional Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes, répondent aux questions de Lyon Pôle Immo, notamment sur le dispositif « Coeur de ville ».


« Nous nous rapprochons aujourd’hui des collectivités territoriales »

null
Nicolas Bonnet, directeur régional d’Action Logement, et Daniel Florence, vice-président du comité régional Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes répondent aux questions de Lyon Pôle Immo. Ils évoquent notamment la nouvelle organisation d’Action Logement en Auvergne-Rhône-Alpes.
»
Prêts de haut de bilan : «812 millions d’euros pour accompagner le secteur du logement social»
» Vente de logements sociaux: « Nous n’avons pas le droit à l’erreur »
» Plan « Coeur de Ville »: « Chacune des villes est un cas particulier »

 


Une « ruée vers l’appart » tournée vers l’art


Après deux éditions organisées à la Confluence, l’événement annuel organisé par la SACVL se tient cette année dans le cadre d’un événement éphémère de création artistique, le « Zoo art show ». L’occasion pour le bailleur de mettre en avant ses actions culturelles.


«Une centaine de logements proposés à la location, et une trentaine à la vente»

Eric Lamoulen et Jérôme Coyras sont respectivement directeur général et directeur général adjoint de la SACVL. Ils évoquent l’actualité de la société d’économie mixte et l’opération « la ruée vers l’appart » qui a lieu cette semaine au 61 rue de Créqui, dans le cadre de l’exposition « Zoo Art Show ».


Le Tribunal administratif suspend les arrêtés interdisant les expulsions locatives

Un arrêté rappelant la loi qui interdit les coupures d’eau en cas de non-paiement des factures des résidences principales n’avait pas été déféré au tribunal.


L’Assemblée générale de l’UNPI sous le signe de la loi ELAN

L’UNPI Métropole de Lyon et Rhône a tenu samedi son assemblée générale à Lyon, dans le deuxième arrondissement, en présence de Pierre Hautus, directeur de l’union nationale des propriétaires immobiliers.


« Nous voulons un moratoire sur la totalité de la fiscalité locale »

null
Pierre Hautus, directeur de l’Union nationale des propriétaires immobiliers, était présent ce samedi lors de l’assemblée générale de l’UNPI Lyon Métropole et Rhône. Nous évoquons avec lui les diverses problématiques des propriétaires, et notamment celles découlant du projet de loi ELAN.


Nicolas Bonnet, nouveau directeur régional d’Action Logement Services

Le nouveau dirigeant de la structure de collecte et de distribution des services d’Action Logement en Auvergne-Rhône-Alpes succède à Thierry Bécart.


Saint-Genis-Laval : le programme O’Jardins inauguré

null
Alila et Alliade Habitat ont inauguré mercredi ce programme de 47 logements neufs, situé dans cette localité du sud-ouest de la Métropole de Lyon.


Meublés de tourisme : Lyon a lancé son service de télédéclaration

Le système de télédéclaration pour les meublés de type AirBnb a été rendu disponible par la Ville de Lyon.


Colocation : Lyon sur le podium des villes où une chambre est la plus convoitée

Appartager a présenté son bilan du marché de la colocation au premier trimestre.


Les loyers pourront augmenter de 1,05%

Au titre du premier trimestre 2018, l’augmentation de l’ IRL, indice de référence des loyers publié jeudi matin par l’INSEE, dépasse la barre des 1%, pour la deuxième fois consécutive.


Location : des réactions plutôt critiques au projet de loi ELAN

Les fédérations et associations professionnelles ont réagi à la présentation du projet de loi ELAN.