Logement : à Lyon et Paris, Macron veut « un système d’exception pour réduire les coûts »

Dans une interview au Point, Emmanuel Macron s’est expliqué sur la baisse des APL. Pour lui, la politique de subvention via ces aides explique l’augmentation des loyers.

La baisse de 5 euros des aides personnalisées au logement (APL) ne sera sans doute qu’un premier pas. C’est, en clair, ce qui ressort de l’interview accordée à l’hebdomadaire « Le Point » datée du 31 août, dans laquelle le président évoque les sujets chauds de la rentrée, dont la réforme du code du travail, le terrorisme, la diplomatie, l’éducation, et le logement.

Macron répond sur les APL

Sur ce dernier point, il a justifié la baisse de 5 euros annoncée pendant l’été, et laissé entendre que le gouvernement pourrait aller plus loin, «dans le cadre d'une transformation profonde qui doit faire baisser les loyers et dans le cadre d'une politique plus globale».

Pour répondre aux critiques qui mettent en avant le coût que cela représente pour certaines catégories comme les étudiants, Emmanuel Macron indique vouloir aider ces derniers. « Nous aiderons (…) dès cette rentrée les étudiants par un gel des coûts des inscriptions, des logements et de la restauration universitaires, une réforme profonde des mutuelles étudiantes et du logement étudiant pour en réduire les prix», a indiqué le président.

« Un choc d’offre »

Sur le front de la construction, le président de la République veut créer un «choc d'offre» afin de «réduire les coûts», ce qui fera l’objet d’un projet de loi présenté à l'automne. Le président estime en effet que trop d'acteurs de l'immobilier vivent sur une rente, du fait de la faiblesse de la production.

« Il faut libérer le droit de l'urbanisme, les procédures, réduire les coûts, les normes, libérer le foncier public et parapublic plus fortement en permettant de vendre à bas prix, simplifier ces règles en ciblant en particulier les zones tendues, c'est-à-dire le Grand Paris, Lyon et la frontière suisse, ainsi qu'Aix-Marseille », a affirmé Emmanuel Macron, qui indique que dans ces zones, l’exécutif mettrait en place « un système d'exception pour réduire les coûts ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le « Jardin des trembles » a été inauguré

Ce nouvel espace vert, situé dans le quartier de l’industrie, au nord de Vaise, a été inauguré mardi dans le 9ème arrondissement de Lyon.
» Lyon 9 : le parc des Trembles, future centralité du quartier de l’industrie
» Le nouveau quartier de l’industrie, ou la reconquête de l’ouest
» Saôn’Shine, premier programme résidentiel du quartier de l’industrie


Poursuite des travaux pour le C3 : des travaux dans le secteur Grandclément

David Kimelfeld s’est félicité lundi des travaux de réaménagement de la place Grandclément, dans l’optique du chantier visant à la création d’un double site propre entre le pont Lafayette de Lyon et le pôle Laurent Bonnevay.


Rillieux-la-Pape : pose de la 1ère pierre des « Cabanes de Sermenaz »

Elus de la Métropole et de la ville étaient aux côtés des professionnels mardi pour acter le début de la construction du premier ilot du projet des balcons de Sermenaz, dans la quartier de la Velette. Celui-ci est développé par Pitch Promotion.


« A moyen terme, il faudra pousser le métro vers l’est »

null
Laurence Fautra est maire de Décines-Charpieu. Nous évoquons avec elle le développement de sa ville, et les besoins en infrastructures.
» Décines-Charpieu : inauguration de l’EHPAD Albert Morlot
» «Les loges», futur ensemble tertiaire de 5.280 m² du Groupama Stadium


Vénissieux : lancement du « grand rendez-vous »

Michèle Picard a ouvert hier cet évènement qui se tient sur quatre jours, du 4 au 7 octobre.


Rillieux-la-Pape : inauguration endeuillée pour l’accueil Marcel André

L’inauguration de l’accueil Marcel André, prévue ce mardi en fin de journée, a été l’occasion pour la population rilliarde de rendre un hommage à Laura, tuée dimanche à Marseille en gare Saint-Charles.


Villeurbanne : concertation pour l’aménagement de plusieurs rues

Le projet d’aménagement des rues de la Feyssine, du 8 mai 1945 et de la Boube prolongée, prévu à partir de 2021, fait l’objet d’une concertation.


« Le défi était de remembrer l’ensemble du site »

Alexandre Vincendet est le maire de Rillieux-la-Pape. Il évoque le programme Everial et le PLU-H de la Métropole.


« Une montée en gamme du territoire »

null
Romain Daubié est le maire de Montluel. Il évoque le projet Cap&Co.


« Il y a de la demande »

Philippe Guillot-Vignot est le président de la communauté de communes de la Côtière à Montluel (3CM). Il évoque le programme Cap&Co.


Montluel : Domoa et Fontanel ont posé la première pierre de Cap&Co

null
Les deux sociétés ont posé le 14 septembre dernier la première pierre du programme initiant ce Business Village, qui devrait totaliser à terme près de 17.000 m².
»
Philippe Guillot-Vignot, président de 3CM : « Il y a de la demande »
»
Romain Daubié, maire de Montluel: « Une montée en gamme du territoire »


Michel le Faou : « ce n’est pas l’arrêt définitif de toute évolution du PLU-H »

Interrogé au lendemain du vote de l’arrêté du PLU-H de la Métropole de Lyon, Michel le Faou s’est félicité d’une forme de consensus autour du document.


PLU-H de la Métropole de Lyon : entre consensus et dissonances

Le Conseil de la Métropole de Lyon a tiré la semaine dernière le bilan de la concertation préalable et adopté l’arrêt de projet de PLU-H. Même si certaines critiques se sont fait jour, la volonté de dialogue de l’exécutif a été saluée par une majeure partie des groupes politiques.
» Michel le Faou : « ce n’est pas l’arrêt définitif de toute évolution du PLU-H »


Le PLU-H a été voté par la Métropole de Lyon


Le projet de plan local de l’urbanisme et de l’habitat a été arrêté hier par le conseil de la Métropole.


Le Conseil de la Métropole de Lyon examine ce lundi le PLU-H

null
Le plan local de l’urbanisme et de l’habitat est le premier gros dossier examiné depuis l’élection en juillet du nouveau président de la Métropole, David Kimelfeld.