A45 : Gaël Perdriau inquiet après l’entrevue avec Edouard Philippe

Le maire de Saint-Etienne rencontrait mardi le Premier ministre pour défendre l’autoroute entre Lyon et sa ville. Le chef du gouvernement a annoncé à l’élu un nouveau report de la décision finale.

L’A45 reste, pour l’heure, un projet. Le maire de Saint-Etienne rencontrait mardi le Premier ministre, Edouard Philippe pour faire un large tour d'horizon de l'actualité des collectivités territoriales. Une rencontre qui a permis au Premier ministre de défendre une nouvelle fois le dossier de l'A45.

« Bien que l'ensemble du dossier soit complet et qu'il ne manque plus que la signature du Gouvernement, ce dernier, depuis sa prise de fonction en mai dernier, se refuse à le clore définitivement et ce pour de strictes raisons budgétaires », explique Gaël Perdriau. Et ce même le chef du Gouvernement affirme reconnaître « l'utilité du projet pour le développement du bassin économique stéphanois et donc pour l'emploi local ».

On rappellera que Saint-Etienne Métropole, le département de la Loire et la région Auvergne-Rhône-Alpes apportent un financement de plus de 400 millions d’euros, laquelle totalise au total à parts égales avec l'Etat.

« Report de la décision finale »

Le Premier ministre a annoncé « un nouveau report de la décision finale », a indiqué le maire de Saint-Etienne. « Cette décision est dictée par le seul motif de trouver une réponse aux budgets insincères des précédents gouvernements entre 2012 et 2017 et auxquels l'actuel Président de la République participait en tant que ministre de l'économie », indique Gaël Perdriau.

Celui-ci attaque directement, dans son communiqué, l’exécutif « Le Gouvernement, afin de corriger les erreurs du passé, a décidé d'hypothéquer l'avenir d'un dossier majeur concernant un équipement structurant de portée nationale et européenne, avec plus de 70.000 usagers par jour. Est-ce ainsi que le Président de la République prétend construire l'avenir de la France, prenant ainsi en otage les générations futures par le refus du respect de la parole donnée par l'Etat ? Est-ce ainsi qu'il entend promouvoir un nouveau dialogue constructif avec les collectivités territoriales ? »

« Dès le 11 octobre prochain,  avec Bernard Bonne et Laurent Wauquiez, nous aurons l'occasion de rencontrer la ministre des Transports, Elisabeth Borne, et de défendre, ensemble, une nouvelle fois le dossier de l'A45 », a indiqué le maire de Saint-Etienne. Ce dernier en appelle à tous les décideurs « politiques, économiques, sociaux mais aussi à tous les acteurs associatifs, qu'ils soient culturels, éducatifs, sportifs , au-delà de tous les clivages pour signer le message de soutien réclamant que le Gouvernement honore enfin sa parole ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Caluire : des voies cyclables aménagées sous 6 semaines à Saint-Clair

La Métropole de Lyon a indiqué vouloir aménager les voies cyclables dans le secteur Saint-Clair à Caluire et entre le pont Poincaré et le boulevard Stalingrad.


Un marché locatif « fortement touché par la récession », selon une étude

A l’initiative de Cushman & Wakefield, une étude rédigée par un think tank international composé de chercheurs et d’économistes du monde entier aborde les conséquences de la crise sanitaire sur l’immobilier de bureaux.


Jean-Pierre Berger, nouveau président du SCOT Sud-Loire

Il succède à Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, président de Saint-Etienne Métropole.


Fermeture de la traversante entre la rue des Capucins et la rue Terme

Un segment de rue situé dans le premier arrondissement de Lyon est désormais fermé à la circulation de véhicules motorisés.


Alliance de Dynacité et de la CERA dans le logement intermédiaire

Les deux entités ont annoncé mercredi créer MyLi, une société spécialisée dans la production et la gestion de logements locatifs intermédiaires.


Fabien Bagnon, nouveau président de LPA

Le 13ème vice-président de la Métropole de Lyon chargé des mobilités actives été élu PDG de l’entreprise par le conseil d’administration de la SEM.


La commission permanente adopte des mesures face à la crise sanitaire

La commission permanente s’est réunie et a adopté une série de délibérations pour faire face à la crise sanitaire du Covid- 19.


Avec l’usage croissant du vélo, la mortalité des cyclistes augmente

Avec le passage du tour de France à Lyon, la préfecture a tenu à sensibiliser les usagers.


Les zones d’emploi des Métropoles regroupent la moitié de l’emploi de la région

L’Insee Auvergne-Rhône-Alpes a publié une étude, réalisée avec la Direccte, sur les nouvelles zones d’emploi de la région.


Le salon pour le logement des jeunes moins fréquenté du fait de la Covid


Cet événement qui se tient chaque année en septembre a pu être organisé en seulement quelques jours au sein de l’Hôtel de Ville de Lyon, suite à l’autorisation de la municipalité.


Rencontre prévue entre Eric Piolle et la majorité de Villeurbanne pour un partage d’expérience

Celle-ci aura lieu ce samedi.


En Auvergne-Rhône-Alpes, la population regroupée sur un dixième du territoire

Une récente étude de l’INSEE montré que les deux tiers de la population d’Auvergne-Rhône-Alpes se trouvaient, en 2016, localisés sur 11 % du territoire.


La centrale de production de froid de Dalkia opérationnelle à la Part-Dieu

Celle-ci amène une climatisation économe en énergie dans le quartier et participe à la climatisation de 70 bâtiments du quartier, dont la tour Part-Dieu, Silex, Sky56, ou encore le Campus Orange.


Travaux en cours pour le prolongement de la ligne de tramway T2

Dans l’optique de relier au printemps prochain Saint-Priest Bel-Air à Confluence, le SYTRAL démarre les travaux d’infrastructure.


La droite critique le cumul des mandats de Bruno Bernard


Le rassemblement de la droite et du centre à la Métropole de Lyon s’est fendu d’un communiqué critique suite à l’élection de Bruno Bernard en tant que président du Sytral.