La FFB prévoit une nouvelle année de croissance de l’activité en 2018

La fédération française du bâtiment a fait un point sur l’activité du bâtiment en 2017. Elle prévoit une nouvelle année de croissance l’an prochain, après une forte activité cette année.

La fédération française du bâtiment (FFB) a fait mardi un point sur l’activité du bâtiment en 2017. Celle-ci a connu une année de croissance, de l’ordre de 4,7% en volume. « Le logement neuf constitue encore une fois le principal vecteur de cette accélération, la production associée s’affichant en progression de 12,8 %, en ligne avec celle du nombre de logements commencés (+11,8 %) qui atteint près de 410 000 unités », a indiqué la fédération.

Outre le logement, le non résidentiel neuf a lui aussi retrouvé le chemin de la croissance, après plusieurs années de disette. L’activité est en hausse de 3,7% sur ce segment, et progresse globalement dans tous les secteurs, excepté ceux des locaux agricoles et des bâtiments administratifs.

20.000 postes créés en 2017

L’amélioration-entretien a pour sa part connu une belle année, avec une croissance de 1,4% de la production en volume, grâce notamment aux bons résultats de la rénovation énergétique du logement « qui a bénéficié d’un puissant CITE ».

Cette hausse de l’activité a porté l’emploi dans le bâtiment, qui s’est redressé en 2017, avec environ 20.000 postes créés, dont 9.000 salariés et 11.000 intérimaires en équivalent-emplois à temps plein.

La FFB tempère toutefois son constat en indiquant que malgré ces bonnes nouvelles, faute de redressement des prix bâtiment, les marges des entreprises restent « très faibles », « ce qui ne leur permet guère de se reconsolider, après huit ans d’une lourde crise ».

Croissance plus mesurée l’an prochain

Côté prévisions, le bâtiment devrait selon la FFB, connaître l’année prochaine une nouvelle hausse de son activité, de l’ordre de 2,4% en volume, « soit un rythme de progression divisé par deux ». La fédération prévoit une baisse des mises en chantier « d’environ 10.000 unités, imputable aux dispositions prises en Loi de finances ». Mais le logement devrait toutefois poursuivre son essor, « mais de façon beaucoup plus mesurée, à +3,4 % ».

Pour sa part, le non résidentiel neuf devrait nettement accélérer, à +8,9%, tous les segments de marché, hors agricole, devant contribuer à cette croissance. La FFB indique que le seul bémol devrait venir de l’amélioration-entretien, en faible croissance, du fait de la révision du CITE et des mesures affectant le secteur HLM (hausse du taux de TVA, baisse des loyers). « Au global, à prix constants, l’activité bâtiment ne retrouvera en 2018 que le niveau atteint en 2013, encore très loin des plus hauts enregistrés sur la période 2006-2008 », indique la FFB.

Création de 30.000 postes en 2018

Celle-ci prévoit toutefois une croissance de l’emploi, sur la lancée de 2017, avec des créations de l’ordre de 30.000 postes (salariés et intérimaires en ETP) en 2018. Selon la fédération, « les diverses mesures de la loi de finances relatives à l’immobilier ne pèseront encore qu’à la marge sur l’activité en 2018, portée par l’élan pris en 2017 ». Mais elle pense, sur le plus long terme, que les années 2019 et 2020 « seront vraisemblablement plus difficiles, malgré les mesures structurelles positives annoncées dans le cadre de la future loi pour l’évolution du logement, de l'aménagement et du numérique, dont la pleine efficacité ne se fera ressentir qu’à partir de 2021 ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


«Pour l’instant, il n’y a pas de suroffre»

null
Cédric Serre est le président de l’observatoire évolutif de l’immobilier local (OEIL) Auvergne et responsable de la FNAIM Auvergne Entreprise. Nous évoquons avec lui les chiffres du premier trimestre en matière de réservations de logements.


Activité soutenue au 1er trimestre pour l’artisanat du bâtiment

La CAPEB, confédération de l’artisanat des petites entreprises du bâtiment, a fait un premier bilan portant sur les trois premiers mois de l’année au niveau national. En Auvergne-Rhône-Alpes, la croissance est également présente, mais la prudence reste de mise.


La crise sanitaire a eu un impact limité sur l’activité de Vicat

Le chiffre d’affaires consolidé au 31 mars 2021 du groupe basé à L’Isle d’Abeau est en hausse de 22,1%.


Xerfi trace des perspectives de rebond pour la promotion à horizon 2023

nullXerfi a fait état de la publication d’une étude intitulée : « Quelles stratégies de rebond pour les groupes de promotion immobilière ? ».


Léger mieux pour la construction de logements au 1er trimestre

Les logements autorisés ont progressé de 1% par rapport au dernier trimestre 2020, alors que les mises en chantier de logement sont estimées en hausse de 3,2%.


«La hausse des prix va continuer, c’est mathématique»

nullINTERVIEW – Philippe Layec est le président de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI) en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’évolution du marché du logement neuf dans la Métropole, la nouvelle offre en BRS, mais aussi la modification n°3 du PLU-H.


Charly : inauguration de «Prélude»

nullGrandLyon Habitat et Alila ont inauguré ce mercredi cette résidence entièrement dédiée au logement social.


À Lyon, baisse des ventes de logements neufs et nette hausse des prix

nullLa FPI en région lyonnaise a présenté les chiffres des ventes dans le collectif neuf pour le premier trimestre 2021. Les réservations reculent de 18%. Les prix dépassent les 6.000€ le m² à Lyon.


Les perspectives restent toujours bonnes dans le bâtiment

En avril, les perspectives personnelles d’activité dans le bâtiment restent élevées, selon la dernière enquête mensuelle de conjoncture dans l’industrie du bâtiment publiée par l’INSEE.


La hausse des prix des matériaux fait craindre des retards sur les chantiers

null
Samuel Minot, président de la fédération BTP Rhône et Métropole, tenait une visioconférence de presse pour alerter sur les conséquences de la hausse majeure des prix des matériaux. Laquelle pourrait à terme impacter les marges des entreprises du secteur et certains chantiers du territoire de la Métropole de Lyon.


Alila vise une nouvelle année de croissance en 2021

Le promoteur spécialisé dans la construction de logements abordables organisait mardi 13 avril une conférence de presse. Il a fait part au cours de celle-ci de ses chiffres 2020 et de ses ambitions pour 2021.


La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes alerte sur la flambée des prix des matériaux

null
Selon la confédération, l’artisanat du bâtiment est « en danger ».


Les fédérations évoquent un « succès collectif » sur la RE2020

null
Un accord a été trouvé sur la RE2020 dans le cadre du CSCEE du 13 avril. Les organisations signataires se sont félicitées de celui-ci.


GrandLyon Habitat a été agréé en tant qu’OFS

L’office public de l’habitat métropolitain a obtenu en février les agréments préfectoraux en tant qu’organisme foncier solidaire.


Bâtiment : renforcement de la collaboration de la FFB et de Pôle emploi

nullLa FFB et Pôle emploi renforcent leur collaboration pour accompagner les entreprises dans leurs besoins en recrutement