Rue Garibaldi : la 2ème tranche de l’aménagement s’achève

C’est ce jeudi que s’achève la deuxième tranche du projet d’aménagement de la rue Garibaldi, phase située entre la rue Bouchut et la rue d’Arménie.

Le projet d’aménagement de la rue Garibaldi avance conformément au calendrier prévisionnel. La 2e tranche du projet d’aménagement de la rue Garibaldi, qui s’étale entre la rue Bouchut et la rue d’Arménie s’achève ce jeudi.

La circulation des véhicules peut désormais s’effectuer sur 3 voies en surface. En outre, un site propre exclusivement réservé aux transports en commun a été aménagé, et des aménagements destinés aux modes actifs ont également été réalisés, avec des trottoirs élargis pour les piétons et une voie cyclable pour les cyclistes.

Deuxième phase

D’octobre 2016 à février 2017, la démolition de la trémie a été réalisée, suivie de son comblement. Par la suite, de février à mai, l’aménagement de la chaussée centrale a été effectué, avant la réalisation des espaces latéraux (trottoirs, voies de bus, piste cyclable, plantations), de mai à décembre. Quelques finitions se dérouleront toutefois en début d’année. Courant janvier, les plantations basses seront achevées ainsi que les derniers détails des finitions du chantier.

Après une première phase d’aménagement allant des rues Vauban à Bouchut entre 2012 et 2016 avec la finalisation du parvis Renée Richard le 25 novembre 2016, la deuxième opérationnelle allant de la rue Bouchut à la rue d’Arménie s’étendait sur 500 mètres. La trémie Paul Bert a été supprimée et le profil de voirie a subi des modifications, dans la continuité de la première phase.

Promenade plantée continue

« Outre les espaces sécurisés restitués aux piétons et aux vélos, la nouvelle rue Garibaldi intègre une promenade plantée continue : les 5 700 m² d’îlots végétalisés contribuent à préserver la biodiversité urbaine tout en limitant les îlots de chaleur », précise la Métropole de Lyon.

Pour David Kimelfeld, son président, « la requalification de la rue Garibaldi est l’exemple même de la politique d’aménagement que nous menons sur le territoire de la Métropole de Lyon. La transformation de ce qui était une véritable autoroute en cœur de ville en un boulevard urbain lumineux et végétalisé a totalement transformé le visage du quartier. La volonté politique permet d’accomplir ce que certains pensaient impossible : partager l’espace public de façon harmonieuse en incluant plutôt qu’en excluant. C’est ainsi que nous souhaitons voir se développer le quartier de la Part-Dieu en confortant sa 2e position au classement des quartiers d’affaires français tout en en faisant aussi un véritable quartier où il fait bon vivre ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

N’oublions pas les impacts très négatifs du projet Part-Dieu: multiplication par TROIS du trafic automobile rue Mazenod et impact fort également rue André Philip. Est-ce cela partager l’espace public de façon harmonieuse?

Signaler un abus

Et la 3e phase qui a été supprimé du plan d’investissement ? N’oublions pas que l’autoroute urbaine continue au-delà du quartier de la Part Dieu avec ses nuisances et ses dangers pour les piétons et les vélos notamment. La métropole n’est-elle pas en train de mettre tous les investissements sur le quartier visible de la Part-Dieu au détriment des autres ?

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Place Saint-Nizier : les travaux ont débuté

C’est en ce début de semaine que les travaux d’aménagement de cette place – qui s’inscrivent dans le cadre du projet des Terrasses de la Presqu’île – ont débuté. Ils dureront jusqu’à fin septembre.


Les professionnels de l’immobilier prudents pour 2019

A l’occasion de l’inauguration du salon de l’immobilier de Lyon, les professionnels ont exprimé leurs inquiétudes et espoirs pour 2019.


Signature de la convention NPNRU de Saint-Etienne Metropole

Gaël Perdriau et les représentants de l’ANRU ont procédé jeudi à la signature de la convention portant sur les projets métropolitains compris au sein du nouveau programme national de renouvellement urbain.


Ycone clôt la première phase de la Confluence


L’immeuble, conçu par Jean Nouvel sur le dernier terrain de la première phase de la Confluence, a été inauguré ce jeudi.
» Ycone : des logements vendus de 4.500€ à 10.000€ le m²


Bron : les architectes de « La Clairière » désignés

Lyon Métropole Habitat a annoncé les architectes sélectionnés pour les premiers programmes de l’ancienne caserne Raby. Nexity, la Sier et Icade opèrent sur ce site.


Vaulx-en-Velin : nouvelle phase dans la rénovation urbaine

Le ministre du logement, Julien Denormandie, était en visite à Vaulx-en-Velin lundi. Il a signé la déclaration d’engagement pour le renouvellement urbain du quartier d’intérêt national Vaulx-en-Velin Grande Ile.


Le ministre chargé de la Ville et du Logement était à Lyon lundi

null
Julien Denormandie a signé lundi une déclaration d’engagement pour le renouvellement urbain du quartier Vaulx-en-Velin Grande Ile et la convention NPNRU du projet Mermoz-sud. Il s’est rendu dans ces deux villes en présence du président de la Métropole.


La Métropole de Lyon va lancer un plan d’urgence pour l’accès au logement

null
Après Michel Le Faou, le président de la Métropole, David Kimelfeld, a exprimé lundi lors du déplacement du ministre du logement, Julien Denormandie, sa volonté de mettre rapidement en place un office foncier solidaire, outil créé par la loi ALUR.


Julien Denormandie sera à Lyon et Vaulx-en-Velin lundi

Le ministre chargé de la Ville et du Logement y évoquera la thématique de la rénovation urbaine.
»
Julien Denormandie : « L’État et les bailleurs sociaux avancent dans le même sens »


Immobilier neuf : nette baisse des ventes à Lyon en 2018

null
Les ventes de logements neufs sont élevées à 5.370 unités l’an dernier, en recul par rapport à 2017 . La faute notamment à un recul des ventes à investisseur et au renouvellement insuffisant de l’offre.


Foncier, construction : la Métropole se veut rassurante

Selon le vice-président de la Métropole de Lyon, l’opposabilité du PLU-H en juin va permettre à certaines opérations de sortir de terre.


«Nous ne sommes plus dans une réalité de marché raisonnable»

null
Cédric Van Styvendael est le directeur général d’Est Métropole Habitat. Nous évoquons avec lui la réflexion sur l’évolution à venir des offices publics de l’habitat métropolitains, les conséquences de la RLS sur les offices, et les évolutions du prix du foncier.
» La RLS a coûté 2,9M€ à Est Métropole Habitat en 2018


Une réunion «Ambition Territoires 2030» se tenait à Lyon jeudi

null
Plus de 250 personnes assistaient jeudi à la présentation du projet découlant d’une phase de rencontre des acteurs locaux dans les départements d’Auvergne-Rhône-Alpes, préalable à l’adoption du SRADDET.


Rillieux-la-Pape : inauguration de la maison de la justice et du droit


Le bâtiment, rénové en cours d’année dernière, s’inscrit dans le prolongement des programmes immobiliers neufs construits ou en cours d’édification dans le centre-ville du Bottet.


La SPL Part-Dieu lance les travaux de la rue Flandin


Le secteur du sud de la Part-Dieu, côté Villette, va connaître de profondes mutations dans les prochains mois.