Rue Garibaldi : la 2ème tranche de l’aménagement s’achève

C’est ce jeudi que s’achève la deuxième tranche du projet d’aménagement de la rue Garibaldi, phase située entre la rue Bouchut et la rue d’Arménie.

Le projet d’aménagement de la rue Garibaldi avance conformément au calendrier prévisionnel. La 2e tranche du projet d’aménagement de la rue Garibaldi, qui s’étale entre la rue Bouchut et la rue d’Arménie s’achève ce jeudi.

La circulation des véhicules peut désormais s’effectuer sur 3 voies en surface. En outre, un site propre exclusivement réservé aux transports en commun a été aménagé, et des aménagements destinés aux modes actifs ont également été réalisés, avec des trottoirs élargis pour les piétons et une voie cyclable pour les cyclistes.

Deuxième phase

D’octobre 2016 à février 2017, la démolition de la trémie a été réalisée, suivie de son comblement. Par la suite, de février à mai, l’aménagement de la chaussée centrale a été effectué, avant la réalisation des espaces latéraux (trottoirs, voies de bus, piste cyclable, plantations), de mai à décembre. Quelques finitions se dérouleront toutefois en début d’année. Courant janvier, les plantations basses seront achevées ainsi que les derniers détails des finitions du chantier.

Après une première phase d’aménagement allant des rues Vauban à Bouchut entre 2012 et 2016 avec la finalisation du parvis Renée Richard le 25 novembre 2016, la deuxième opérationnelle allant de la rue Bouchut à la rue d’Arménie s’étendait sur 500 mètres. La trémie Paul Bert a été supprimée et le profil de voirie a subi des modifications, dans la continuité de la première phase.

Promenade plantée continue

« Outre les espaces sécurisés restitués aux piétons et aux vélos, la nouvelle rue Garibaldi intègre une promenade plantée continue : les 5 700 m² d’îlots végétalisés contribuent à préserver la biodiversité urbaine tout en limitant les îlots de chaleur », précise la Métropole de Lyon.

Pour David Kimelfeld, son président, « la requalification de la rue Garibaldi est l’exemple même de la politique d’aménagement que nous menons sur le territoire de la Métropole de Lyon. La transformation de ce qui était une véritable autoroute en cœur de ville en un boulevard urbain lumineux et végétalisé a totalement transformé le visage du quartier. La volonté politique permet d’accomplir ce que certains pensaient impossible : partager l’espace public de façon harmonieuse en incluant plutôt qu’en excluant. C’est ainsi que nous souhaitons voir se développer le quartier de la Part-Dieu en confortant sa 2e position au classement des quartiers d’affaires français tout en en faisant aussi un véritable quartier où il fait bon vivre ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

N’oublions pas les impacts très négatifs du projet Part-Dieu: multiplication par TROIS du trafic automobile rue Mazenod et impact fort également rue André Philip. Est-ce cela partager l’espace public de façon harmonieuse?

Signaler un abus

Et la 3e phase qui a été supprimé du plan d’investissement ? N’oublions pas que l’autoroute urbaine continue au-delà du quartier de la Part Dieu avec ses nuisances et ses dangers pour les piétons et les vélos notamment. La métropole n’est-elle pas en train de mettre tous les investissements sur le quartier visible de la Part-Dieu au détriment des autres ?

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La place de Francfort ouverte au public

L’espace public situé à l’est de la gare Part-Dieu, côté Villette a connu 15 mois de travaux.


L’Hôtel-Dieu, projet urbain majeur de Clermont-Ferrand

null
Il n’y a pas qu’à Lyon que la rénovation de l’historique Hôtel-Dieu constitue un enjeu majeur pour la ville-centre de l’agglomération. A Clermont-Ferrand, la même opération initiée par la Ville entre dans sa phase opérationnelle. Bouygues Immobilier a récemment posé la 1ère pierre d’un des projets urbains majeurs d’Auvergne-Rhône-Alpes.
» François Bertière, Bouygues Immobilier : «L’opération la plus complexe en monument historique»


« Nous avons aujourd’hui 600 conventions en cours »

null
Nous interrogeons le président de l’EPORA, Hervé Reynaud, par ailleurs maire de Saint-Chamond, sur l’action de l’établissement public foncier.


L’OPAC du Rhône a lancé les travaux de l’îlot de la gare à Brignais


L’office public de l’habitat a posé la première pierre, le 16 novembre dernier, de l’îlot de la gare à Brignais, où sera situé son futur siège.
» Advivo et l’OPAC du Rhône préparent leur fusion
» Jean-Xavier Bonnet, BPD Marignan : « notre offre est très répartie »


Saint-Etienne: la 3ème ligne de tram primée aux Victoires de l’investissement local

La troisième ligne de tramway de Saint-Etienne Métropole a été lauréate des premières « Victoires de l’investissement local », au titre du développement économique.


Charbonnières-les-Bains : Miprom a inauguré « Lodge Park 1 »

Le promoteur a inauguré vendredi cette résidence de 80 logements, en présence d’élus de la Ville et de la Métropole.


Campus numérique de Charbonnières: une rupture par rapport au projet de 2013

Au terme des travaux en 2020, le site de l’ancien Hôtel de la Région Rhône-Alpes aura connu une transformation basée sur une réhabilitation des anciens bâtiments. Un projet très différent de celui porté par l’ex-Région Rhône-Alpes, qui intégrait plus de densité urbaine.


« La commune va passer de l’ère thermale à l’ère digitale »

null
Gérald Eymard est le maire de Charbonnières-les-Bains. Nous évoquons avec lui le récent programme « Lodge Park », réalisé par Miprom, et le campus numérique de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
» Charbonnières-les-Bains : Miprom a inauguré « Lodge Park 1 »
» Le campus numérique de Charbonnières, une reconversion de 10.000 m²
» Campus numérique de Charbonnières: une rupture par rapport au projet de 2013


La zone commerciale de Bron/Saint-Priest va profondément se transformer

null
Ceetrus a présenté son projet de transformation de la zone du Champ du Pont, qui accueille pour l’heure Auchan, Leroy Merlin et Ikea. Le départ des deux dernières enseignes va contraindre le site à une mue d’ampleur.


L’aménagement du « terrain des soeurs » bat son plein à Villeurbanne

null
Une visite de chantier était mardi organisée par la SERL, la Métropole de Lyon, et la mairie de Villeurbanne sur le « Terrain des Sœurs », dans le quartier des Buers.


UTEI et Woodeum remportent l’îlot C2 Sud à La Confluence

null
L’îlot sera le premier en structure bois qui verra le jour dans ce nouveau quartier de la Confluence.


«On n’oppose pas le développement économique au respect de l’environnement»

A l’occasion du premier coup de pelle de la station Oullins Centre, nous avons évoqué avec la président de la Métropole, David Kimelfeld, le projet de prolongement du métro B et l’interconnexion de la ligne de transports en commun avec l’A450. Il rappelle au passage, au sujet de l’autoroute entre Lyon et Saint-Etienne, que la Métropole n’était pas opposée à l’A45, mais à son débouché.


« Une attractivité décuplée »

null
Clotilde Pouzergue est maire d’Oullins. Elle évoque, pour Lyon Pôle Immo, la prolongation du métro B, la création d’une nouvelle station à Oullins-centre et d’une maison du projet. Nous évoquons également avec elle le projet de la Saulaie.
» Premier coup de pelle pour la station de métro « Oullins-Centre »
» David Kimelfeld: «On n’oppose pas le développement économique au respect de l’environnement»


Des travaux d’aménagement à Curis-au-Mont-d’Or

Ces travaux qui débuteront début 2019 porteront à la fois sur l’amélioration de l’entrée du village et sur la restauration du ruisseau du Thou.


La loi ELAN a été votée définitivement mardi

Les sénateurs ont voté ce texte mardi à une large majorité. Le texte est désormais adopté par le Parlement.