Lyon, l’une des lauréates de « Territoires d’innovation de grande ambition »

La collectivité se félicite d’être la seule métropole lauréate avec l’industrie de demain au cœur de son projet parmi les lauréats de l’appel à manifestation d’intérêts.

La Métropole, associée à plus de 30 partenaire publics et privés, fait partie de la liste des 24 lauréats de l’appel à manifestation d’intérêts « Territoires d’innovation de grande ambition », annoncée par le Premier Ministre le 4 janvier dernier. La Métropole avait, lors de cet appel, défendu un projet intitulé « L’industrie intégrée et (re)connectée à son territoire et ses habitants » « Cette ambition collective, co-construite avec les partenaires publics et privés du territoire a su se démarquer parmi les 117 participants en lice », se targue la Métropole dans un communiqué.

Cette sélection va ouvrir une enveloppe de financement en ingénierie de 400.000€. Ceci est une première étape en vue d’affiner ce projet ambitieux en faveur du maintien et du développement du tissu industriel en milieu urbain.

L’industrie de demain comme levier d’innovation pour le territoire

Fait notable et caractéristique parmi les 24 projets sélectionnés : la Métropole de Lyon se démarque en intègrant, avec l’ensemble des partenaires engagés, l’industrie de demain comme levier d’innovation essentiel pour le territoire et ses habitants. Pour David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon, « le maintien et la transformation du socle industriel, historiques sur notre territoire, est un choix politique fort que nous portons une nouvelle fois à travers ce projet sélectionné et soutenu par l’État. Il illustre concrètement la continuité de notre engagement en faveur du développement d’une industrie performante et innovante, respectueuse de l’environnement, au plus près des habitants ».

3 grands axes

Pour répondre à l’ensemble des enjeux sociétaux, urbains et environnementaux un portefeuille d’actions concrètes a été identifié dans ce projet autour de trois grands axes : l’industrie intégrée au territoire, des réseaux industriels intelligents et sécurisés, et l’individu au cœur du système industriel.

Concernant l’industrie intégrée au territoire, plusieurs solutions physiques et numériques vont être développées pour intégrer et renforcer les synergies entre les activités urbaines et industrielles : « un outil de modélisation et d’intégration urbaine de l’industrie, une plateforme industrielle favorisant la valorisation des déchets industriels et la production d’énergie locale, mais aussi la création d’un réseau de « fablabs » à vocation économique permettant de prototyper et tester des innovations » liste la Métropole.

Concernant les réseaux industriels intelligents et sécurisés, les réseaux d’information vont être développés pour une communication plus sûre entre les différentes entités du territoire. Ceci passera par un certain nombre d’outils, dont un opérateur territorial de données énergétiques, des dispositifs de mesure de production d’énergie renouvelable et de consommation locale ainsi qu’un centre opérationnel de sécurité des systèmes d’information industriels et urbains.

Enfin, concernant l’individu au cœur du système industriel, la construction et l’optimisation des liens entre les activités industrielles et la population est une priorité. « Afin d’intégrer au plus près les habitants sur cette dynamique d’innovation, des actions de sensibilisation vont être réalisées ainsi qu’un accompagnement sur les transformations en matière de formation, de compétences et d’emplois », indique la Métropole. Celle-ci vise à terme la création d’un réseau territorial des compétences, qui réunit tous les acteurs de l’emploi et de la mobilité professionnelle. Des actions innovantes de médiation auprès du grand public sur la culture industrielle vont être organisées. Enfin, un indicateur de bien-être sera créé. « Mesuré à partir de données issues de capteurs (bruit, luminosité, qualité de l’air) et des avis des habitants, participants actifs dans la conception de l’indicateur et dans sa mesure », indique la Métropole.

Celle-ci précise que l’ensemble des actions au sein de ce projet représente un budget estimé de 126 millions d’euros. Il sera développé et approfondi afin de répondre à l’appel à projets « Territoire d’Innovation de Grande Ambition » lancé mi-2018 par l’État.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Investissement immobilier : bon 1er semestre en Auvergne-Rhône-Alpes

null
406 millions d’euros ont été investis en bureaux au 1er semestre sur le territoire, dans un contexte de volumes records en immobilier d’entreprise en régions.


«Un semestre d’un excellent niveau, à 138.000 m²»

Benoît de Fougeroux est président de la FNAIM Entreprises du Rhône. Le directeur régional Rhône-Alpes de BNP Paribas Real Estate Transaction évoque avec nous les bons chiffres de la demande placée en immobilier tertiaire et locaux d’activité dans la Métropole de Lyon au premier semestre 2018.


Pose de la 1ère pierre de la Tony Parker Adéquat Academy


Le ministre de l’Intérieur et ministre d’Etat, Gérard Collomb, était présent vendredi à Gerland pour assister à cet évènement, en présence de l’emblématique meneur de jeu des Spurs, Tony Parker.


Dardilly : CIC P2R acquiert 566 m² de bureaux

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions.


« 2018 pourrait s’avérer un peu meilleure que 2017 »

Ludovic da Silva est le chef du département locaux d’activité de Cushman&Wakefield à Lyon. Nous évoquons avec lui ce marché, qui a connu une année exceptionnelle l’an dernier.


« Lyon reste sur la 1ère marche du podium des métropoles régionales »

Sébastien Nida est consultant en charge des opérations en régions chez Cushman&Wakefield. Nous évoquons avec lui le marché de l’investissement immobilier à Lyon.


« On peut anticiper que Gerland sera de nouveau le secteur numéro 1 en 2018 »

null
Nicolas de Barjac est le directeur de l’agence de Cushman & Wakefield à Lyon. Dans le cadre d’une série d’entretiens avec des acteurs de l’immobilier d’entreprise à Lyon, nous évoquons avec lui le marché de l’immobilier d’entreprise lyonnais, et les dynamiques géographiques et sectorielles en cours.
» Locaux d’activités : «2018 pourrait s’avérer un peu meilleure que 2017»
» Investissement : « Lyon reste sur la 1ère marche du podium des métropoles régionales »


« Nous devrions dépasser la barre des 600 transactions en 2018 »

null
Loïc de Villard est le directeur régional de CBRE Agency à Lyon. Dans le cadre d’une série d’entretiens avec des acteurs de l’immobilier d’entreprise, nous évoquons avec lui les tendances observées au cours du premier semestre sur le marché lyonnais.
» Nette hausse des créations d’entreprises dans la Métropole de Lyon


Nette hausse des créations d’entreprises dans la Métropole de Lyon

19.600 entreprises créées en 2017 sur le territoire, soit 2.560 entreprises de plus qu’en 2016, selon les chiffres dévoilés par l’étude OPALE.


Benoit de Fougeroux reste président de la FNAIM Entreprises

Le directeur régional Rhône-Alpes de BNP Paribas Real Estate Transaction a été réélu le 1er juin dernier à l’unanimité par les membres de la commission FNAIM Entreprises du Rhône.


Saint-Etienne : une liste des enseignes de Steel dévoilée par un ex-adjoint, la Ville réagit

Lionel Saugues, ancien adjoint, a dévoilé une liste d’enseignes du futur centre commercial. La Ville a rappelé que celles-ci n’étaient pas destinées à être communiquées, car non définitives, et constituaient des éléments de travail du groupe Apsys.


Le projet « Grand Parilly » entre dans sa phase opérationnelle


David Kimelfeld et Michèle Picard avaient convié jeudi la presse à une visite de chantier du futur quartier multifonctionnel de Vénissieux. Les bâtiments d’Ikea et l’immeuble tertiaire « Initial » sont d’ores et déjà en construction.


Jean-Philippe Pelou-Daniel reprend la direction du centre commercial Part-Dieu

null
Unibail Rodamco a annoncé vendredi le retour de Jean-Philippe Pelou-Daniel à la tête du centre commercial de la Part-Dieu.


« La loi ELAN devrait améliorer les processus, les fluidifier, et les accélérer »

null
Michel le Faou est adjoint au maire de Lyon et vice-président de la Métropole délégué à l’urbanisme, au renouvellement urbain, à l’habitat et au cadre de vie. Lyon Pôle Immo revient avec lui sur plusieurs sujets, dont le projet de loi ELAN, actuellement en discussion à l’Assemblée nationale.
» « La réouverture de Vivier-Merle est prévue pour 2020, j’espère même un peu avant »
» «Des valeurs foncières moins élevées seraient de nature à réguler les prix»
» PLU-H : « Les positions des personnes publiques associées sont globalement positives »


Ynfluences Square, premier ilot livré sur la phase 2 de Confluence

null
Icade inaugurait vendredi dernier en présence de partenaires et d’habitants le premier îlot livré sur la phase 2 de la ZAC de la Confluence, développé au nord de l’esplanade François Mitterrand.

» Olivier Wigniolle, DG d’Icade : « Il y a, à Lyon, une volonté politique forte et une culture de la concertation »