Foncière Inea lève 100 millions d’euros dans le cadre d’un Euro PP Green

Le groupe a annoncé avoir finalisé un placement privé sous forme d’un Euro PP arrangé par LCL. Les fonds serviront à l’acquisition d’immeubles de bureaux neufs en régions, à l'instar du "Silk" au Carré de Soie. 

Foncière Inea a annoncé mercredi la finalisation d’un placement privé sous forme d’un Euro PP « Green » de 100 millions d’euros arrangé par LCL. Ce placement est le plus important jamais réalisé par une entreprise de taille moyenne, et il permet ainsi à la société d’investissement immobilier coté ( SIIC ) spécialisée dans l’immobilier de bureaux neufs en régions de diversifier ses sources de financement.

Ceci s’inscrit dans le cadre de son objectif de croissance d’un milliard d’euros en patrimoine d’ici fin 2021. Les fonds serviront à l’acquisition d’immeubles de bureaux neufs en régions ayant un impact positif en termes de développement durable, avec une labellisation « Green ».

Dans la Métropole de Lyon, l'immeuble Silk sera financé par ce «Green bond». Fonciere Inea avait annoncé en juillet avoir acquis auprès du promoteur lyonnais GR Groupe la totalité de cet ensemble. Cet immeuble de 3.294 m² en cours de construction dans le quartier du Carré de soie, à Vaulx-en-Velin, sera livré en décembre 2018. Il sera labellisé RT2012 et Breeam, préloué au tiers via un bail de 12 ans fermes à la direction régionale des Finances publiques Rhône-Alpes.

Ressource compétitive et sécurisée

Le placement « a fait l’objet d’une revue externe par Vigeo Eiris, qui a délivré une opinion indépendante sur le caractère vert et responsable de l’opération et sur son alignement avec les Green Bonds Principles. L’opération a reçu une opinion favorable assortie du meilleur niveau d'assurance de l'agence ("assurance raisonnable") sur la pertinence des objectifs et dispositifs mis en place dans le cadre de cette opération en termes de contribution au développement durable », précise la foncière dans un communiqué. Sur le plan juridique, la foncière précise que l’opération a été conseillée par le cabinet White & Case.

Pour sa part, le président de la Foncière Inea, Philippe Rosio, a indiqué que cette opération d’un montant significatif va « permettre de financer un pipeline d’acquisitions de bureaux neufs déjà identifié s situés en régions et assorti d’engagements précis en matière de RSE. Cette nouvelle ressource est compétitive (taux fixe annuel de 3,00% à 6 ans et de 3,25% à 7 ans), sécurisée et de maturité longue. Nous sommes sensibles à la confiance ainsi manifesté e par des investisseurs de premier plan dans la stratégie et le développement de Foncière INEA. »

Laurent Peyrot, responsable placements privés de LCL, a ajouté que « cet Euro PP, le plus important en montant pour une opération ‘Green’, permet à Foncière Inea de renforcer ses ressources financières dans le cadre d’un développement marqué de son activité. Elle illustre l’ouverture des financements ‘Green’ à des entreprises de taille moyenne. Si le caractère ‘Green’ n’a pas d’impact sur le prix, il permet de démontrer l’engagement de Foncière INEA en faveur de la transition énergétique. »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Val d’Azergues : une nouvelle installation à l’usine Lafarge

Une installation de chargement de trains a été réalisée, avec le soutien financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


« Tout outil qui me permet de réguler, je le prends »

null
Renaud Payre est le vice-président de la Métropole de Lyon en charge du logement. Nous évoquons avec lui la politique de la collectivité en la matière, et échangeons sur les grandes évolutions de l’habitat dans la ville.


L’encadrement des loyers entre en vigueur ce 1er novembre

L’expérimentation du dispositif d’encadrement des loyers démarre ce lundi à Lyon et Villeurbanne.


Villeurbanne : consultation des habitants sur la résidence Saint-André

Une consultation est organisée ce mercredi sur le plan de sauvegarde de la copropriété Saint-André, située allée des cèdres.


Des difficultés pour mener à bien un projet immobilier

C’est ce qui ressort de la 8e vague de l’indicateur Drimki/BVA.


Les expatriés portent les investissements immobiliers des non-résidents

Le service des données et études statistiques (SDES) du ministère de la transition écologique a fait état d’une étude sur les investissements immobiliers des non-résidents.


Encadrement des loyers : la FNAIM dénonce «une absence de vue globale»

La fédération nationale de l’immobilier a fustigé l’absence de vision globale sur le problème du logement.


Ôm2c, la nouvelle marque d’em2c dédiée à l’immobilier résidentiel

Le groupe développe une gamme de produits en accession et en investissement locatif.


La justice suspend les arrêtés interdisant les expulsions locatives à Vénissieux

nullMichèle Picard a défendu le 17 août dernier ces arrêtés, à l’occasion d’une seconde audience en référé devant le Tribunal Administratif de Lyon.


Lyon 2 : Sofidy annonce l’achat d’un immeuble rue de la République

Cette acquisition est réalisée pour le compte des épargnants de sa SCPI Immorente.


Une possible hausse des loyers de 0,42%

L’indice de référence des loyers a été dévoilé mardi dernier par l’INSEE. Celui-ci permet de réviser les loyers en cours de bail, mais aussi lors d’une relocation.


Un guide pour aider les locataires en situation d’impayés de loyer

Le ministère du logement et l’ANIL, ont publié ce document dans une optique de prévention des expulsions locatives.


Les loyers globalement stables à Lyon

La FNAIM a, lors de son point semestriel, fait un point sur le marché locatif, qui est en phase de rattrapage.


Loyers stables au premier trimestre 2021

L’INSEE a fait part de ses indices des loyers d’habitation (ILH) au titre du premier trimestre 2021, mais aussi de l’ILAT et de l’indice des loyers commerciaux.


Capelli : hausse de 39% du chiffre d’affaires annuel 2020/2021

Le groupe a fait état d’un chiffre d’affaires de 281 millions d’euros. Le groupe prévoit une poursuite d’une croissance soutenue en 2021/2022.