Nature en ville : Lyon récompensé

La Ville a reçu sa 4ème fleur du label “Villes et Villages fleuris”. Lyon est ainsi la plus grande ville et la seule métropole française à pouvoir se prévaloir de cette distinction.

La Ville de Lyon a reçu à Paris, la 4ème fleur du label “Villes et Villages fleuris”, devenant de fait la plus grande ville à pouvoir se prévaloir de cette distinction. Ce label, créé il y a plus de 60 ans, récompense les actions coordonnées par les collectivités locales afin d’aménager un environnement propice à la qualité de vie des habitants et à l'accueil des visiteurs.

Cette labellisation implique d’attribution d’une série de une à quatre fleurs, qui correspondent à quatre niveaux identifiés par une grille d'évaluation regroupant 60 critères. “Ces fleurs sont apposées sur une signalétique spécifique représentée par un panneau à l'entrée de la Ville. Si cette récompense reste symboliquement rattachée au symbole de la fleur, son champ d’action s’est élargi au fil des années, pour devenir la reconnaissance ultime d’un cadre de vie de qualité”, explique la Ville de Lyon.

“L’obtention de ce label national est la reconnaissance d’un travail initié il y a déjà de nombreuses années entre Rhône et Saône : depuis 2001, Lyon a gagné 50 hectares d’espaces verts grâce à la création d’une trame verte, véritable maillage végétal favorable à la biodiversité en milieu urbain”, conclut-elle.

Un travail déjà reconnu

Dès 2005, la Ville a vu ses bonnes pratiques récompensées en se voyant accorder la 1ère certification ISO 14 001 pour son management environnemental. Lyon a également reçu le label « jardin remarquable » attribué par le Ministère de la Culture et de la Communication aux parcs de la Tête d’Or et de Gerland. 9 parcs et jardins (soit 1 dans chaque arrondissement) sont labellisés EcoJardin et en 2013 la ville a reçu le grand prix de l’arbre. L’année dernière, Lyon a été classée 2ème ville de France pour la protection de la biodiversité par l’observatoire des villes vertes.

Avec des aménagements dédiés aux modes doux, la création de nouvelles liaisons vertes et la réalisation de projets de proximité (Clos Jouve dans le 4ème arrondissement, la création du jardin Parmentier dans le 7ème, ou encore la réalisation d’une aire de jeux au parc de la Tête d’Or), la Ville de Lyon cultive son cadre de vie. D’autres grands projets espaces verts verront également bientôt le jour comme la création du parc Zénith sur l’ancienne friche ou le projet forêt d’Asie au zoo du parc de la Tête d’or.

Plus qu’une reconnaissance, la labellisation 4ème fleur est un engagement à proposer aux Lyonnais un cadre de vie toujours plus qualitatif.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La demande d’un débat public sur les projets du Sytral jugée irrecevable

null
La CNDP a déclare irrecevable la demande de saisine de 12 parlementaires du Rhône sur l’organisation d’une concertation sur un unique projet d’ensemble.


L’offre TCL accompagne le déconfinement progressif

Le SYTRAL adapte l’offre de ses réseaux à Lyon et dans le département du Rhône dès le 3 mai.


Lyon Rhône H2V candidat à « Ecosystèmes territoriaux hydrogène »

Le nouveau consortium public-privé, constitué d’une dizaine d’industriels de la plateforme Lyon Vallée de la Chimie et de la Métropole de Lyon, est candidat à cet appel à projet de l’ADEME.


Mise en service des trolleybus nouvelle génération sur la ligne C13

Le SYTRAL a mis en service ce lundi ses premiers trolleybus nouvelle génération 100% électrique sur cette ligne reliant le 8ème arrondissement de Lyon à Caluire.


L’adaptation des logements au grand âge, objet de la visite de deux ministres

La ministre déléguée chargée de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, et la ministre déléguée en charge du logement, Emmanuelle Wargon, étaient mercredi et jeudi en déplacement à Genas, Sainte-Foy-lès-Lyon, Tassin-la-Demi-Lune et Lyon.


Deux nouvelles stations Vélo’v à Vaulx-en-Velin et Lyon 7e

Ces stations sont situées place Boissier à Vaulx-en-Velin et dans le secteur de Guillotière-Veyron à Lyon. Trois nouvelles stations sont prévues dans le 2e arrondissement de Lyon et à Villeurbanne.


Confluence : expérimentation d’un dispositif de feu de signalisation innovant

Le SYTRAL mène cette expérimentation sur le cours Charlemagne conjointement avec la Métropole de Lyon et le CEREMA, avec la participation d’Egis. Objectif : favoriser les mobilités actives.


Villeurbanne : en mai, un nouveau secteur du centre-ville en zone 30


Ce changement en matière de vitesse de circulation sera accompagné par la mise en circulation à double sens pour les vélos dans certaines rues.


Un nouvel outil mis en place par la FFB pour la RSE

La FFB a annoncé avoir créé le site « bâtisseur responsable » pour accompagner ses adhérents dans la mise en place d’une démarche RSE.


Oudara Outhabong, nouveau directeur national développement de Pitch Promotion

Il occupe ce poste depuis le 1er janvier 2021.


Alexandre Vincendet reste président de la fédération LR du Rhône

Les adhérents Les Républicains élisaient ce lundi leur nouveau président départemental et leurs représentants aux diverses instances. Ils ont réélu le président sortant, maire de Rillieux-la-Pape.


Nominations chez Capelli

Le promoteur annonce l’arrivée de Damien Borne, Marion Baur et Ivan Ugidos.


La Fondation Abbé Pierre a livré son éclairage régional annuel

A cette occasion la fondation est revenue sur les actions menées en Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début de la crise sanitaire, il y a un an.


La Région veut accompagner Railcoop pour recréer la ligne Montluçon-Lyon

La Région propose de céder des rames à Railcoop pour l’accompagner dans son projet visant à terme à recréer la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022.


QPV : Gaël Perdriau veut plus de moyens pour l’inclusion des jeunes

Le maire de Saint-Étienne demande au Premier ministre, face à l’émergence de violences urbaines, davantage de moyens pour l’inclusion des jeunes.