Lyon Parc Auto : un bilan satisfaisant en 2017

De nombreux chantiers sont en cours pour la SEM. Parmi les points de satisfaction, l’activité d’autopartage est arrivée au point d’équilibre.

Lyon Parc Auto (LPA) faisait mardi le bilan de son exercice 2017, et a fait le point sur les divers pans de son activité. La société d’économie mixte (SEM) a fait état d’un chiffre d’affaires en baisse à 54,7 millions d’euros, tout en dégageant un résultat d’activité stable sur la période, à 21,1 millions d’euros et un résultat net de 4,7 millions d’euros.

La baisse des ventes s’explique par la fermeture d’un des parcs importants en termes de fréquentation à Lyon, à savoir celui du centre commercial de la Part-Dieu, également appelé « parking 3000 ». La fréquentation de ce parc était en effet très importante avec 1.523.000 passages en 2016. Sa fermeture a donc impacté le nombre total de passages sur l’ensemble des parcs, avec 5.205.0000 unités en 2017 contre 6.676.000 en 2016.

Une dette saine

Didier Copy, directeur financier de LPA, a développé les chiffres financiers, en indiquant que la capacité d’autofinancement restait inchangée à 14 millions d’euros. Il a souligné que la dette résiduelle, de l’ordre de 50 millions d’euros, provenait d’anciens programmes d’investissement de la fin des années 2000. « De mémoire, en 2008, le bilan comprenait 152 millions de dette. On a un désendettement assez rapide », a mis en avant le dirigeant, qui a souligné que cette dette résiduelle, majoritairement à taux fixe et bien notée, était saine. Sur les 4,7 millions de résultat net, 4,3 millions d’euros ont été portés en réserve, et 400.000 euros ont été distribués sous forme de dividendes aux actionnaires.Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Immovalor Gestion acquiert « Gallin’City », à Villeurbanne

Ce bâtiment tertiaire de 7.500m², qui a été livré en septembre, est situé à l’angle de l’avenue Galline et de la rue Bonnet. Il est loué en totalité à deux preneurs.


Les Halles du Grand Hôtel-Dieu ouvriront le mois prochain

null
Ce nouvel espace, qui prendra place au sein de l’ensemble historique du coeur de Lyon, rassemblera 9 artisans et meilleurs ouvriers de France.


Lyon, place forte de l’assurance

La Métropole compte plus de 11.500 emplois recensés sur le territoire, selon l’étude OPALE.


Une subvention de 5,5 millions d’euros pour le CIRI à Lyon Gerland

La Métropole de Lyon a voté lundi en faveur de cette aide au projet de redéploiement du centre international de recherche en infectiologie dans ce quartier du 7ème arrondissement de Lyon.


Andancette : Charles André va s’installer sur le site de Pont-À-Mousson

Le groupe va installer sur l’ancien site de Pont-À-Mousson un grand bâtiment pour sa filiale de logistique automobile, TEA.


Le PIPA a mis en place un certain nombre de dispositifs RSE

Le parc industriel de la plaine de l’Ain a récemment rappelé ses actions en matière de responsabilité sociale des entreprises.


Immobilier logistique : vers une demande placée record en 2018

Arthur Loyd note un net succès de cette classe d’actifs auprès des investisseurs.


L’immobilier tertiaire à Lyon devrait, en 2018, franchir les 300.000 m² placés


Selon la dernière note de JLL reprenant les chiffres de la FNAIM Entreprises, la demande placée s’établit, sur neuf mois, à 244.000 m².


Chassieu : EM2C réalise un centre de tri de 8.000 m²

Le groupe réalise un centre de tri de dernière génération pour Paprec.


Regus ouvre un nouvel espace de coworking à Gerland

Regus a ouvert un nouvel espace de bureaux et de coworking, 7ème site de la marque dans l’agglomération.


Lyon 3 : vente de 1.932 m² de bureaux dans le Sun 7

Brice Robert Arthur Loyd a fait part en cours de semaine dernière de transactions en bureaux et locaux.

 


Recul du marché français des entrepôts

Le marché lyonnais capte seulement 5 % des m2 commercialisés en France depuis le début d’année 2018.


Crédit Agricole Sud Rhône Alpes : un nouveau siège de 14.500 m² à Grenoble

L’établissement financier a récemment inauguré son nouveau siège social, situé sur la Presqu’île de la préfecture de l’Isère.


Vénissieux : EM2C et Ginkgo ont lancé la phase 2 de Deltalys


Ce parc d’activités mixte issu d’un renouvellement urbain d’une ancienne friche, totalise en tout 61.000 m² de surface de plancher, dont 25.300 m2 pour la deuxième tranche.


Les mises en chantier de locaux en nette hausse

En dépit d’une baisse des permis de construire sur trois mois, la dynamique des mises en chantier reste forte au niveau national. Elle l’est plus particulièrement en Auvergne-Rhône-Alpes.