Craintes de la CAPEB sur la TVA réduite dans le bâtiment

Dans un communiqué, la CAPEB a demandé à Bruno Le Maire de clarifier des propos qu’elle juste équivoques de la secrétaire d’Etat Delphine Gény-Stephann devant le Parlement.

Avant les discussions sur la loi de finances 2019, la FFB et la CAPEB maintiennent la pression. Celles-ci craignent une remise en cause de la TVA réduite dans le bâtiment, notamment la CAPEB, qui s’est fendu d’un communiqué suite aux propos qu’elle juste équivoques de la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, Delphine Gény-Stephann, devant le Parlement.

Au cours de la séance des questions d’actualité au Gouvernement qui a eu lieu ce jeudi au Sénat, la secrétaire d’Etat avait été interpelée par la sénatrice centriste du Jura, Sylvie Vermeillet sur l’éventuelle remise en cause des taux de TVA réduits pour le bâtiment. « Force est de constater que la réponse ministérielle n’a pas été à la hauteur des espérances des entreprises. La CAPEB demande aujourd’hui au Gouvernement une prise de position claire et officielle sur ce point. (…) En l’absence du ministre Bruno Le Maire, la secrétaire d’Etat Delphine Gény-Stephann a apporté une réponse trop floue pour rassurer et suffisamment ambiguë pour inquiéter le secteur», a indiqué la confédération dans un communiqué.

« L’ensemble du secteur est très inquiet »

Lors d’une réunion publique en Saône et Loire le 17 juillet dernier, Bruno Le Maire s’était engagé clairement, en présence des acteurs économiques de la région, à ne pas revenir sur les taux réduits de TVA pour les travaux de rénovation. « Moi je crois à la stabilité fiscale. Quand on y touche, cela crée des perturbations et déstabilise le marché. Nous avons écarté la hausse de la TVA pour la restauration et pour le bâtiment », avait indiqué le ministre.

« Dans ces conditions, il est tout à fait étonnant, voire inquiétant, que Delphine Gény-Stephann n’ait pas apporté au Sénat une confirmation évidente et précise des propos de son ministre de tutelle, propos largement repris par la presse locale et nationale. Bien au contraire, son intervention est restée évasive et aucun engagement n’a été pris », s’est inquiétée la confédération.

Son président, Patrick Liébus, a lui aussi réagi. « L’ensemble du secteur est très inquiet et attend une réponse claire et des garanties officielles de la part du Gouvernement afin que le feuilleton TVA n’accapare pas toutes les énergies jusqu’au vote définitif de la loi de finances pour 2019. Pour ma part, je reste étonné que la parole d’un ministre, et non des moindres, ne soit pas mieux relayée dans l’enceinte de la représentation nationale. »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Rebond des ventes du commerce, difficultés de recrutement chez les artisans

L’INSEE a fait part cette semaine de plusieurs statistiques attestant du rebond de l’activité.


Emmanuelle Wargon promeut un modèle durable pour les maisons individuelles

nullLa ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, a rappelé jeudi ses priorités lors du discours de clôture de l’opération « Habiter la France de demain ». Mais ses propos sur la place de la maison individuelle ont été vivement commentés, l’obligeant à répondre vendredi aux critiques des fédérations.


Loi climat et résilience : l’impact sur l’immobilier et les transports

Après plusieurs mois d’examen et une commission mixte paritaire conclusive, les députés et les sénateurs ont adopté cette semaine ce projet de loi qui aura un impact important en matière de végétalisation, d’isolation des bâtiments ou sur la qualité de l’air via de nouvelles ZFE.


MaPrimeRénov’ devient accessible aux bailleurs


Ceci va permettre aux propriétaires bailleurs de déposer leur demande d’aides pour tous les travaux éligibles réalisés depuis le 1er octobre 2020.


La FFB et la ministre chargée du logement satisfaites du succès de Maprimerénov’

nullEmmanuelle Wargon a, lors du congrès national de la FFB, évoqué les derniers chiffres très positifs du dispositif, et les ambitions du gouvernement en matière de rénovation. Elle a également appelé qu’un nouvel accompagnement allait arriver en 2022.


L’adaptation des logements au grand âge, objet de la visite de deux ministres

La ministre déléguée chargée de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, et la ministre déléguée en charge du logement, Emmanuelle Wargon, étaient mercredi et jeudi en déplacement à Genas, Sainte-Foy-lès-Lyon, Tassin-la-Demi-Lune et Lyon.


Les fédérations évoquent un « succès collectif » sur la RE2020

null
Un accord a été trouvé sur la RE2020 dans le cadre du CSCEE du 13 avril. Les organisations signataires se sont félicitées de celui-ci.


La Métropole amplifie le dispositif «Ecoréno’v» pour la rénovation des logements

null
La collectivité amplifie ses efforts en termes de rénovation thermique des logements, avec l’adoption mardi d’un nouveau règlement pour le dispositif. Pour le présenter, une visite était organisée jeudi dans une copropriété du 8ème arrondissement de Lyon.


L’ex-collège Truffaut, futur lieu de vie du 1er arrondissement


Une visite du site qui accueillera à terme une résidence étudiante, un hostel, une crèche et des tiers lieux, était organisée mercredi en présence du maire de Lyon et du président de la Métropole.


Selon la CAPEB, les travaux d’accessibilité sont plus que jamais nécessaires

Pour la CAPEB Rhône et Grand Lyon, les travaux d’accessibilité pour sécuriser les seniors en perte d’autonomie sont encore plus nécessaires avec la Covid-19.


La Région a lancé son plan de soutien aux étudiants et aux jeunes

null
Ce plan vise à garantir une protection sanitaire au monde étudiant, apporter un soutien alimentaire et psychologique aux étudiants, et accompagner la jeunesse vers l’emploi.


247.323 logements rénovés grâce à l’Anah en 2020

null
L’agence nationale de l’habitat a enregistré une hausse de 58,8% des rénovations de logements l’an dernier. Et compte financer la rénovation de 600.000 logements en 2021.


La Métropole de Lyon a voté sa PPI 2021-2026

null
La programmation pluriannuelle des investissements totalise 3,6 milliards d’euros, dont 944,6 millions dédiés à l’urbanisme.


MaPrimeRénov’ élargie à tous les propriétaires

null
L’aide est désormais ouverte à tous les propriétaires occupants et tous les syndicats de copropriétaires.


La CAPEB reçue par la Métropole le 14 janvier sur la ZFE

La CAPEB Rhône et Grand Lyon sera reçue par la Métropole concernant la zone de faibles émissions, qui a été durcie au 1er janvier.