Logement d’abord : un point d’étape a été réalisé avec les territoires engagés

Jacqueline Gourault et Julien Denormandie ont rassemblé ce jeudi les élus des 23 territoires engagés dans la mise en œuvre accélérée de ce plan visant à un accès direct à un logement pérenne.

Jacqueline Gourault et Julien Denormandie ont réuni jeudi dernier les élus des 23 territoires engagés dans la mise en œuvre accélérée du plan « Logement d’abord ». Ils ont dressé un état d’avancement de ce plan lancé le 11 septembre 2017 par le Président de la République à Toulouse, et ont rappelé la nécessité de la mobilisation conjointe de l’État, des collectivités territoriales et des associations dans la lutte contre le sans-abrisme.

« Si la politique du Logement d’abord est nationale, sa mise en œuvre doit être territoriale pour répondre le plus efficacement aux situations locales. Je salue la forte mobilisation de ces 23 territoires précurseurs, véritables forces de propositions, qui, par leur engagement, portent haut les valeurs de solidarité chères à notre pays. Les premières actions déployées depuis leur sélection en mars dernier montrent déjà des résultats positifs », a indiqué Julien Denormandie dans un communiqué.

11.000 attributions à des personnes sortant de l’hébergement d’urgence

« Logement d’abord » proposait alors aux personnes en situation de grande précarité un accès direct à un logement pérenne, condition de leur insertion. Il s’agissait d’apporter une réponse de long terme à la situation des personnes sans-domicile, en sortant d’une logique de gestion de l’urgence. La stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté dévoilée en septembre a réaffirmé cet engagement de l’État auprès des personnes les plus en difficulté.

Depuis le début de l’année, « Logement d’abord » s’est traduit au niveau national par plus de 11.000 attributions de logements sociaux à des personnes sortants de l’hébergement d’urgence et la création de 4.600 places d’intermédiation locative dans le parc privé.

« Le Logement d’abord est complémentaire de la priorité donnée à la mise à l’abri immédiate des plus fragiles dans l’hébergement d’urgence. Le Logement d’abord constitue une approche de long terme visant l’accès au logement des personnes sans domicile. Il est complémentaire des actions de mise à l’abri immédiate des sans-abri dans l’hébergement d’urgence, actions qui restent indispensables, en particulier en cette période hivernale », note le ministère.

« Nous mobilisons cet hiver un nombre de places d’hébergement d’urgence sans précédent, avec 7 200 places supplémentaires depuis le 1er novembre. Sur cette seule semaine, plus de 900 places hivernales seront ouvertes en Île-de-France du fait de la chute des températures. Je remercie les collectivités pour leurs efforts, aux côtés des services de l’État et des associations pour trouver des locaux permettant l’hébergement des personnes à la rue», a pour sa part indiqué Jacqueline Gourault.

23 territoires se mobilisent pour mettre en place des actions permettant de privilégier des solutions pérennes de retour au logement. Lors de la réunion de jeudi, les élus ont pu présenter les initiatives menées dans leurs territoires.

Les Métropoles de Clermont et de Grenoble impliquées

Parmi ces projets concrets, on trouve des actions pour mieux connaître les personnes à la rue, pour mieux accompagner les publics fragiles vers et dans le logement, pour développer la captation de logements dans le parc privé, mais aussi des actions pour mieux coordonner l’action des différents acteurs ou pour accroître la mobilisation des logements sociaux et adaptés.

Parmi les agglomérations, on trouve ainsi des actions réalisées par Grenoble-Alpes-Métropole pour mieux connaitre et à recenser les personnes à la rue le 30 janvier prochain, en s’appuyant notamment sur un large partenariat avec les communes et leurs CCAS, les partenaires associatifs, l’université, le SIAO, les chargés de RSE des entreprises. La Métropole alpine organise également une formation des professionnels aux changements de pratiques et développe le travail pair. Concernant l’accès aux droits, une collaboration de recherche est engagée avec l’université et le laboratoire ODENORE.

Grenoble-Alpes-Métropole réalise également des actions visant à développer la captation de logements dans le parc privé. Elle porte ainsi un projet global, reposant notamment sur la création d’une plateforme d’accompagnement social, la mobilisation accrue du parc privé (dispositif Louez facile notamment), la production de logements abordables (objectif de production d’au moins 35% de PLAI dans le total des logements sociaux familiaux à réaliser sur les 5 ans) ainsi qu’un travail sur les attributions et orientations.

D’autres métropoles organisent également ce même type d’actions. Le département du Puy de Dôme et Clermont-Auvergne-Métropole travaillent ainsi à la création d’une agence immobilière solidaire à vocation départementale avec un objectif de gestion de 300 logements, la constitution d’un fonds de garantie locative, une étude sur le parc de logements vacants, et la création de 500 nouvelles places en intermédiation locative financées par l’Etat.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon 2 : l’«espace de santé et prévention» vendu à Alliance Santé Confluence


Ce groupement de trois opérateurs de santé et de la Banque des territoires a acquis auprès de Linkcity ce programme situé au cœur du quartier du 2ème arrondissement de Lyon.


Un pacte national pour la relance de la construction durable


Ce pacte matérialise l’engagement pour la relance de la construction de logements avec les principales fédérations et organisations.


Un nouvel effort sur l’accession sociale souhaité par les Coop’HLM et Procivis


Si les deux organisations se sont montrées satisfaites du report à fin 2022 la disparition du PTZ, elles demandent la mise en place d’une prime exceptionnelle à l’achat et un soutien aux dispositifs PSLA et BRS.


Une aide de l’Opac du Rhône pour les commerces

L’office ne demandera pas de loyer aux commerces « non essentiels » de son patrimoine en novembre.


Allex, un projet pour rénover le siège d’Alliade Habitat

JLL et Tétris interviennent dans le cadre d’une mission de rénovation et d’extension du siège de la filiale d’Action Logement.


Carré de Soie : Cogedim vend un immeuble de bureaux à EMH


Cogedim Grand Lyon annonce avoir vendu en VEFA à Est Métropole Habitat un immeuble de bureau de 6.000 m² au sein de « Ilot G » sur le secteur du Carré de Soie. Le bailleur en fera, à terme, son siège social.


Des remous suite à l’augmentation de l’offre d’hébergement d’urgence

La Ville de Lyon a mis à disposition deux lieux permettant d’augmenter de 250 lits l’offre d’hébergement d’urgence. Pour sa part, l’hôpital Charial des HCL, situé sur Francheville et Craponne, va être confié à l’Etat pour transformer les locaux en centre d’hébergement d’urgence. Un choix discuté par les élus.


Aide au logement prolongée pour les saisonniers agricoles


C’est ce qu’ont indiqué dans un communiqué commun le ministère de l’Agriculture et Action Logement.


Accord entre LCL et Action Logement Services


La banque et l’une des six entités d’Action Logement ont signé une convention sur l’accès au logement et l’amélioration de l’habitat.


Saint-Priest : livraison d’une résidence de Lyon Métropole Habitat

null
Cette nouvelle résidence est située dans le quartier des Ilots Verts à Saint-Priest.


Opac du Rhône : Xavier Inglebert succède à Michel Micoulaz


Suite au départ à la retraite de Michel Micoulaz, celui qui avait été préfet délégué à l’égalité des chances dans le département du Rhône devient le nouveau directeur général de l’office public de l’habitat.


Villeurbanne adopte la Déclaration des droits des personnes sans-abri

La ville est la première de France à adopter cette déclaration proposée en 2016 par la Fondation Abbé Pierre et la Feantsa.


Thierry Repentin, nommé président de l’ANAH

Le maire de Chambéry a été nommé président du conseil d’administration de l’Anah, et succède ainsi à Nathalie Apperé, maire de Rennes et présidente de Rennes Métropole.


Liergues : lancement d’une résidence en accession sociale par l’OPAC du Rhône

L’office public de l’habitat du département du Rhône organise le lancement commercial, ce week-end, d’une résidence en accession sociale à la propriété.


L’encadrement des loyers au centre d’intenses débats à la Métropole

Le conseil de la métropole de ce lundi a mis en lumière d’importantes divisions en matière de vision sur le logement entre les différents groupes politiques.