Logement d’abord : un point d’étape a été réalisé avec les territoires engagés

Jacqueline Gourault et Julien Denormandie ont rassemblé ce jeudi les élus des 23 territoires engagés dans la mise en œuvre accélérée de ce plan visant à un accès direct à un logement pérenne.

Jacqueline Gourault et Julien Denormandie ont réuni jeudi dernier les élus des 23 territoires engagés dans la mise en œuvre accélérée du plan « Logement d’abord ». Ils ont dressé un état d’avancement de ce plan lancé le 11 septembre 2017 par le Président de la République à Toulouse, et ont rappelé la nécessité de la mobilisation conjointe de l’État, des collectivités territoriales et des associations dans la lutte contre le sans-abrisme.

« Si la politique du Logement d’abord est nationale, sa mise en œuvre doit être territoriale pour répondre le plus efficacement aux situations locales. Je salue la forte mobilisation de ces 23 territoires précurseurs, véritables forces de propositions, qui, par leur engagement, portent haut les valeurs de solidarité chères à notre pays. Les premières actions déployées depuis leur sélection en mars dernier montrent déjà des résultats positifs », a indiqué Julien Denormandie dans un communiqué.

11.000 attributions à des personnes sortant de l’hébergement d’urgence

« Logement d’abord » proposait alors aux personnes en situation de grande précarité un accès direct à un logement pérenne, condition de leur insertion. Il s’agissait d’apporter une réponse de long terme à la situation des personnes sans-domicile, en sortant d’une logique de gestion de l’urgence. La stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté dévoilée en septembre a réaffirmé cet engagement de l’État auprès des personnes les plus en difficulté.

Depuis le début de l’année, « Logement d’abord » s’est traduit au niveau national par plus de 11.000 attributions de logements sociaux à des personnes sortants de l’hébergement d’urgence et la création de 4.600 places d’intermédiation locative dans le parc privé.

« Le Logement d’abord est complémentaire de la priorité donnée à la mise à l’abri immédiate des plus fragiles dans l’hébergement d’urgence. Le Logement d’abord constitue une approche de long terme visant l’accès au logement des personnes sans domicile. Il est complémentaire des actions de mise à l’abri immédiate des sans-abri dans l’hébergement d’urgence, actions qui restent indispensables, en particulier en cette période hivernale », note le ministère.

« Nous mobilisons cet hiver un nombre de places d’hébergement d’urgence sans précédent, avec 7 200 places supplémentaires depuis le 1er novembre. Sur cette seule semaine, plus de 900 places hivernales seront ouvertes en Île-de-France du fait de la chute des températures. Je remercie les collectivités pour leurs efforts, aux côtés des services de l’État et des associations pour trouver des locaux permettant l’hébergement des personnes à la rue», a pour sa part indiqué Jacqueline Gourault.

23 territoires se mobilisent pour mettre en place des actions permettant de privilégier des solutions pérennes de retour au logement. Lors de la réunion de jeudi, les élus ont pu présenter les initiatives menées dans leurs territoires.

Les Métropoles de Clermont et de Grenoble impliquées

Parmi ces projets concrets, on trouve des actions pour mieux connaître les personnes à la rue, pour mieux accompagner les publics fragiles vers et dans le logement, pour développer la captation de logements dans le parc privé, mais aussi des actions pour mieux coordonner l’action des différents acteurs ou pour accroître la mobilisation des logements sociaux et adaptés.

Parmi les agglomérations, on trouve ainsi des actions réalisées par Grenoble-Alpes-Métropole pour mieux connaitre et à recenser les personnes à la rue le 30 janvier prochain, en s’appuyant notamment sur un large partenariat avec les communes et leurs CCAS, les partenaires associatifs, l’université, le SIAO, les chargés de RSE des entreprises. La Métropole alpine organise également une formation des professionnels aux changements de pratiques et développe le travail pair. Concernant l’accès aux droits, une collaboration de recherche est engagée avec l’université et le laboratoire ODENORE.

Grenoble-Alpes-Métropole réalise également des actions visant à développer la captation de logements dans le parc privé. Elle porte ainsi un projet global, reposant notamment sur la création d’une plateforme d’accompagnement social, la mobilisation accrue du parc privé (dispositif Louez facile notamment), la production de logements abordables (objectif de production d’au moins 35% de PLAI dans le total des logements sociaux familiaux à réaliser sur les 5 ans) ainsi qu’un travail sur les attributions et orientations.

D’autres métropoles organisent également ce même type d’actions. Le département du Puy de Dôme et Clermont-Auvergne-Métropole travaillent ainsi à la création d’une agence immobilière solidaire à vocation départementale avec un objectif de gestion de 300 logements, la constitution d’un fonds de garantie locative, une étude sur le parc de logements vacants, et la création de 500 nouvelles places en intermédiation locative financées par l’Etat.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Nouvelle gouvernance et nouveau nom pour le GIE Est Habitat

Le groupement d’intérêt économique porté par 4 structures, dont le bailleur Est Métropole Habitat, a dévoilé en cours de semaine dernière sa nouvelle identité, « Le GIE la ville autrement »


Signature de la convention NPNRU de Saint-Etienne Metropole

Gaël Perdriau et les représentants de l’ANRU ont procédé jeudi à la signature de la convention portant sur les projets métropolitains compris au sein du nouveau programme national de renouvellement urbain.


LPA & Co : le parking partagé vise maintenant les bâtiments tertiaires

null
Le service de parking partagé lancé il y a un an par Lyon Parc Auto rencontre un vrai succès. Mais il est essentiellement basé sur des places de parking appartenant à des bailleurs sociaux. L’enjeu pour demain : séduire les entreprises encore hésitantes à louer leurs emplacements.


Festival international du logement social à Lyon, du 4 au 8 juin

Celui-ci est organisé par AURA HLM, Housing Europe, et la Métropole de Lyon.


La Métropole de Lyon réfléchit à la création d’un OFS

Cet organisme foncier pourrait permettre d’apporter une nouvelle réponse à la hausse des prix de l’immobilier dans le neuf en dissociant le foncier et le bâti.


Les ventes en bloc de logements ont décroché en 2018 à Lyon

La faiblesse des ventes aux bailleurs sociaux, due à l’absence de produits, explique cette nette chute de ce segment de marché.


Vieux Lyon : GrandLyon Habitat rénove la résidence Tramassac

null
L’office public de l’habitat métropolitain réalise une rénovation urbaine complexe en secteur UNESCO.


Le plan bâtiment durable travaille sur la rénovation du parc locatif privé

Le plan bâtiment durable lance un groupe de travail pour favoriser la rénovation du parc locatif privé. Il sera animé par des représentants de l’UNPI et de Soliha.


Immobilier accessible : Orsol réalise sa 1ère opération à Villeurbanne

L’organisme de foncier solidaire d’Auvergne-Rhône-Alpes créé en fin d’année dernière va réaliser sa première opération dans la ville, afin de proposer des logements moins chers à l’achat.


«Nous ne sommes plus dans une réalité de marché raisonnable»

null
Cédric Van Styvendael est le directeur général d’Est Métropole Habitat. Nous évoquons avec lui la réflexion sur l’évolution à venir des offices publics de l’habitat métropolitains, les conséquences de la RLS sur les offices, et les évolutions du prix du foncier.
» La RLS a coûté 2,9M€ à Est Métropole Habitat en 2018


La RLS a coûté 2,9M€ à Est Métropole Habitat en 2018

null
La réduction de loyer de solidarité a privé l’office de 5% de ses recettes de loyer, une privation qui va s’élever à 3,3 millions d’euros en 2019.


Atl@s, nouvelle application pour les salariés de Lyon Métropole Habitat

Celle-ci permet aux collaborateurs de proximité de l’office HLM d’accéder à toutes les informations utiles sur site, après des locataires.


« Villenciel » sort de terre à Villeurbanne

Bouygues Immobilier a posé il y a une semaine la première pierre de ce programme mixte situé à proximité du centre du quartier Gratte-Ciel. Il comprendra un pôle de coopération petite enfance et parentalité.


Un appel commun de plusieurs acteurs en faveur du logement

6 acteurs organisaient mercredi une conférence de presse commune pour le logement.


«Un climat morose qui se confirme en ce début d’année»

Dominique Guiseppin est le président de la CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes. Nous évoquons l’activité des petites entreprises du bâtiment.