Des balades urbaines à venir à la Part-Dieu, de février à juin

Des promenades urbaines sont proposées par la SPL Lyon Part-Dieu. 5 balades sont programmés sur le premier semestre.

De février à juin, des promenades urbaines sont proposées par la SPL Lyon Part-Dieu au coeur du quartier du 3ème arrondissement de Lyon. Celles-ci sont conçues et animées par l’association Nomade Land. Ces promenades urbaines sont gratuites, mais l’inscription est obligatoire et se fait en ligne sur le site Internet de la structure (https://www.nomade-land-lyon.com). Le départ est fixé à 14h pour une durée d’environ 2 heures. Le lieu de rendez-vous est confirmé quelques jours avant.

La première balade aura lieu le samedi 2 février prochain, à 14 heures. Elle portera sur le chantier de l’immeuble Orange et la rue Flandin. Le groupe technologique construit son nouveau siège à la Part-Dieu, autour du central téléphonique Lacassagne. Deux immeubles de bureaux entoureront le bâtiment sculptural des années 1970 et offrir un nouveau visage urbain et monumental face à l’esplanade Nelson Mandela. La visite sera réalisée en présence de Claude Kovatchévitch, historien de la ville, géographe et cartographe, il est auteur de « La Part- Dieu a-t-elle une âme ? » (EMCC, 2011). Le rendez-vous est fixé devant les archives départementales et métropolitaines.

La deuxième visite interviendra un mois plus tard, le samedi 2 mars à 14 heures sur le thème des commerces et des services à la Part-Dieu, et les questions des socles actifs, du centre commercial et de la gare. Une nouvelle offre de commerces et services est développée afin d’animer et de rendre plus vivant le quartier. La requalification des espaces publics au profit des piétons s’accompagne de celle des socles des nouveaux bâtiments en rez-de-chaussée ouverts sur la rue comme sur l’opération Sky Avenue ou le parking des Halles. En parallèle, le réaménagement du centre commercial l’ouvre sur le quartier La thématique de la visite sera ainsi la découverte de l’intègration de cette nouvelle offre de commerces et services à l’architecture de la Part-Dieu. La visite sera réalisée avec Pierre Arsac, le rendez-vous étant fixé à la Maison du projet Part-Dieu.

« Les limites de la Part-Dieu » en avril

La troisième visite aura lieu le samedi 6 avril à 14 heures, et s’intitulera « Les limites de la Part-Dieu ». À l’origine, la Part-Dieu est une île moderniste inscrite au cœur de la ville traditionnelle. Le projet urbain vise à renforcer sa centralité autour de la gare et du centre commercial tout en retissant les liens du quartier avec son environnement immédiat. Avec la construction de nouveaux bâtiments et la valorisation des espaces publics son périmètre s’agrandit. Avec Nomade Land, les participants découvriront comment les limites, physiques et mentales de la Part-Dieu se redessinent. Claude Kovatchévitch interviendra à cette occasion. Le rendez-vous est fixé à la Maison du projet Part-Dieu.

La grande hauteur et la gare au programme en mai et juin

Une autre visite, qui interviendra le samedi 18 mai à 14 heures, aura pour thème «Part-Dieu : une histoire de la grande hauteur ». La grande hauteur est, depuis la construction de la tour du « Crayon » en 1977, un marqueur du paysage urbain au cœur de Lyon. Depuis 2010, la Part-Dieu est entrée dans une nouvelle ère avec les tours Oxygène, Incity, Silex2 et bientôt To-Lyon. Des gratte-ciels qui concrétisent une destinée urbaine, un appel vers la verticalité. Sera également présent pour cette visite Claude Kovatchévitch. Le rendez-vous est fixé à la Gare des Brotteaux à 14h.

Une autre visite aura lieu le samedi 1er juin à 14 heures, et portera sur « la Part-Dieu, une nouvelle gare métropolitaine ». Le pôle d’échanges multimodal de la Part-Dieu est aussi un lieu d’interconnexion entre l’ouest et l’est du 3ème arrondissement. Le chantier monumental de transformation et d’extension a débuté en 2018, avant la livraison à l’horizon 2023, de nouveaux espaces qui seront livrés pour le confort des voyageurs et des usagers. Les participants découvriront comment se transforme l’une des principales portes d’entrée de l’agglomération au cœur de la Part-Dieu à travers des équipements inédits, des espaces publics requalifiés et agrandis, et de nouvelles architectures. Claude Kovatchévitch sera présent pour cette balade. Le rendez-vous est fixé à la Maison du Projet.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

7 mois de retard et une communication déplorable sur le programme Sky Avenue de la part de Bouygues pour un projet annoncé comme de haut standing. Le projet Part Dieu est ambitieux, encore faut il s’entourer d’acteurs sérieux. A bon entendeur…

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


«Suivant les époques, on a associé la ville au végétal ou on l’a dissociée»


Frédéric Ségur est responsable ingénierie et prospective du patrimoine végétal de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’exposition « La ville-forêt. Vers une nouvelle culture urbaine », présentée au CAUE


Steel, un nouveau pôle commercial, a ouvert à Saint-Étienne


Le NPNRU Minguettes-Clochettes, ligne forte du mandat à Vénissieux

Michèle Picard, maire de Vénissieux et vice-présidente de la Métropole de Lyon, organisait vendredi dernier sa conférence de presse.


L’Europe retient l’offre d’un consortium piloté la SPL Lyon Confluence

La Commission Européenne a retenu l’offre du consortium Scale, coordonné par la SPL. Il s’agit du plus gros réseau de villes européennes engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.


Projet de salle Aréna à Décines-Charpieu : la concertation continue

Des sessions de visites de terrain sont organisées ce samedi 12 septembre.


Décès de Pascal Garrido, ancien président d’Epures

L’ancien maire de la Talaudière et ancien président de l’agence d’urbanisme stéphanoise est décédé, à l’âge de 76 ans.


«Le projet Foch Sully est vertueux»

Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Nous évoquons avec lui le programme Action Coeur de Ville développé sur Roanne, le projet Foch Sully, ainsi que le dispositif Denormandie.


Le maire de Lyon acte le maintien d’une parcelle végétalisée dans le 1er arrondissement

Un projet immobilier, qui avait été contesté par l’ancienne maire d’arrondissement au 33 rue du Bon Pasteur, ne se fera finalement pas.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


«La Saulaie peut être la 1ère étape de la reconquête des berges du Rhône»

Béatrice Vessiller est vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les projets urbains de La Saulaie et du Vallon des hôpitaux.


«À Grandclément, un quartier avec des îlots sans voiture»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les projets urbains Grandclément et Gratte-Ciel.


Les EPF formulent 12 propositions pour la relance

Les établissements publics fonciers ont fait part en fin de semaine dernière de leurs propositions pour accélérer la sortie de crise et construire les modèles d’aménagement de demain.


Jacqueline Osty, Grand Prix de l’urbanisme 2020

La paysagiste avait à deux reprises été lauréate du Grand prix national du paysage. Elle est l’auteur de nombreux parcs qui sont l’occasion de penser la relation entre ville et territoire.


Bruno Bernard annonce ses 10 premiers chantiers pour l’été

null
Les premiers chantiers vont notamment porter sur l’encadrement des loyers, la poursuite des aménagements d’urbanisme tactique, mais aussi l’optimisation des procédures d’urbanisme.