Loyers: hausse à Saint-Etienne, tensions à Lyon

Locservice.fr a publié hier son observatoire de la location.

Locservice.fr a publié hier son observatoire de la location, qui porte sur plus de 200.000 offres et demandes de location. Il étudie au niveau national près de 80.000 logements ayant changé de locataires en 2018, en excluant les reconductions de baux. Il étudie également plus de 122.000 recherches de locataires pour dresser le profil des candidats.

L’observatoire révèle que la surface moyenne des logements loués en France était, l’année dernière, de 46 m². Il fallait dépenser en moyenne 633€ par mois charges comprises pour se loger, soit 2€ de plus qu’en 2017. Ramené au m², le loyer moyen est de 13,91 € et il augmente modestement de 0,36% par rapport à l’année dernière. L’Ile-de-France est quasiment deux fois plus chère que la province en termes de loyer au mètre carré, et Paris est trois fois plus chère.

L’augmentation des loyers est sensible à Paris par rapport à l’année 2017 (+3,13 %) avec un montant de 35,13 €/m², une hausse que Locservice attribue « sans doute » au retrait de l’encadrement des loyers intervenu en novembre 2017. Il note également que le phénomène est amplifié par l’impact négatif des locations Airbnb qui « vident » le parc de locations classiques disponible. « On peut également noter que les prix ont augmenté moins vite en grande couronne parisienne qu’en petite couronne, dont l’attrait augmente avec le projet du Grand Paris », a indiqué Locservice.

Tensions à Lyon

Reste que Paris n’est pas l’endroit où les prix ont le plus flambé. Parmi les grandes villes françaises, Bordeaux enregistre une hausse spectaculaire de 6,77 % sur le loyer moyen, du fait de la pénurie de logements qui s’aggrave, comme nous allons le voir plus bas. D’autres villes connaissent des hausses de 3 % à 5%, comme Brest, Metz, Poitiers et Saint-Etienne. Pour celles-ci, il s’agit toutefois « plutôt d’un phénomène de rattrapage, ces villes étant peu chères à la base ». Certaines villes enregistrent des baisses comme Tours et Avignon, où les reculs se montent respectivement à 1,36% et à 1,75%.

Locservice note que les loyers constatés charges comprises selon le logement s’établissent en moyenne pour les chambres à 411 € pour une surface de 14 m². Il faut compter pour les studios/T1 un loyer de 501€ pour 25 m² et un loyer moyen à 647 € pour les appartements T2 de 43 m². Un T3 de 64 m² se loue 770€ et les 4 pièces se louent 880€ charges comprises en moyenne. Les maisons se louent 826 €, allant en moyenne de 647 € pour les plus petites jusqu’à 939 € pour les plus grandes.

Dans le classement des 10 villes françaises les plus souvent recherchées en 2018 sur Locservice, . Bordeaux, Toulouse et Nantes sont derrière Lyon et Paris. 33 % des recherches se focalisent sur l’Ile- de-France.

Lyon fait partie des villes où la tension locative est la plus élevée avec Bordeaux et Paris. Bordeaux est à la première place avec en moyenne 6,4 demandes pour 1 offre, et est suivie par Lyon (3,9) et Paris (3,1).






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Une réunion sur les logements vacants à l’ANAH

Vendredi, avait lieu à l’Agence nationale de l’habitat une réunion sur le logement vacant en présence du réseau national des collectivités mobilisées sur cette problématique.


Porte de DrômArdèche instaure un permis de louer

La communauté de communes située au nord des départements de la Drôme et de l’Ardèche ont décidé d’appliquer ce dispositif.


BTP: l’inquiétude grandissante des chefs d’entreprise


La fédération « BTP Rhône et Métropole » a alerté ce lundi la presse sur les difficultés du secteur, et notamment sur la baisse des permis de construire.
» D’importants besoins en fonds de roulement
» BTP Rhône toujours très critique sur le statut de la microentreprise


La loi ELAN a été votée définitivement mardi

Les sénateurs ont voté ce texte mardi à une large majorité. Le texte est désormais adopté par le Parlement.


La FNAIM salue l’arrivée de Jacqueline Gourault

Après la FFB et l’UNAM, La fédération a salué l’arrivée de la nouvelle ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales.


Loyers: les bailleurs pourront appliquer des hausses de 1,57%

null
L’INSEE a dévoilé jeudi matin, comme chaque trimestre, son indice de référence des loyers.


Locatif intermédiaire : convention entre la Métropole et Action Logement


L’objet de la convention vise au développement du logement locatif intermédiaire sur le territoire de la collectivité.


« Stop au racket fiscal sous couvert d’écologie ! »

Patrick Lozano est le président de l’UNIS Lyon Rhône. Il évoque le marché locatif, mais aussi la forte hausse de la taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel, qui risque d’annihiler les efforts des copropriétaires en faveur de la performance énergétique des bâtiments.


Pénurie de logements et loyers en nette hausse à Lyon

null
La chambre lyonnaise de l’Union nationale de l’immobilier a fait mercredi un point sur le marché locatif. Face à une forte demande, le nombre de logements disponibles tend à s’étioler dans la métropole.


Une faible hausse pour les loyers à Lyon en 2017

null
L’agence d’urbanisme a publié mercredi les résultats 2017 de l’observatoire des loyers dans l’agglomération lyonnaise.


Une loi ELAN remaniée adoptée par le Sénat

La Chambre haute du Parlement a adopté jeudi la loi ELAN, après quelques modifications du texte voté par l’Assemblée nationale.


Les loyers pourront augmenter de 1,25 %

L’INSEE a fait part jeudi matin de son indice de référence des loyers, qui atteint son plus haut niveau depuis 5 ans. Il est au plus haut depuis début 2013.


«812 millions d’euros pour accompagner le secteur du logement social»

Nicolas Bonnet, directeur régional d’Action Logement, et Daniel Florence, vice-président du comité régional Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes répondent aux questions de Lyon Pôle Immo. Nous évoquons avec eux les prêts de haut de bilan.

 


« Nous n’avons pas le droit à l’erreur »

Nicolas Bonnet, directeur régional d’Action Logement, et Daniel Florence, vice-président du comité régional Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes répondent aux questions de Lyon Pôle Immo. Nous évoquons avec eux l’accélération de la vente de logements sociaux.


« Chacune des villes est un cas particulier »

Nicolas Bonnet, directeur régional d’Action Logement, et Daniel Florence, vice-président du comité régional Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes, répondent aux questions de Lyon Pôle Immo, notamment sur le dispositif « Coeur de ville ».