Progression du taux de logements vacants en Suisse

L’Office fédéral de la statistique a fait état de ses statistiques sur la vacance dans la confédération.

75 323. C’est le nombre de logements vacants comptabilisés en Suisse au 1er juin, ce qui représente 1,66% du parc de logements de tout le pays, chiffre qui intègre les maisons individuelles. Ceci découle du recensement des logements vacants effectué par l’Office fédéral de la statistique (OFS). Le parc compte 3.029 logements vacants de plus de l’année précédente, soit 4,2% de plus. Cette tendance prolonge celle qui a débuté il y a dix ans se poursuit donc. L’OFS précise que le nombre des logements vacants proposés sur le marché a augmenté dans cinq grandes régions.

Celles du Tessin et de l’Espace Mittelland affichent les plus fortes hausses, avec respectivement +0,27 et +0,16 point de pourcentage. Inversement, le nombre des logements vacants a baissé par rapport à l’année précédente dans la grande région de Zurich et dans la Région lémanique (respectivement –0,10 et –0,07 point de pourcentage).

Des différences par canton

Par canton, le nombre de logements vacants s’est accru dans 21 cantons et a diminué dans 5 cantons. On notera que le taux le plus haut a été observé, comme l’année dernière, dans le canton de Soleure, territoire il a augmenté de 2,98% à 3,40%. Il s’agit du seul canton à franchir la barre des 3%.

« Le taux de logements vacants était également élevé dans les cantons de Thurgovie (2,65%), du Jura et d’Argovie (2,59% dans ces deux cas). Cette année également, le taux le plus bas a été observé dans le canton de Zoug (0,42%). Les cantons de Genève (0,54%), d’Obwald (0,87%) et de Zurich (0,89%) ont également enregistré des taux de logements vacants inférieurs à la barre de 1% », note l’OFS.

En valeur absolue, le nombre de logements vacants a augmenté le plus fortement dans le canton du Tessin, avec une hausse de 708 logements vacants. On notera toutefois que le canton de Berne dispose du chiffre de logements vacants le plus élevé, à 10 581 unités. A contrario, l’offre de logements vacants a baissé dans les cantons de Zurich (–675 unités) et du Valais (–615 unités).

Par type de biens, 7.597 maisons individuelles étaient dénombrées au 1er juin parmi les logements vacants à louer ou à vendre, soit 405 unités ou 5,6% de plus qu’un an plus tôt. Le nombre des nouveaux logements vacants n'avait pratiquement pas changé (–2 unités). En tout, 10.146 nouveaux logements étaient vacants au jour de référence.

Des logements vacants à louer, ou à vendre

Par type de logements vacants, on distingue ceux à louer ou ceux à vendre. Le 1er juin, 62.825 logements à louer étaient vacants, soit une hausse de 3.101 unités ou de 5,2% par rapport à l’année précédente. Le nombre des logements vacants à vendre a légèrement diminué de 72 unités, à 12.498 logements (–0,6%).

« Par rapport au 1er juin 2018, le nombre de logements vacants a augmenté dans les catégories de logements (nombre de pièces) d’une à cinq pièces. La hausse la plus forte concerne les logements d’une ou de deux pièces (+6,8% dans les deux cas). Seul le nombre de logements vacants de six-pièces et plus a baissé (–3,0%) par rapport à l’année précédente. La plupart des logements vacants sont des trois-pièces (25 005 unités) ou des quatre-pièces (21 935 unités) », conclut l’OFS.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’IRL a progressé de 1,53% au deuxième trimestre

Les loyers pourront progresser de cette amplitude, l’indice de référence des loyers qui permet aux propriétaires de réévaluer ceux-ci ayant été publié en cours de semaine.


La Ville de Lyon et Action Logement s’engagent pour le logement des salariés

Gérard Collomb et les représentants d’Action Logement ont présenté le dispositif « Louer pour l’emploi », qui vise à mobiliser les logements vacants dans le parc privé.


«Il faut faire confiance aux propriétaires»


Sylvain Grataloup est le nouveau président de l’UNPI Lyon Métropole & Rhône. Nous évoquons avec lui les orientations de son mandat et ses pistes d’actions.


Vers une interdiction de location des passoires thermiques ?

Dans le cadre de la préparation du projet de loi Energie/Climat, plusieurs amendements sont discutés en commission des affaires économiques.


La FNAIM critique un arrêté du maire de Grenoble

Éric Piolle avait pris mercredi dernier dernier un arrêté « anti-mise à la rue », enjoignant les bailleurs à trouver une solution de relogement lors de toutes expulsions.


Forte participation à la journée des conseils syndicaux

Près de 2.600 personnes auront participé mardi à cet évènement organisé par l’UNIS Lyon-Rhône. Gérard Collomb et David Kimelfeld étaient présents.


Les loyers pourront augmenter de 1,70 %

null
L’indice de référence des loyers a été publié ce jour. Il se tasse légèrement dans le sillage de l’indice des prix à la consommation.


Convention entre Action Logement et Saint-Etienne Métropole

Cet accord cadre signé la semaine dernière vise à favoriser le logement des salariés.


Vénissieux : Michèle Picard prend 3 arrêtés contre les expulsions locatives

Afin de lutter contre la reprise des expulsions qu’implique la fin de la trêve hivernale, Michèle Picard a pris plusieurs arrêtés, dont l’un fixant l’obligation de relogement avant toute expulsion.


Baisse des loyers à la relocation dans la Région, sauf dans le Rhône

On note des baisses de loyers à la relocation dans quasiment tous les départements d’Auvergne-Rhône-Alpes.


La progression des loyers inférieure à l’inflation en 2018

Selon l’observatoire Clameur, les loyers ont progressé de 1.4 % en 2018 en France.


Les loyers ont progressé de 1,7% à Lyon en 2018

Lors de la réunion des propriétaires bailleurs, Olivier Dumas, trésorier et responsable des statistiques de l’UNIS Lyon Rhône, a fait un point sur le marché locatif lyonnais.
»
Baisse des loyers à la relocation dans la Région, sauf dans le Rhône
» La progression des loyers inférieure à l’inflation en 2018
» Nette affluence pour la réunion des propriétaires bailleurs


Nette affluence pour la réunion des propriétaires bailleurs

null
La réunion organisée par l’UNIS Lyon-Rhône dans le troisième arrondissement de Lyon a réuni près de 300 personnes. Elle a notamment permis d’aborder le marché locatif, la loi ELAN, et la loi de finances 2019.


Saint-Rambert : inauguration de la crèche rénovée


Les élus et la présidente du Conseil d’administration de la caisse d’allocations familiales du Rhône ont inauguré cette crèche située dans le 9ème arrondissement de Lyon. La ville essaye accompagner le dynamisme démographique de Lyon.


L’UNPI a fait ses propositions pour le grand débat

La Chambre de Lyon Métropole et du Rhône a présenté ce samedi ses contributions au grand débat, consécutives à une rencontre sur le thème des doléances des propriétaires immobiliers.