La halte ferroviaire d’Yvours en service ce lundi

L’équipement, très important pour la desserte en transports en commun de ce secteur situé au sud de Lyon, a été inauguré jeudi.

La halte ferroviaire d’Yvours, à Irigny, a été inaugurée ce jeudi, en présence de nombreux élus. Etaient ainsi présents, aux côtés des représentants de SNCF Réseau, le maire d’Irigny et vice-président de la Métropole de Lyon, Jean-Luc Da Passano, le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, le maire de Lyon, Gérard Collomb, mais aussi le maire de Pierre-Bénite, Jérome Moroge, la maire d’Oullins, Clotilde Pouzergue, le sénateur du Rhône, François-Noël Buffet, la présidente du Sytral et vice-présidente de la Métropole, Fouziya Bouzerda, le maire de Saint-Genis-Laval, Roland Crimier, ainsi que le 1er vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Etienne Blanc. Suite à cette inauguration, la mise en service va rapidement intervenir. Le premier train s’arrêtera ce lundi 9 septembre, à 5h43, à la halte ferroviaire, en direction de Givors.

Celle-ci a été conçue comme un pôle d’échange multimodal par la Métropole de Lyon, en partenariat avec SNCF Réseau, le SYTRAL et la Région. Le projet avait été lancé au début de la décennie par ce qui était alors la communauté urbaine de Lyon, avec pour objectif la création de ce pôle multimodal avec halte ferroviaire et par-relais, mais aussi la création d’une zone d’activité sur ce site de 22,7 hectares situé sur les communes d’Irigny et de Pierre-Bénite.

Une concertation avait ensuite été réalisée sur le projet d’aménagement de la zone d’activités. Un projet de ZAC « d’Yvours », avait été même été initié préalablement, en mars 1991, par la Communauté urbaine suite à la destruction de la gare d’Irigny (en 1990) avant d’être abandonné. En réponse à l’Autorité environnementale, la Métropole avait, en 2014, précisé à l’Autorité environnementale les raisons de l’abandon de la ZAC . «Le périmètre de la ZAC correspondait aux périmètres du projet de halte ferroviaire et de l’entreprise Eurovia. Le projet de halte ferroviaire ne nécessite pas de procédure ZAC pour être développé. Aujourd’hui, il est donc prévu deux usages différents sur le secteur d’étude : la halte ferroviaire Irigny-Yvours et les infrastructures de desserte du pôle multimodal qui s’implante pour le long terme, et les activités de concassage de matériaux par la société Eurovia pour une durée d’environ 20 ans. Au regard de l’absence de foncier disponible sur ce secteur et compte tenu du projet en cours, la procédure de ZAC n’était plus justifiée.»

L'inauguration de jeudi a en tout cas été l'occasion pour certains élus - à l'image d'Etienne Blanc - d'aborder la question des transports et celle d'un RER à la lyonnaise, un thème que le candidat LR à la présidence de Lyon, François-Noël Buffet, avait également abordé de son côté il y a quelques jours avec nous.

Pôle Multimodal

Les utilisateurs de cette halte disposeront au final d’un parking de 294 places pour les ceux venant en voiture, mais ils pourront également y accéder en bus, en vélo ou en moto. La ligne 15 des TCL va en effet desservir la nouvelle gare SNCF d’Yvours à partir de lundi, avec une liaison directe avec la commune d’Irigny. Celle-ci desservira la gare à raison d’environ un trajet sur 3, en lien avec les horaires de train. Et à la fin de l’année, l’itinéraire sera amélioré avec la mise en service d’une nouvelle voirie au nord de la halte ferroviaire. A terme, le pôle multimodal d’Yvours sera à 20 minutes en bus de Bellecour.

La municipalité d’Irigny organise le week-end prochain deux journées portes ouvertes les samedi 14 et dimanche 15 septembre de 10 heures à 17 heures. Plusieurs expositions installées sous chapiteau seront proposées gratuitement, dont une de Lego avec l’association FreeLug, de trains miniatures avec l’AMFL (Association des Modélistes Ferroviaires du Lyonnais), et une sur l’histoire des gares et haltes ferroviaires à Irigny avec l’Association Louis Dunand pour le Patrimoine.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Jean Perrillat devient président du Conseil régional de l’Ordre des géomètres-experts

nullL’assemblée générale de l’Ordre des géomètres-experts de Lyon s’est tenu de façon digitale ce 9 avril.


Un exécutif renouvelé pour la CAPEB

Un nouveau bureau a été élu le 6 mai autour du président de la confédération des petites entreprises du bâtiment. Six artisans d’Auvergne-Rhône-Alpes sont par ailleurs présents au conseil d’administration.


La production de crédit immobilier rebondit

nullLa Banque de France a fait état de son étude mensuelle sur les crédits aux particuliers portant sur le mois de mars. Crédit Logement a lui fait part de son observatoire portant sur le mois d’avril, qui confirme la tendance.


Xerfi trace des perspectives de rebond pour la promotion à horizon 2023

nullXerfi a fait état de la publication d’une étude intitulée : « Quelles stratégies de rebond pour les groupes de promotion immobilière ? ».


Grigny : MS Automobile preneur d’un local de stockage

C’est NAI Kyrios qui était, pour cette transaction, conseil de l’offreur et preneur.


Nouveaux «Quartiers Fertiles» à Lyon, Saint-Fons, Rillieux-la-Pape et Saint-Étienne

Les ministères de l’Agriculture et de la Ville ont annoncé à la mi-avril 48 nouveaux lauréats pour cet appel à projets visant à développer l’agriculture urbaine dans les quartiers.


La demande d’un débat public sur les projets du Sytral jugée irrecevable

null
La CNDP a déclare irrecevable la demande de saisine de 12 parlementaires du Rhône sur l’organisation d’une concertation sur un unique projet d’ensemble.


Le taux de logements vacants en Suisse continue d’augmenter

C’est ce qu’indique l’office fédéral de la statistique vendredi dans sa publication «Construction et logement».


Léger mieux pour la construction de logements au 1er trimestre

Les logements autorisés ont progressé de 1% par rapport au dernier trimestre 2020, alors que les mises en chantier de logement sont estimées en hausse de 3,2%.


Des hausses de prix de l’immobilier sensibles à Lyon et Valence

Selon le dernier baromètre mensuel des prix LPI-Seloger, les hausses de prix approchent de 10 % à Saint-Etienne, Lyon, Clermont-Ferrand, Villeurbanne et Chambéry. La hausse atteint 15% dans la préfecture de la Drôme.


«La hausse des prix va continuer, c’est mathématique»

nullINTERVIEW – Philippe Layec est le président de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI) en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’évolution du marché du logement neuf dans la Métropole, la nouvelle offre en BRS, mais aussi la modification n°3 du PLU-H.


La crise sanitaire n’a pas enrayé la dynamique d’ «Action Coeur de Ville»

Action Logement a fait un point en fin de semaine dernière sur son implication dans le dispositif Action Coeur de Ville. Celui-ci monte clairement en puissance dans les villes moyennes.


Charly : inauguration de «Prélude»

nullGrandLyon Habitat et Alila ont inauguré ce mercredi cette résidence entièrement dédiée au logement social.


Après la fermeture du pont de Couzon, la sécurité du pont de Vernaison fait débat

Alors même que le passage non autorisé d’un poids lourd sur le pont de Couzon-au-Monts-d’Or a entraîné la fermeture de ce dernier, le débat sur la mise en sens unique du pont de Vernaison est ravivé.


À Lyon, baisse des ventes de logements neufs et nette hausse des prix

nullLa FPI en région lyonnaise a présenté les chiffres des ventes dans le collectif neuf pour le premier trimestre 2021. Les réservations reculent de 18%. Les prix dépassent les 6.000€ le m² à Lyon.