La halte ferroviaire d’Yvours en service ce lundi

L’équipement, très important pour la desserte en transports en commun de ce secteur situé au sud de Lyon, a été inauguré jeudi.

La halte ferroviaire d’Yvours, à Irigny, a été inaugurée ce jeudi, en présence de nombreux élus. Etaient ainsi présents, aux côtés des représentants de SNCF Réseau, le maire d’Irigny et vice-président de la Métropole de Lyon, Jean-Luc Da Passano, le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, le maire de Lyon, Gérard Collomb, mais aussi le maire de Pierre-Bénite, Jérome Moroge, la maire d’Oullins, Clotilde Pouzergue, le sénateur du Rhône, François-Noël Buffet, la présidente du Sytral et vice-présidente de la Métropole, Fouziya Bouzerda, le maire de Saint-Genis-Laval, Roland Crimier, ainsi que le 1er vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Etienne Blanc. Suite à cette inauguration, la mise en service va rapidement intervenir. Le premier train s’arrêtera ce lundi 9 septembre, à 5h43, à la halte ferroviaire, en direction de Givors.

Celle-ci a été conçue comme un pôle d’échange multimodal par la Métropole de Lyon, en partenariat avec SNCF Réseau, le SYTRAL et la Région. Le projet avait été lancé au début de la décennie par ce qui était alors la communauté urbaine de Lyon, avec pour objectif la création de ce pôle multimodal avec halte ferroviaire et par-relais, mais aussi la création d’une zone d’activité sur ce site de 22,7 hectares situé sur les communes d’Irigny et de Pierre-Bénite.

Une concertation avait ensuite été réalisée sur le projet d’aménagement de la zone d’activités. Un projet de ZAC « d’Yvours », avait été même été initié préalablement, en mars 1991, par la Communauté urbaine suite à la destruction de la gare d’Irigny (en 1990) avant d’être abandonné. En réponse à l’Autorité environnementale, la Métropole avait, en 2014, précisé à l’Autorité environnementale les raisons de l’abandon de la ZAC . «Le périmètre de la ZAC correspondait aux périmètres du projet de halte ferroviaire et de l’entreprise Eurovia. Le projet de halte ferroviaire ne nécessite pas de procédure ZAC pour être développé. Aujourd’hui, il est donc prévu deux usages différents sur le secteur d’étude : la halte ferroviaire Irigny-Yvours et les infrastructures de desserte du pôle multimodal qui s’implante pour le long terme, et les activités de concassage de matériaux par la société Eurovia pour une durée d’environ 20 ans. Au regard de l’absence de foncier disponible sur ce secteur et compte tenu du projet en cours, la procédure de ZAC n’était plus justifiée.»

L'inauguration de jeudi a en tout cas été l'occasion pour certains élus - à l'image d'Etienne Blanc - d'aborder la question des transports et celle d'un RER à la lyonnaise, un thème que le candidat LR à la présidence de Lyon, François-Noël Buffet, avait également abordé de son côté il y a quelques jours avec nous.

Pôle Multimodal

Les utilisateurs de cette halte disposeront au final d’un parking de 294 places pour les ceux venant en voiture, mais ils pourront également y accéder en bus, en vélo ou en moto. La ligne 15 des TCL va en effet desservir la nouvelle gare SNCF d’Yvours à partir de lundi, avec une liaison directe avec la commune d’Irigny. Celle-ci desservira la gare à raison d’environ un trajet sur 3, en lien avec les horaires de train. Et à la fin de l’année, l’itinéraire sera amélioré avec la mise en service d’une nouvelle voirie au nord de la halte ferroviaire. A terme, le pôle multimodal d’Yvours sera à 20 minutes en bus de Bellecour.

La municipalité d’Irigny organise le week-end prochain deux journées portes ouvertes les samedi 14 et dimanche 15 septembre de 10 heures à 17 heures. Plusieurs expositions installées sous chapiteau seront proposées gratuitement, dont une de Lego avec l’association FreeLug, de trains miniatures avec l’AMFL (Association des Modélistes Ferroviaires du Lyonnais), et une sur l’histoire des gares et haltes ferroviaires à Irigny avec l’Association Louis Dunand pour le Patrimoine.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Genay : Cozip acquiert des locaux d’activités

Valoris Real Estate était conseil de la transaction.


Grenoble : Promoval et Financière Petrus revalorisent le Palais du Parlement

nullLes deux entités avaient remporté l’appel à projet initié en 2018 par le Département de l’Isère.


Locaux d’activités : 175.259 m² placés au 1er semestre à Lyon

nullCe chiffre est en hausse de 30% sur un an et supérieur de 5% à la moyenne décennale. JLL a commenté les derniers chiffres de ce segment de l’immobilier d’entreprise.


Lyon 6 : Ambition Consulting & Services acquiert des bureaux

Sorovim et Elipso étaient conseils de l’opération.


6e Sens Unik, nouvel acteur européen de la promotion logistique

nullCette nouvelle structure fondée par KSI, filiale de promotion d’APRC Group, et 6e Sens Entreprises, filiale du groupe 6e Sens Immobilier, a été créée en juin.


Loi climat et résilience : l’impact sur l’immobilier et les transports

Après plusieurs mois d’examen et une commission mixte paritaire conclusive, les députés et les sénateurs ont adopté cette semaine ce projet de loi qui aura un impact important en matière de végétalisation, d’isolation des bâtiments ou sur la qualité de l’air via de nouvelles ZFE.


400 m² de bureaux/showroom aménagés vendus par Espace 39

nullValoris Real Estate assurait la commercialisation de ce bien situé au sein du programme Greenopolis, dans le 9e arrondissement de Lyon.


Lyon 2 : Sofidy annonce l’achat d’un immeuble rue de la République

Cette acquisition est réalisée pour le compte des épargnants de sa SCPI Immorente.


126.523 m² de bureaux placés à Lyon au 1er semestre

Avec le retour des grandes transactions, le premier semestre est jugé « satisfaisant » par JLL.


«Pouvoir construire l’avenir ensemble, à travers une collaboration régulière»

Loïc de Villard, directeur de l’agence de Lyon de CBRE, a récemment été nommé président de la FNAIM Entreprises. Nous évoquons avec lui le cap de son mandat, les relations qu’il entend entretenir avec la Métropole de Lyon, la situation du marché des bureaux lyonnais et l’impact de la crise sanitaire sur ce dernier.


Pour Grégory Doucet, Silex2 est « à la hauteur des enjeux du 21e siècle »

Le maire de Lyon avait, lors de la présentation du nouveau projet Part-Dieu, fait part de sa satisfaction quant à cette réhabilitation/extension.


Les mises en vente de logements neufs restent au plus bas à Lyon

nullLa fédération des promoteurs immobiliers de la région lyonnaise a présenté ses chiffres semestriels en matière de vente et de commercialisation de logements collectifs.


L’«hybridation», nouveau maître mot en matière d’immobilier de bureaux

Le retour progressif au bureau n’a pas éteint le débat toujours présent au sein des entreprises sur le rythme post-Covid en matière de télétravail. Plusieurs conseils en immobilier d’entreprise ont publié des études sur ce sujet.


Le marché de l’immobilier très actif au 1er semestre

null
A fin mai, 1.130.000 ventes de logements anciens étaient dénombrées sur 12 mois. Mais si les ventes augmentent, de nouvelles typologies de biens et zones géographiques sont prisées. A Lyon, la tendance des prix reste haussière.


L’OPCO de la construction en suspens

La décision du tribunal administratif de Paris du 29 juin a annulé l’arrêté d’agrément de Constructys, l’opérateur de compétences de la construction. La FFB réaffirme être en faveur d’un OPCO.