Solvay abandonne son projet de centre d’innovation et de technologie à Saint-Fons

Le groupe a annoncé mercredi adapter ses projets dévoilés en juin et septembre, notamment en raison d’un nombre jugé trop faible de collaborateurs souhaitant s'inscrire dans une mobilité géographique.

Solvay a annoncé mercredi vouloir « adapter les projets dévoilés en juin et septembre, lesquels portaient sur l'évolution de ses sites de recherche & innovation à Lyon et Aubervilliers, l’avenir de son site parisien ainsi que la transformation de son siège social à Bruxelles ».

Le groupe indique que les objectifs initiaux de ces projets demeurent inchangés, à savoir accélérer la croissance par l’innovation pour ses clients, mais aussi renforcer la collaboration entre ses collaborateurs, ses clients et ses partenaires, et simplifier l’implantation des activités administratives et de recherche & innovation.

Une aspiration à la mobilité géographique jugée trop faible

Solvay souligne toutefois qu’une adaptation était nécessaire en raison « de la forte augmentation des coûts de ces projets et de l’évolution du contexte économique ». « En outre, le nombre de collaborateurs souhaitant s'inscrire dans une mobilité géographique a été jugé trop faible, avec pour conséquence potentielle de porter atteinte à la continuité des activités au service de nos clients », souligne Solvay.

L’annonce majeure concerne centre de recherche du groupe, son plus grand centre gardant sa localisation actuelle sur le site de Saint-Fons. Le groupe indique que « les infrastructures seront progressivement modernisées », mais que « le projet de construction d’un nouveau centre d'innovation & technologie est quant à lui arrêté, malgré l'engagement et l'accompagnement de la ville et la Métropole de Lyon ».

Adaptation en Île-de-France et en Belgique

Pour sa part, en Île-de-France, « Solvay projette de regrouper, au printemps 2020, ses activités tertiaires et de recherche et innovation, sur le site d'Aubervilliers », qui « ferait également l’objet d’une modernisation ».

Le groupe a également adapté ses projets en Belgique : sa décision de construire un nouveau siège social est maintenue, mais le projet architectural actuel est arrêté du fait d’un coût de construction devenu trop élevé. « Un nouveau projet est à l’étude et se focalisera notamment sur la croissance des activités Recherche et Innovation de Solvay dans le domaine des matériaux avancés. Il vise toujours à faire du siège bruxellois de Solvay un écosystème accueillant startups et activités de recherche notamment dans les matériaux avancés et les batteries », souligne le groupe.

“L’une des grandes forces du groupe Solvay est sa capacité à constamment se transformer pour s’adapter au mieux à son environnement. Les décisions prises pour nos sites tertiaires en France et en Belgique nous permettraient de nous concentrer sur nos priorités : nos clients, la maîtrise des coûts et l'allocation optimale de nos ressources pour pérenniser le développement du groupe à long terme,“ a indiqué dans un communiqué Michel Defourny, le secrétaire général du groupe Solvay et sponsor de ces projets.

La Métropole de Lyon regrette la décision de Solvay

La Métropole de Lyon a regretté cette décision de Solvay. Son président a annoncé « prendre acte » et regretter la décision d’arrêter le projet de centre d’innovation et de technologie qui devait s’établir à Saint-Fons.

« Le Président de la Métropole s’est entretenu avec Madame Ilham Kadri, PDG du groupe Solvay, qui a tenu à remercier la collectivité pour son engagement et sa mobilisation, notamment sur le plan technique et financier. Elle lui a également assuré sa volonté de rester un acteur économique majeur du territoire. À ce titre, le plus grand centre de R&D du Groupe garde sa position actuelle sur le site de Saint-Fons et les infrastructures seront progressivement modernisées », a indiqué la Métropole. Côté tertiaire, on notera toutefois que le projet d’implantation à la Part-Dieu au sein de l’immeuble Silex 2 – une des plus grandes transactions tertiaires de 2019 en région lyonnaise- est quant à lui maintenu.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Année record pour l’investissement immobilier à Lyon

2,2 milliard d’euros ont été investis en bureaux, commerces, locaux, et logistique en région lyonnaise.


Le PIPA mis en avant lors du sommet Choose France

Le parc industriel a été retenu par Business France au sein d’un appel d’offres s’adressant aux sites industriels pour lesquels un certain nombre de procédures ont été anticipées.


Vénissieux : Amaxteo prend à bail 903 m² de locaux

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions.


Spirit Entreprises développe un parc d’activités à Chassieu

Le groupe a réalisé un parc d’activités situé en région lyonnaise, dont la commercialisation a débuté fin novembre. 4.600 m² de bureaux seront proposés.


Le site d’Orange Dauphiné vit ses dernières heures

La restructuration immobilière d’Orange en région lyonnaise avance. Tandis que de nombreuses équipes ont déjà rejoint l’immeuble Sky 56, le nouveau quartier général Lacassagne, avec ses 25.000 m², sera mis en service en 2020, entraînant la restructuration des anciens sites comme celui de la rue du Dauphiné par exemple.


Locaux non résidentiels : les autorisations toujours en hausse sur un an

Le SDES a fait état en fin de semaine dernière de ses statistiques sur les locaux non résidentiels, qui comprennent notamment les bureaux, l’artisanat et le commerce.


Dardilly : acquisition de 481 m² de bureaux

Brice Robert Arthur Loyd a annoncé ce jour des transactions réalisées au cours des dernières semaines.


Le producteur de piles à hydrogène Symbio s’implantera dans la Métropole

La collectivité a officialisé ce jour l’arrivée sur le territoire d’un site de production de cette coentreprise détenue par Michelin et Faurecia.


Gerland : importante opération tertiaire

6ème Sens Immobilier et Adamaia ont acquis 5 immeubles de bureaux.


L’immeuble A4 d’Aerotech sera occupé à 100% par Bolloré Logistics

C’est ce qu’a annoncé lundi le groupe Duval, qui développe ce projet à l’entrée de l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry.


Auvergne-Rhône-Alpes: vers un recul de la demande placée de locaux

En 2019, la demande en locaux d’activités devrait marquer le pas, du fait d’une moindre demande placée en région lyonnaise. Toutes les autres agglomérations de la région enregistrent néanmoins une hausse d’activité.


Le SIMI 2019 ouvre ses portes ce mercredi

Le salon de l’immobilier d’entreprise ouvre ses portes pour trois jours, de mercredi à vendredi. Le pôle métropolitain de Lyon Saint-Etienne y est présent.
» Le PIPA est présent au SIMI


Bel-Air Camp prend à bail 3.000 m² dans le Fakto

Cette signature de bail intervient quelques semaines après l’incendie ayant ravagé le principal bâtiment de Bel Air Camp.


Le PIPA est présent au SIMI

Le Parc Industriel de la Plaine de l’Ain (PIPA) participe durant trois jours, et ce pour la 8ème année consécutive, au salon de l’immobilier d’entreprise, qui se tient à Paris jusqu’à vendredi.


Socotec prend à bail des locaux à Genas

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué une transaction.