Le plan de 30 millions d’euros de SeLoger pour la profession immobilière

Ce plan de solidarité comprendra notamment la gratuité sur les abonnements du mois d’avril.

Seloger a annoncé ce jeudi, par le biais de Bertrand Gstalder, président du groupe, un plan de solidarité inédit de 30 millions d’euros à destination de ses clients, professionnels de l'immobilier,

Les mesures nécessaires de confinement touchent en effet de plein fouet le secteur de l'immobilier, du fait de l’absence de visites annulées en raison de clients confinés, mais aussi de reports ou de ralentissement des transactions et des mandats confiés, sans oublier la gestion des salariés.

Le groupe veut ainsi apporter la meilleure réponse possible pour traverser cette crise, et avait, à ce titre, au lendemain du confinement général, déjà pris les devants et initié un mouvement en mettant en place un dispositif d'accompagnement de la trésorerie de ses clients avec la possibilité de reports des échéances de mars et avril sur les 7 derniers mois de l'année.

Le groupe souligne ainsi une « mobilisation de trésorerie exceptionnelle à l'échelle du Groupe qui assure en parallèle le paiement de ses fournisseurs et l’accompagnement sans faille de ses 800 collaborateurs qui restent mobilisés ».

Gratuité sur les abonnements d’avril et report de l’échéance de fin mars

Face à l’allongement annoncé du dispositif de confinement et après avoir échangé avec une partie de ses clients, le Groupe SeLoger a décidé d'amplifier ses mesures solidaires d’accompagnement avec la gratuité sur les abonnements du mois d’avril, ainsi que le report de paiement de l’échéance de fin mars étalée sur les 7 derniers mois de l’année.

« Ces mesures exceptionnelles représentent pour le Groupe SeLoger un fonds de soutien de près de 30 millions d’euros», met en avant le groupe.

« Nous ferons tout pour favoriser la reprise du marché lorsque cela sera rendu possible. Un signal positif est d’ailleurs de constater que, malgré la soudaineté et l’ampleur de cette crise, des millions de porteurs de projets, dans l’ancien ou dans le neuf, pour la location, la construction ou l’achat, continuent de consulter vos annonces sur nos sites ou encore d’estimer leur bien. Bien sûr, cela ne permet pas encore de concrétiser des opérations, mais cela permet de créer le contact, le lien avec les porteurs de projets, et de préparer au mieux l’heure de la reprise », a conclu Bertrand Gstalder, président du Groupe SeLoger.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La FNAIM évoque une « zone de turbulences » pour l’immobilier

nullLa fédération nationale de l’immobilier a tiré un bilan du marché immobilier sur la première partie de l’année. Si les prix sont en hausse dans la plupart des villes de France, ils reculent à Lyon et Paris.


L’absence de ministère du logement pointée par les fédérations

Les organisations professionnelles ont regretté l’absence de portefeuille spécifique dédié au logement, consécutivement à l’annonce vendredi du nouveau gouvernement.


Charles Marinakis, nouveau président de Century 21 France

nullCette nomination a été réalisée par Philippe Briand, président fondateur du groupe Arche et unique actionnaire de Century 21 France. Charles Marinakis succède ainsi à Laurent Vimont.


Un marché de l’immobilier qui «se porte bien» dans la Loire

Le président de la FNAIM de la Loire, Jean-Paul Reduron, a livré, à l’occasion du salon de l’immobilier de Saint-Étienne, son analyse sur le marché immobilier de la Loire.


Mort brutale de Laurent Vimont

Century 21 France a fait part ce vendredi de la mort de son président, qui a succombé à une crise cardiaque. Ce professionnel reconnu de l’immobilier avait 61 ans.


Forte hausse de la demande en Savoie / Mont-Blanc


La FNAIM Savoie Mont Blanc organisait jeudi une conférence de presse pour faire le bilan de l’année 2021 sur les marchés immobiliers de l’Ain, de la Savoie et de la Haute-Savoie.


AMDG acquiert des immeubles dans la Métropole de Lyon

AMDG a annoncé avoir acheté 10 immeubles pour 48 millions d’euros en France, dont certains sont situés dans certaines villes de la Métropole.


Hosman s’implante à Lyon.

L’agence immobilière à prix fixe vise 50 mandats de vente par mois dès son lancement.


Le DPE de nouveau opérationnel après la correction des anomalies

Le ministère a rappelé que, depuis le 1er novembre, les diagnostiqueurs peuvent éditer les diagnostics de performance énergétique selon la nouvelle méthode de calcul intégrant les corrections nécessaires.


Une nouvelle agence Michaël Zingraf Real Estate à Lyon en licence de marque

Le groupe a annoncé s’installer en région dans le 6e arrondissement de Lyon, à proximité du parc de la Tête d’Or, en complément des agences de Paris, Deauville et Uzès récemment ouvertes.


La FNAIM souhaite faire du logement un thème de l’élection présidentielle

En amont de son congrès qui aura lieu au Carrousel du Louvre, la fédération a fait part de ses propositions aux candidats, et ce afin de connaitre leur programme en matière de logement.


Les grandes villes moins attractives

nullC’est ce que révèle une enquête Harris Interactive divulguée par Century 21.


La Chambre du Rhône de la FNAIM a fêté ses 100 ans

La Chambre du Rhône de la fédération nationale de l’immobilier a fêté son centenaire jeudi, en présence de 450 personnes.


La dépense des agents dans le domaine du logement a baissé en 2020

Le rapport du compte du logement 2020 a été publié ce lundi.


Encadrement des loyers : la FNAIM dénonce «une absence de vue globale»

La fédération nationale de l’immobilier a fustigé l’absence de vision globale sur le problème du logement.