Restauration de l’horloge Charvet : les travaux débutent ce jour

L’«Horloge aux Guignols», acquise par la Ville de Lyon en 2012, est restaurée pour être installée sur la façade de l’Hôtel de Gadagne.

C'est aujourd'hui que débute le chantier de restauration de l’horloge Charvet, également appelée « Horloge aux Guignols ». Celle-ci avait acquise par la Ville il y a huit ans, en 2012. Après cette opération, celle-ci sera installée sur la façade de l’Hôtel de Gadagne, conformément aux engagements qu’avaient pris la Ville de Lyon.

L’horloge Charvet, avait été construite en 1864 et encastrée dans le mur d’une propriété privée rue de la Poulaillerie dans le 2ème arrondissement de Lyon. Cette horloge du nom de son concepteur a été acquise par la Ville de Lyon en 2012 pour un montant de 100.000 €. A l’occasion de l’achat de cet élément notable du patrimoine lyonnais, la Ville avait décidé de la remettre en fonctionnement et de la réinstaller en un lieu plus pertinent.

Une future installation sur la façade de l’Hôtel de Gadagne

« L’horloge Charvet témoigne de l’activité horlogère lyonnaise et présente des figures emblématiques de Lyon et de la place qu’occupe la ville dans les traditions marionnettiques. Des associations de sauvegarde du patrimoine y sont attachées, tout comme de nombreux Lyonnais, note la Ville de Lyon dans un communiqué.

Son installation sur la façade de l’Hôtel de Gadagne (place du Petit Collège) - qui abrite le Musée d’Histoire de Lyon (MHL) et le Musée des Arts de la Marionnette (MAM) - a été votée, après des recherches et des propositions, lors du conseil municipal du 27 janvier dernier, tout comme le lancement des études de l’opération. « Classé Monument Historique, ce bâtiment historique a été choisi pour sa pertinence thématique ainsi que pour la visibilité et la fonction d’animation de cet espace public », ajoute la Ville.

Une opération estimé à plus de 300.000€

Le montant global de l’opération est estimé à plus de 300.000€, y compris le coût de l’achat initial. Elle est inscrite dans le quatrième convention Patrimoine Ville/Etat, présentée au conseil municipal du 23 septembre 2019. Le coût seul des travaux a été estimé à 170.000€.

Les travaux se dérouleront en deux phases. Une première débutera le 15 juin par la dépose de l’horloge rue de la Poulaillerie, afin d’être transportée dans les ateliers de restauration de l’horloger et les restauratrices de décor et de métal. Suite à cela, l’entreprise de maçonnerie pourra déposer le cadre pour entreprendre la réfection de l’enduit en partie basse du mur pignon. La pose d’un échafaudage sera nécessaire.

A partir du mois de septembre, une seconde phase se déroulera, afin de permettre la mise en place de l’horloge restaurée sur la façade du mur sud de l’Hôtel de Gadagne. L’opération sera livrée en janvier 2021.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Béatrice Vessiller devient vice-présidente de la Métropole en charge de l’urbanisme


Les délégations des vice-présidents de la Métropole de Lyon ont été dévoilées ce jour. Renaud Payre est lui délégué à l’Habitat, au Logement social et à la Politique de la ville.


Gaël Perdriau reste président de Saint-Etienne Métropole

Celui qui a été réélu maire de Saint-Étienne il y a quelques jours a également été réélu président de la métropole stéphanoise. Celle-ci comptera 19 vice-présidents.


La FFB presse le nouveau gouvernement pour un plan de relance

La fédération française du bâtiment a appelé à un plan de relance « au plus vite » pour le secteur.


La Cité de la gastronomie de Lyon ne rouvrira pas


Implantée dans le grand Hôtel-Dieu de Lyon, celle-ci n’a pas pu se relever de la fermeture liée à l’épidémie de Covid-19.


Emmanuelle Wargon, nouvelle ministre en charge du Logement

Julien Denormandie quitte le ministère du Logement pour prendre le portefeuille de l’agriculture.


Élections des maires dans de nombreuses communes de la Métropole

À Lyon, Villeurbanne, Vénissieux, Vaulx-en-Velin, Bron, ce samedi va se traduire par l’élection des maires. Grégory Doucet prendra notamment l’écharpe de maire, dans la ville centre de la Métropole de Lyon.


Le conseil de la Métropole de Lyon a élu ses vice-présidences et sa commission permanente

Au cours de la séance d’installation du conseil de la Métropole, ont été désignées les vice-présidences, mais aussi la commission permanente.


Bruno Bernard rend hommage à ses parents, ainsi qu’à Kimelfeld et Collomb

Dans son premier discours en tant que président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard a rendu un hommage à ses parents, mais aussi aux anciens présidents, David Kimelfeld et Gérard Collomb.


Partenariat de distribution entre la CERA et AMDG

La Caisse d’Epargne Rhône-Alpes a annoncé avoir signé un partenariat de distribution avec AMDG, une société de gestion agréée par l’AMF.


Bruno Bernard, nouveau président de la Métropole de Lyon

Le président écologiste de la collectivité a été élu ce jeudi au premier tour de scrutin.


Le président de la Métropole de Lyon va être désigné ce jeudi


L’élection du nouveau président de la Métropole par les 150 conseillers métropolitains va être réalisée ce jeudi, à la Cité internationale de Lyon. Bruno Bernard devrait, sans surprise, être désigné.


Cédric Van Styvendael sera le prochain maire de Villeurbanne


Le candidat d’union de la gauche soutenu par les écologistes a remporté l’élection municipale face au candidat LREM, Prosper Kabalo.


Vénissieux : assez nette victoire pour Michèle Picard

Maire sortante, l’élue communiste a obtenu 40,02% des suffrages au sein d’une quadrangulaire.


Grégory Doucet, futur maire de Lyon


L’écologiste est ressorti largement en tête du second tour des élections municipales, loin devant Yann Cucherat et Georges Képénékian.


Clermont-Ferrand : Olivier Bianchi réélu

Le maire actuel de la ville préfecture du Puy-de-Dôme va initier un nouveau mandat, la liste « Naturellement Clermont » qu’il conduisait s’étant placée en tête des suffrages.