Second tour des élections municipales et métropolitaines

C’est ce dimanche que seront départagés les candidats encore en lice pour le second tour, tant pour la Métropole de Lyon que pour les communes pour lesquelles le maire n’avait pas été élu au 1er tour.

Le second tour des élections municipales et métropolitaines se déroulera ce dimanche, plus de trois mois après le premier tour organisé le 15 mars. Dans certaines communes de la Métropole, le maire avait été élu dès le premier tour, à l’instar de Rillieux-la-Pape, Saint-Priest ou Décines-Charpieu.

À Lyon, le second tour opposera le dauphin de Gérard Collomb, Yann Cucherat, à l'écologiste Grégory Doucet, et à l'ancien maire, Georges Képénékian.

Pour la Métropole de Lyon, le candidat LR François-Noël Buffet sera opposé à l'actuel président de la métropole, David Kimelfeld, et au candidat d'Europe Ecologie Les Verts, Bruno Bernard, arrivé en tête au premier tour.

Face au contexte d’épidémie de Covid-19, un ensemble de textes a récemment été adopté par le parlement afin d’adapter les modalités de campagne, notamment sur le front des établissement des procurations et d’organisation du scrutin.

Un ensemble de dispositions a été pris

Afin d’assurer la sécurité sanitaire de tous le jour du scrutin, un ensemble de dispositions a été pris. Les bureaux de vote seront par exemple aménagés pour limiter au maximum les contacts et assurer une distance d’au moins un mètre entre chaque personne, et une préconisation d’un maximum de 3 électeurs présents de manière simultanée à l’intérieur d’un bureau de vote a été établie.

Le port du masque (« grand public » ou « chirurgical ») sera obligatoire pour tous les électeurs et pour toute personne en charge des opérations électorales et de leur contrôle. Par ailleurs, chaque bureau de vote sera équipé en gel hydro-alcoolique et éventuellement d’un accès à un point d’eau avec savon.

Simplification du vote par procuration

Le vote par procuration a, pour ce scrutin, également été simplifié. Les procurations établies pour le second tour du 22 mars restent valables. Il n’est pas nécessaire d’en établir une nouvelle si le mandataire n’a pas changé. La préfecture précise que les mandataires peuvent également être porteurs de deux procurations établies en France, au lieu d’une en temps normal. Enfin, les personnes qui, en raison du covid-19, ne pourraient pas se déplacer pour faire établir leur procuration peuvent demander à leur commissariat de police ou leur brigade de gendarmerie de se déplacer à leur domicile pour recueillir leur procuration. A noter que les électeurs n’ont plus à justifier la raison de leur procuration.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Loi SRU : le ministère communique le bilan triennal 2017-2019

Le ministère chargé du logement a fait part de son bilan triennal 2017-2019 sur les objectifs en matière de production de logements sociaux.


Polémique sur la prolongation de la centrale nucléaire du Bugey

Les écologistes de la Métropole et de la Ville de Lyon demandent à l’Autorité de sûreté nucléaire de refuser la prolongation de 10 ans, tandis que la droite s’insurge contre cette prise de position.


Un appel a candidatures pour lutter contre la vacance des logements

Celui-ci vise à accompagner des collectivités dans leurs démarches de lutte contre la vacance des logements.


Auvergne-Rhône-Alpes emprunte à taux négatif

null
La Région est ainsi la première collectivité française à emprunter sur le long terme à taux négatif.


Les modes doux pèsent moins de 10% des déplacements domicile-travail

C’est ce que révèle une étude de l’INSEE Auvergne-Rhône-Alpes sur les modes de déplacement domicile-travail de la population de la région.


Lancement d’une plateforme pour la qualité de l’air, «Air’Attitude»

L’observatoire ATMO Auvergne-Rhône-Alpes a lancé cette plateforme collaborative avec pour objectif que chacun puisse contribuer à améliorer la qualité de l’air et l’environnement.


Une démographie dynamique dans la périphérie des grandes villes de la région

L’INSEE a fait part d’une étude qui révèle que la population croît fortement dans les couronnes des grandes et très grandes aires d’attraction des villes.


Castex et Wauquiez signent le plan de relance Etat-Région

3 milliards d’euros d’investissements sont prévus au total dans ce plan dans les deux ans à venir.


Fin de la pédagogie pour les voies de covoiturage M6/M7

null
Les automobilistes seuls à bord de leur véhicule et empruntant ces voies pourront, dès ce lundi, être verbalisés.


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.