Le SYTRAL deviendra un EPL au premier janvier 2022

Le syndicat mixte des transports de l'agglomération lyonnaise a annoncé amorcer son évolution en établissement public local, du fait de l’application prochaine de la loi d’orientation des mobilités.

Le SYTRAL a annoncé amorcer son évolution en établissement public local, du fait de l’application prochaine de la loi d’orientation des mobilités. Le syndicat des transports de l’agglomération lyonnaise est l’autorité organisatrice des transports (AOT) pour l’ensemble du département du Rhône, et constitue aujourd’hui l’unique structure de France, en dehors de Paris à développer et piloter tous les réseaux urbains et interurbains à cette échelle.

Transformation en EPL

Or avec l’application prochaine de la loi d’orientation des mobilités (LOM), le SYTRAL deviendra le 1er janvier 2022, un établissement public local en lieu et place de l’actuel syndicat mixte. Cette nouvelle entité « associera la Métropole de Lyon, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, les Agglomérations de Villefranche, de l'Ouest Rhodanien et de l’Est lyonnais, ainsi que l’ensemble des communautés de communes du Rhône. Elle conservera sa mission initiale d’autorité organisatrice des transports publics réguliers, des transports publics à la demande, des services de transports scolaires et de la liaison express entre Lyon et l’aéroport Lyon Saint Exupéry, à l’échelle d’un bassin de mobilité élargi comprenant 13 collectivités du Rhône, desservant 263 communes sur un territoire de plus 1.8 million d’habitants », précise le SYTRAL dans un communiqué.

«L’enjeu est majeur. Nous allons bâtir un réseau de transport unifié et créer une tarification et un système d’information uniques afin de faciliter la mobilité, proposer une réelle alternative à la voiture individuelle et lutter efficacement contre la pollution. Nous allons œuvrer activement à la réduction des inégalités territoriales en proposant une offre de transport performante pour tous les habitants du territoire», a indiqué Bruno Bernard, le président du SYTRAL, dans un communiqué. L’objectif de cette évolution est bien d’apporter un meilleur service aux usagers.

Un périmètre proche de celui du département du Rhône

Ce lundi, s’est tenue en Préfecture une réunion de lancement de la concertation portant sur la création de ce nouvel établissement, en présence de l’ensemble des futurs acteurs de la mobilité du territoire. Bruno Bernard a rappelé, à cette occasion, sa volonté de mettre en place une gouvernance partagée et représentative de tous les territoires. « Véritable innovation institutionnelle, la future structure demeurera par son périmètre d’action, une exception en France, lui conférant une vocation de premier plan », conclut le Sytral.

D'un point de vue géographique, la loi LOM définit à titre obligatoire les futurs membres de l’établissement public et, de ce fait, son périmètre géographique. Il est ainsi assez proche de celui du Département du Rhône et de la Métropole de Lyon. Il intègre néanmoins une commune de l’Ain (Jassans-Riottier), sept communes de la Loire (Monts du Lyonnais), mais ne comprend pas la région de Condrieu qui fait partie de Vienne Condrieu Agglomération.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le futur bâtiment de l’Anses et l’ANSM se dessine à Lyon Gerland

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail et l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé vont y rapprocher certaines de leurs activités.


Villeurbanne signe un protocole d’accord avec le Procureur de la République

Le Procureur a proposé à la Ville d’expérimenter une nouvelle procédure de traitement des infractions pénales correspondant aux contraventions, de la 1ère à la 5ème classe.


Un CPER 2021-2027 de 5,2 milliards d’euros

null
Le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes se réunissait mardi en visioconférence. Laurent Wauquiez a précisé les grands montants sur le contrat de plan État/Région.


Un soutien étatique aux projets de jardins partagés et collectifs

Cette mesure de soutien à ces projets en zone urbaine ou périurbaine se traduit par une enveloppe de 17 millions d’euros.


La Ville de Lyon veut renforcer le lien nature-enfant

42 projets de végétalisation sont lancés dans les crèches.


Philippe Cochet critique les «menaces» de la Métropole sur les communes

Le maire de Caluire-et-Cuire a, lors de la commission permanente de la Métropole de Lyon, fustigé la tendance à l’autoritarisme du président de la Métropole de Lyon et « la verticalité de l’exercice du pouvoir ».


Un premier trolleybus nouvelle génération sur la ligne C13

Le SYTRAL accélère la transition énergétique via une politique de renouvellement de l’ensemble des véhicules de son réseau bus.


Pascale Gibert nommée directrice générale de LPA

null
Avec cette nomination, c’est la première fois qu’une femme occupe ce poste ce poste au sein de la société d’économie mixte.


Bientôt les premières pierres de «L’Autre Toit»

Le début de ce programme immobilier de 50 logements situé dans le quartier de « L’autre Soie » à proximité du Carré de Soie devrait intervenir au printemps.


Thizy-les-Bourgs est l’un des lauréats du programme POPSU Territoires

Jacqueline Gourault a annoncé lundi les lauréats de ce programme national de recherche-action sur les petites villes et les territoires ruraux.


L’installation en zone rurale, un choix pour les jeunes actifs et les familles

L’INSEE a publié une étude sur l’installation dans les communes rurales en Auvergne Rhône-Alpes. Selon cette étude, il s’agit là d’un choix de proximité, privilégié par ce type de populations.


T9, le projet de tram entre Vaulx-en-Velin La Soie et l’ouest de Villeurbanne est lancé

Le comité syndical du SYTRAL a voté lundi dernier l’engagement de l’opération de cette ligne qui reliera Vaulx-en-Velin/La Soie à Villeurbanne/La Doua et/ou Charpennes.


Jean-Jacques Boyer, nouveau sous-préfet de Villefranche-sur-Saône

nullAuparavant sous-préfet de Chalon-sur-Saône, il succédera à Pierre Castoldi le 1er mars.


Neige et froid à Lyon : de nouvelles places d’hébergement

Au regard des conditions climatiques à venir, le dispositif de veille saisonnière est renforcé.


Permis de construire : la Métropole de Lyon veut accompagner les promoteurs

A l’occasion de la présentation des chiffres du CECIM, Renaud Payre, vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l’habitat, a voulu rassurer le secteur.