Après la fermeture du pont de Couzon, la sécurité du pont de Vernaison fait débat

Alors même que le passage non autorisé d’un poids lourd sur le pont de Couzon-au-Monts-d’Or a entraîné la fermeture de ce dernier, le débat sur la mise en sens unique du pont de Vernaison est ravivé.

Fabien Bagnon, le vice-président délégué à la voirie et aux mobilités actives, avait annoncé par tweet la fermeture du pont de Couzon-au-Monts-d’Or, en relayant la vidéo du passage d’un camion. Il l’a confirmé ensuite dans un communiqué officiel de la Métropole de Lyon. « Nous sommes passés très près d’une catastrophe. Le passage d’un camion de 32 tonnes a endommagé le pont de Couzon sur lequel seuls les véhicules de moins de 3,5 tonnes étaient autorisés. Pour éviter tout accident et dans l’attente des conclusions des investigations techniques, nous avons dû fermer le pont en urgence. »

Le passage de ce poids-lourd non autorisé a fragilisé sa structure. Les équipes de la Métropole sont sur place depuis vendredi après-midi pour s’assurer de sa mise en sécurité et constater les dégâts en urgence. « Cette première inspection s’est focalisée sur la poutre de rigidité qui a cédé sous le poids du camion comme en témoignent les images d’enregistrement tournée par des riverains. Au vu des premières expertises, la circulation automobile ne pourra être envisagée qu’après réalisation de travaux de réparation pour lesquels il n’est pas possible d’annoncer des délais. Des précisions pourront être apportées suite à l’inspection globale de l’ouvrage qui est en cours et qui permet de s’assurer que d’autres éléments de l’ouvrage (platelage, ancrages) n’ont pas été fragilisés », a indiqué la collectivité.

Débat ravivé sur le pont de Vernaison

Cette fermeture en urgence du pont de Couzon remet en lumière le débat sur la fermeture partielle du pont de Vernaison. Car si, au nord du territoire métropolitain, un pont a dû être fermé en toute urgence suite au passage de ce poids-lourd, « au sud, le maire de Solaize, celui de Vernaison et des élus locaux incitaient leurs concitoyens à s’opposer aux mesures de sécurité permettant de maintenir une ouverture partielle du pont de Vernaison », a rappelé la Métropole.

Le jour avant la fermeture du pont de Couzon, Julien Vuillemard, maire de Vernaison, avait en effet publié un communiqué s’opposant à la fermeture partielle du pont de Vernaison. « Début janvier 2021 nous avons été 19 élus, dont 17 Maires, à cosigner un courrier afin d’alerter la Métropole sur les mesures devant être prises pour répondre aux besoins de déplacement des habitants », rappelait alors l'élu.

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La garantie Visale a sécurisé 700.000 ménages depuis son lancement

Début juin, Action Logement a accordé son dispositif de cautionnement gratuit, simple et rapide à obtenir.


Le Pôle Habitat FFB veut des «politiques durablement entreprenantes»

nullLa convention nationale 2022 de la fédération se tenait ce jeudi.


Le chantier de réhabilitation des universités des quais Berthelot livré

Les bâtiments du site universitaire des quais ont fait l’objet d’un vaste programme de réhabilitation depuis 2014.


Le « Vallon des hôpitaux », futur quartier équilibré au sud de la Métropole de Lyon

Mixité fonctionnelle, mobilités repensées, mixité sociale : l’abandon du projet de l’« Anneau des Sciences » a transformé le projet urbain situé à Saint-Genis-Laval, à la lisière d’Oullins et de Pierre-Bénite. Les différents acteurs publics, dont les HCL, présentaient mercredi celui-ci lors d’une visite de presse.


Joris Duquoc devient directeur Auvergne-Rhône-Alpes de Linkcity

Celui qui avait rejoint Linkcity il y a 8 ans, en 2014, a désormais la responsabilité du développement et des activités depuis les implantations de la région.


Comment l’arrivée du métro transforme les hôpitaux Sud

nullUne visite du chantier du futur pôle multimodal était organisée ce mercredi. L’occasion pour Anne Decq-Garcia, la directrice du groupement hospitalier Lyon Sud d’expliquer la mue profonde pour l’établissement.


Lyon 2 : Sofidy acquiert deux boutiques en Presqu’île

Ces actifs sont situés rue Victor Hugo. Ils ont été achetés pour le compte de la SCPI investie en murs de commerces Immorente 2 et d’un fonds dédié institutionnel.


Les artisans décrivent un rythme de travail intense qui génère de la fatigue

La CAPEB a fait part des résultats de la 8e édition du baromètre ARTI Santé BTP.


Lyon 6 : ICMMS acquiert 812 m² de bureaux

Brice Robert Arthur Loyd a fait état de ses transactions au titre du mois d’avril.


Vers une accélération du verdissement de la Part-Dieu

nullBruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, et Grégory Doucet, maire de Lyon, ont présenté ce lundi la nouvelle agence de paysagistes chargée d’accélérer la végétalisation de la Part-Dieu.


Le bâtiment tient, mais…

nullLa fédération française du bâtiment (FFB) a, en cours de semaine, fait part, lors d’une conférence de presse, des derniers chiffres du secteur. Si ce dernier, globalement, tient, l’organisation espère pouvoir faire avancer certaines problématiques récurrentes lors des assises du bâtiment.


« Le lieu est emblématique. L’espace, il manque »

nullPhilippe Valentin est le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne. Nous évoquons avec lui la nouvelle édition du CIEL, carrefour de l’immobilier d’entreprise de Lyon.


« Un cap de 25 sites Newton Offices d’ici 2025 »

Guillaume Pellegrin est le président fondateur de Newton Offices. Après une première implantation à Lyon Gorge-de-Loup, l’entité se développe sur Limonest, avec l’édification par DCB International d’un immeuble de 12.000 m², « Lime », dont la première pierre va être posée ce jeudi 16 juin. Nous évoquons avec lui le développement et les ambitions du groupe.


Apsys et Quartus vont repenser le centre d’échanges de Lyon Perrache

Le groupement a été retenu dans le cadre de l’appel à projets visant à requalifier le centre d’échanges de Lyon Perrache. Ceci s’inscrit dans la deuxième phase de l’opération « Ouvrons Perrache ».


Première pierre de « Ginkgo » dans le 7e arrondissement de Lyon

nullGrandLyon Habitat a posé il y a une dizaine de jours la première pierre de ce programme résidentiel de 83 logements.