Une convention de mise à disposition d’un bâtiment métropolitain

La Métropole de Lyon et l’association «Vivre dignement dans notre métropole » ont signé une convention de mise à disposition d’un bâtiment métropolitain.

Vendredi 7 mai, la Métropole de Lyon a signé pour la première fois une convention de mise à disposition d’un bâtiment métropolitain dans le neuvième arrondissement de Lyon avec l’association Vivre dignement dans notre Métropole, jusqu’au 30 juin 2022.

Depuis l’arrivée de la nouvelle majorité, la Métropole de Lyon s’est engagée dans la lutte contre le mal-logement sur notre territoire avec notamment plus de 800 personnes mises à l’abri et de nouvelles solutions d’hébergement développées, innovantes et plus dignes. Pour construire une Métropole accueillante et hospitalière, la collectivité souhaite également accompagner les acteurs associatifs œuvrant aux côtés des publics défavorisés.

Un bâtiment propriété de la Métropole dans le 9e arrondissement est occupé depuis 2019 par une cinquantaine de personnes, accompagnées dans leurs démarches par des collectifs citoyens, ainsi que par l’association « Vivre dignement dans notre Métropole ».

La structure assure le suivi des besoins (aide alimentaire, menus travaux, accompagnement social, lien avec les collectivités dans le cadre des besoins rencontrés sur site), souligne la Métropole. Le travail de médiation sociale permet de s’assurer que le site n’est pas soumis à des trafics illicites, notamment la marchandisation des places au sein de l’immeuble occupé.

Date de sortie de l’occupation transitoire au 30 juin 2022

La Commission permanente du 26 avril dernier a approuvé la signature de cette convention de partenariat entre l’association Vivre dignement dans notre Métropole et la Métropole et ce pour garantir le maintien de ces conditions de vie, et pour faciliter le suivi social de ces personnes.

Cette convention « permet de garantir l’accompagnement des occupants par l’association, en facilitant le lien avec notamment les Maisons de la Métropole (MDM), tout en fixant une date de sortie pour cette occupation transitoire au 30 juin 2022. Le site sera réhabilité en logement étudiant dès l’été 2022 », note la Métropole dans un communiqué.

« Nous nous sommes engagés dès les premiers jours du mandat pour répondre à l’urgence sociale exacerbée par la crise sanitaire. La sortie du squat Scève ou encore la mise à l’abri de plus de 800 personnes, en développant notamment des dispositifs innovants d’hébergement, en sont des exemples concrets. Faire de notre territoire une Métropole accueillante et hospitalière, passe également par un accompagnement de tous les instants des personnes en situation de précarité. En proposant cette solution transitoire digne, innovante, et couplant accompagnement social et de première nécessité, notre Métropole répond à l’urgence sociale tout en préparant la sortie dans les meilleures conditions de ces occupations», souligne Renaud Payre, vice-président en charge de l’habitat, du logement social et de la politique de la ville :

Par cette convention, la Métropole s’engage à faire les travaux de mises en sécurité nécessaires. Pour sa part, l’association assurera le suivi social quotidien de cette occupation et prépara la sortie des lieux d’ici juin 2022. « Cette organisation sera suivie par une gouvernance composée d’un Comité de pilotage politique qui se réunira régulièrement et d’un Comité technique du site. Une charte d’occupation, posant les règles de vie communes, a également été signée par l’ensemble des occupants qui devront s’y astreindre », précise la collectivité.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Pour l’opposition à la Métropole de Lyon, une « ligne rouge » a été franchie

Le groupe d’opposition centriste à la Métropole de Lyon a regretté qu’une délibération sur la « délégation des aides à la pierre de l’État 2021-2026 » soit inscrite à la prochaine commission permanente plutôt qu’en Conseil métropolitain.


Nivolas-Vermelle : pose de 1ère pierre pour « Le Clos du Marais »

nullCette résidence sera composée de 12 maisons individuelles groupées et de 27 logements collectifs.


Maintien des places d’hébergement ouvertes pendant la crise

Emmanuelle Wargon a annoncé le maintien de toutes les places d’hébergement ouvertes pendant la crise.


Une convention de mise à disposition d’un bâtiment métropolitain

La Métropole de Lyon et l’association «Vivre dignement dans notre métropole » ont signé une convention de mise à disposition d’un bâtiment métropolitain.


L’Opac du Rhône et Loire Habitat créent la SAC «Au Fil des Deux Fleuves»

nullLes conseils d’administration des deux offices publics de l’habitat départementaux ont approuvé la création de la société anonyme de coordination.


Nicolas Bonnet, nouveau directeur général de la CCI

L’ancien dirigeant d’Action Logement en Auvergne-Rhône-Alpes a rejoint début mai la chambre de commerce et d’industrie Lyon Métropole Saint- Etienne Roanne.


Action Logement en soutien aux objectifs de construction de logements sociaux

Le groupe a annoncé déployer subventions et titres participatifs pour soutenir les bailleurs sociaux et relever le défi de construire 250.000 logements sociaux.


Caluire-et-Cuire : Lyon Métropole Habitat réhabilite 180 logements

nullCette opération porte sur les logements de la résidence La Rivette, située Montée des Forts.


«La hausse des prix va continuer, c’est mathématique»

nullINTERVIEW – Philippe Layec est le président de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI) en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’évolution du marché du logement neuf dans la Métropole, la nouvelle offre en BRS, mais aussi la modification n°3 du PLU-H.


La crise sanitaire n’a pas enrayé la dynamique d’ «Action Coeur de Ville»

Action Logement a fait un point en fin de semaine dernière sur son implication dans le dispositif Action Coeur de Ville. Celui-ci monte clairement en puissance dans les villes moyennes.


Charly : inauguration de «Prélude»

nullGrandLyon Habitat et Alila ont inauguré ce mercredi cette résidence entièrement dédiée au logement social.


La Métropole de Lyon met en place une aide exceptionnelle aux dépenses de logement

Il s’agit là d’une évolution du fonds d’urgence pour les impayés de loyers et de charges de copropriété vers une aide totalisant un million d’euros pour l’année 2021.


Alila vise une nouvelle année de croissance en 2021

Le promoteur spécialisé dans la construction de logements abordables organisait mardi 13 avril une conférence de presse. Il a fait part au cours de celle-ci de ses chiffres 2020 et de ses ambitions pour 2021.


Des objectifs connus pour les OPH métropolitains et du Rhône

Les cibles de production ont récemment été chiffrées pour les offices publics de l’habitat de la Métropole et du Rhône au sein des conventions d’utilité sociale.


Le parc social a progressé de 1,1% dans la région sur un an

nullLa DREAL a fait part il y a quelques jours de ses statistiques sur le parc social en Auvergne-Rhône-Alpes.