Cécile Mazaud reconduite à la présidence de Foncière Logement

Le Conseil d'administration a par ailleurs désigné Pascaline Fourgoux comme vice-présidente de l'association.

Foncière Logement a réélu ce 23 juin Cécile Mazaud en tant que présidente de Foncière Logement pour les cinq prochaines années. Elle a en outre nommé Pascaline Fourgoux comme vice-présidente. Six nouveaux administrateurs ont dans le même temps pris leurs fonctions, pour un mandat de 5 ans, dans le respect du paritarisme, à savoir Hamid Ait-Ghezala (CFE-CGC), Thierry Freslon (CFDT), Pascaline Fourgoux (CGT), Bastien Brunis (Medef), Eric Germain (Medef), et Frédéric Anfray (Medef).

Cécile Mazaud est par ailleurs membre du Comex 40 du Medef. Le Conseil d'administration a également désigné Pascaline Fourgoux (CGT) en tant que vice-présidente de Foncière Logement. Cette dernière remplace Patrice Langinier, qui a occupé cette fonction depuis le 14 juin 2016.

« Reconduite dans mes fonctions de présidente, je remercie l'ensemble des administrateurs Foncière Logement ainsi que le MEDEF de leur confiance. Notre association paritaire est un outil unique en faveur de la mixité sociale. J'ai à cœur de porter cet objectif au service des territoires, des entreprises et de leurs salariés», a indiqué Cécile Mazaud, présidente de Foncière Logement

« Je suis fière de rejoindre Foncière Logement en tant que vice-présidente, pour un paritarisme constructif, au service des salariés et de la mixité sociale», a pour sa part déclaré Pascaline Fourgoux, vice-présidente de Foncière Logement.

Foncière Logement a trouvé sa place dans le contexte de la réforme de 2016

Foncière Logement a fait un rapide bilan des cinq années d'exercice du mandat des partenaires sociaux. Selon elle, « l'association a su trouver toute sa place dans le contexte de la réforme engagée en 2016 et développer son rôle spécifique et stratégique d'acteur de la mixité au sein du Groupe Action Logement. Elle a ainsi déployé ses investissements en engageant la PEEC affectée par les partenaires sociaux et a porté le parc à 36.700 logements, soit une croissance de 20 % en 5 ans », note l’association.

Au cours de ce mandat, elle a également contribué à faire émerger une intervention nouvelle à forte valeur ajoutée au bénéfice des territoires, en proposant à Action Logement d'enclencher en 2020 Digneo, un dispositif de résorption de l'habitat indigne offre du logement de qualité dans les centres-villes aux salariés des entreprises. L’autre point saillant du mandat aura par ailleurs été le transfert gratuit à l'AGIRC-ARRCO de la nue-propriété de 30.200 logements en 2017.

Foncière Logement a également dressé des perspectives pour le prochain mandat. Selon elle, « les missions d'investisseur de Foncière Logement impliqueront d'amplifier la dynamique de développement, en lien avec les enjeux du Groupe, notamment dans son assise territoriale et la diversité de son offre de logements au service du lien emploi-logement ». « Les partenaires sociaux poursuivront l'histoire de Foncière Logement, en portant haut ses missions d'intérêt général : créer de la mixité sociale, favoriser l'emploi par le logement des salariés, lutter contre l'habitat indigne, et à long terme, sécuriser les retraites », conclut-elle.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Projet de loi de finances 2022 : hausse du budget dédié au logement

Le ministère chargé du Logement voit son budget rehaussé de 1 milliard d’euros, pour atteindre 17,15 milliards d’euros.


Jean Castex valide les propositions de la commission Rebsamen

nullEn ouverture du congrès de l’USH, le Premier ministre a annoncé la compensation de l’exonération de TFPB, mais aussi une réforme du dispositif Cosse, un recensement des ressources foncières publiques, et la mise en place de contrats de relance du logement.


Après le 1er rendu de la commission Rebsamen, Jean Castex attendu

nullQuelques jours après avoir reçu le document de travail de la commission, le Premier ministre interviendra lors du congrès de l’USH qui se déroulera cette année du 28 au 30 septembre à Bordeaux.


Claveisolles : première pierre d’une maison d’accueil spécialisée

L’Opac du Rhône en assure la construction.


Villefranche-sur-Saône: inauguration de la résidence « Évolution »

nullConstruite par le groupe Alila, celle-ci compte 66 appartements neufs et un local commercial.


Lyon Métropole Habitat : Vincent Cristia succède à Bertrand Prade

null
Le conseil d’administration de Lyon Métropole Habitat a nommé lundi matin son nouveau directeur général.


GrandLyon Habitat obtient la certification ISO 50001

L’office public de l’habitat affiche ainsi des objectifs ambitieux en matière de politique énergétique responsable.


Accord sur les propositions de réforme d’Action Logement

Le ministère du logement et Action Logement se sont accordés sur les propositions de réforme du groupe Action Logement.


«Le Moulin » a été inauguré dans le 7e arrondissement de Lyon


Cette coopérative d’habitants avait repris il y a six ans un projet initié en 2009. Cet immeuble de 6 logements a été inauguré en amont des rencontres nationales de l’habitat participatif.


Les 6èmes rencontres nationales de l’habitat participatif ont ouvert à Lyon

Celles-ci se tiennent sur 4 jours, du 8 au 11 Juillet 2021.


La Métropole autorise pendant un an l’occupation d’un squat

Un accord de médiation a été signé, qui acte l’occupation sous conditions d’un bâtiment métropolitain dans le 3e arrondissement de Lyon jusqu’au 30 juin 2022.


Cécile Mazaud reconduite à la présidence de Foncière Logement

Le Conseil d’administration a par ailleurs désigné Pascaline Fourgoux comme vice-présidente de l’association.


Anne Warsmann prend la présidence d’ABC Hlm

Elle succède à Bertrand Prade, qui avait élu en 2019.


Un nouveau cap pour le projet Part-Dieu

nullLe maire de Lyon, Grégory Doucet, et Bruno Bernard, le président de la Métropole de Lyon, ont dévoilé mardi leurs nouvelles ambitions pour ce quartier du troisième arrondissement de Lyon.


Pour l’opposition à la Métropole de Lyon, une « ligne rouge » a été franchie

Le groupe d’opposition centriste à la Métropole de Lyon a regretté qu’une délibération sur la « délégation des aides à la pierre de l’État 2021-2026 » soit inscrite à la prochaine commission permanente plutôt qu’en Conseil métropolitain.