Lyon 8: Moulin à vent / Grand Trou, un secteur en mouvement

Le huitième arrondissement de Lyon est, depuis 10 ans, le théâtre d’importantes mutations urbaines. Gérard Collomb a présenté mercredi les réalisations et projets du secteur.

Le huitième arrondissement bouge. C’est en substance le message qu’a voulu faire passer Gérard Collomb mercredi, au cours d’une visite de presse effectuée dans le quartier du Grand Trou / Moulin à Vent.

L’édile lyonnais a rappelé que l’arrondissement avait bénéficié de nombreux réaménagements au cours des deux derniers mandats, notamment autour de la place du Bachut, de la Mairie du Huitième arrondissement et du quartier Mermoz. « On s’était dit qu’il y avait quelques quartiers où il fallait que l’on progresse, et le Grand Trou faisait partie de ceux-ci » a expliqué Gérard Collomb. « Nous avons décidé depuis deux ans et demi de lui donner une nouvelle dynamique, en essayant de faire en sorte que de nouveaux programmes immobiliers puissent lui donner une nouvelle vie» a expliqué le sénateur-maire de Lyon.

Tout au nord, dans le septième arrondissement la ZAC Berthelot / Epargne, en voie d’achèvement, a permis de redonner un nouveau souffle au secteur, et devrait voir s’achever son dernier immeuble durant les prochains mois. C’est bien plus au sud, place Lebret, au cœur du quartier du Grand Trou, que Gérard Collomb a choisi de démarrer sa visite de quartier. « C’était une place relativement obsolète » explique l’édile. L’espace public a donc fait l’objet de travaux de réfection pour un total de 250.000 euros, et affiche désormais une nouvelle perspective, avec des bancs et jardinières. « On retrouve une continuité avec les programmes bâtis qui sont autour » se félicite-t-il.

Un arrondissement actif

Gérard Collomb, accompagné de Christian Coulon, maire du huitième arrondissement, de Michel le Faou, conseiller d’arrondissement et par ailleurs président de la SACVL, d’Olivier Brachet, vice président du Grand Lyon en charge de l’habitat, et de Yvon Deschamps, président de Grand Lyon Habitat, a ensuite pris la direction du programme immobilier 128 Faubourg, de Nexity, une opération labélisée très haute performance énergétique de 3168 m2 SHON. Celle-ci est composée de 44 logements allant du T1 au T4, dont 11 ont été cédés à Grand Lyon Habitat pour y réaliser du logement social.

Frédéric Marchal, Président Directeur général de Nexity - Promotion Rhône/Loire/Auvergne, présent durant toute la visite, a rappelé à cette occasion l’importance du huitième arrondissement pour le secteur de l’immobilier neuf à Lyon. « Un logement sur trois vendu dans Lyon intra-muros l’est dans le huitième arrondissement » a rappelé le dirigeant. « Le huitième connait une grande attractivité, tant pour les acquéreurs en résidence principale que les acquéreurs faisant un investissement en Scellier, et du coup, victime de son succès, les prix ont connu une évolution sensible au cours de ces trois dernières années», avec une hausse de 15% de ces derniers.

« La portion de ce quartier qui est comprise entre l’impasse Caton et la rue de la Croix Barret va faire l’objet d’une opération importante de renouvellement urbain, qui va associer essentiellement la promotion privée » explique pour sa part Michel Le Faou. « Dans le cadre des différentes modifications du PLU, nous avons pris un certain nombre de dispositions visant notamment à modifier le zonage du secteur, et lui enlever son caractère protégé qui l’avait un peu fossilisé dans le temps » poursuit-il. Les liaisons entre la rue Croix Barret et la Route de Vienne devraient être en outre améliorées : « l’un des problèmes de la Route de Vienne et de la rue Croix Barret, c’est qu’il n’y avait aucune correspondance entre les deux. Nous essayons de refaire des ouvertures entre les deux rues de manière à essayer de refaire un vrai quartier et non pas deux quartiers qui s’ignorent totalement » précise pour sa part Gérard Collomb.

Une vocation économique réaffirmée

Outre les programmes immobiliers, la ville de Lyon ambitionne de redonner vie au secteur via la requalification des anciens sites industriels Patay, avec comme objectif d’installer sur ce site de 2.5 hectares un groupe scolaire composé d’une école et d’un collège. En outre, 6000 m2 d’emprise au sol sont constructibles pour y réaliser des logements. La ville est donc en négociation avec Leroy somer pour acquérir ces tènements.

Dans le même esprit, la ville est également en négociation avec le groupe Givaudan pour acheter un terrain que le groupe a préalablement dépollué, du fait de la présence de nombreux composants organiques volatils dans le terrain, due à l’ancienne activité de fabrication de fragrance du site. Sur ce site, la ville ambitionne de réintroduire de l’activité économique, afin d’assurer une certaine mixité entre les fonctions –logements et activité économique. «On veut garder un certain nombre de tènement à vocation économique à l’intérieur de Lyon » explique Gérard Collomb, afin que les habitants du quartier puissent résider à proximité de leur lieu de travail, et éviter le plus possible le recours au transport.

Muscler les infrastructures

Parallèlement à ces projets, la ville de Lyon va également muscler ses infrastructures, avec la création d’un nouveau groupe scolaire, Marie Bordas, qui comprendra 18 classes en lieu et place de l’ancienne école (ci dessous Gérard Collomb et Thierry Braillard devant la maquette).

Pour soutenir la vie de quartier, la ville va également transformer, pour un coût de 2.5 millions d’euros, un ancien dojo localisé rue Garon Duret, pour en faire un bâtiment de 450 m2 comprenant 2 grandes salles d’activités et des bureaux, qui sera géré par la MJC Monplaisir. La livraison de ce bâtiment devrait avoir lieu en 2014. C’est d’ailleurs sur la place située en face de celui-ci que Gérard Collomb, après avoir assisté à la présentation du programme immobilier Soon, a terminé la présentation du quartier, et inauguré la nouvelle rue Henri Barbusse réaménagée, en promettant, lors de son discours, de procéder au réaménagement du lieu. Un nouveau chantier en perspective…

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les démolitions se poursuivent à Saint-Étienne

La politique de rénovation urbaine basée sur des démolitions d’ampleur suit son cours dans la préfecture de la Loire, avec un nouvel écroulement de près de 4.000 m² de bâtiments dans le coeur de la ville.


Saint-Priest : livraison d’une résidence de Lyon Métropole Habitat

null
Cette nouvelle résidence est située dans le quartier des Ilots Verts à Saint-Priest.


La nouvelle vision du maire de Lyon pour la Part-Dieu

null
À l’occasion de l’inauguration d’«Orange Lumière», Grégory Doucet, maire de Lyon et président de la SPL Lyon Part-Dieu, a présenté le nouveau cap qu’il entend insuffler pour ce quartier.


Confluence: Rue Royale / Petitdidierprioux désignés lauréats de l’îlot ICF


Au nord du quartier, non loin de Perrache, le binôme lyonnais Rue Royale et Petitdidierprioux ont été désignés lauréats de l’îlot ICF Habitat Sud-Est Méditerranée.


Bruno Bernard a rencontré Jean Castex ce jeudi

Le président de la Métropole a rencontré ce jeudi le Premier ministre, en présence de Grégory Doucet, le maire de Lyon pour évoquer la crise sanitaire. Ce vendredi, il rencontrera le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau.


Politique de la ville : hausse de 46 millions d’euros des moyens en 2021

Le projet de loi de finances pour 2021 se traduit par une hausse des moyens pour la politique de la ville.


Renaud Payre, nouveau président de l’OFS métropolitain

Le vice-président de la Métropole de Lyon délégué à l’habitat, au logement social et à la politique de la ville, a été élu ce lundi président de l’organisme de foncier solidaire métropolitain.


«Il y aura un plan piéton métropolitain»


Bruno Bernard est le président de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’opération de pétionisation « la voie est libre », organisée ce week-end à Lyon et Villeurbanne.


Et Perrache s’ouvrit au sud…


Le pavillon sud de la gare de Perrache, qui permet un accès direct aux quais par la place des archives, a été inauguré ce mardi.


Villeurbanne veut l’encadrement des loyers au 1er janvier

null
Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne, organisait ce jeudi une conférence de presse durant laquelle il a évoqué diverses thématiques.


«Suivant les époques, on a associé la ville au végétal ou on l’a dissociée»


Frédéric Ségur est responsable ingénierie et prospective du patrimoine végétal de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’exposition « La ville-forêt. Vers une nouvelle culture urbaine », présentée au CAUE


Steel, un nouveau pôle commercial, a ouvert à Saint-Étienne

Après plusieurs mois de report en raison de la Covid, l’inauguration de ce centre commercial majeur de l’entrée Est de la ville a été réalisée ce mercredi.


Le NPNRU Minguettes-Clochettes, ligne forte du mandat à Vénissieux

Michèle Picard, maire de Vénissieux et vice-présidente de la Métropole de Lyon, organisait vendredi dernier sa conférence de presse.


L’Europe retient l’offre d’un consortium piloté la SPL Lyon Confluence

La Commission Européenne a retenu l’offre du consortium Scale, coordonné par la SPL. Il s’agit du plus gros réseau de villes européennes engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.