PLU-H du Grand Lyon : ouverture de la concertation

C’est aujourd’hui que démarre la concertation sur le PLU-H, un document d’urbanisme qui va désormais intégrer les objectifs du Grand Lyon en matière d’habitat.

C’est aujourd’hui que démarre la concertation autour du Plan local d’urbanisme et de l’habitat (PLU-H), vaste chantier qui va durer deux ans, et qui va engendrer une révision de l’actuel plan local d’urbanisme (PLU). Objectif : intégrer une dimension coercitive au Plan local de l'Habitat défini en 2007 par la collectivité en les intégrant à l’intérieur de ce nouveau document, dont l’entrée en vigueur ne devrait pas être effective avant 2016. Aussi, en plus de sa dimension d’organisation de l’espace, le PLUH précisera ainsi les objectifs en matière d’habitat.

Cette révision du PLU en PLU-H intégrera également des objectifs en matière de développement économique et d’environnement, en définissant notamment les secteurs constructibles et leur destination. La concertation qui s’ouvre aujourd’hui sur ces objectifs vont ainsi permettre de les traduire en grandes orientations d’aménagement territorialisées.

Concrètement, dans chaque mairie d’arrondissement et mairie du Grand Lyon seront déposés un dossier de concertation préalable, qui expose à la fois les la vision et les nouveautés de ce projet, et une synthèse simple de ce dossier par la voie d’une lettre. Un cahier de concertation sera présent dans les mairies des 58 communes et les mairies d’arrondissement de Lyon. En outre, au moins une réunion de concertation se tiendra dans celles-ci en 2013.

7500 logements visés par an

« Cette mise en concertation du PLUH se situe à une période spéciale où l’on voit bien qu’à travers le monde, l’ère est à la métropolisation» a expliqué  Gérard Collomb. Avec la mise en place du PLU-H, qui intervient concomitamment à la mise en place du pôle métropoltain,  le Grand Lyon vise quatre objectifs, à savoir rendre l’agglomération encore plus attractive et rayonnante, la rendre également plus active économiquement, favoriser l’accueil par la construction de logement, et réaliser ces objectif de façon plus durable, notamment par le biais du plan Climat.

Le maire de Lyon a par la suite développé chacun des objectifs, et notamment en matière économique: le Grand Lyon veut notamment offrir des axes de développement suffisamment diversifiés, en pensant le développement commercial, en maintenant des zones d’activité à intérieur de la ville, et en travaillant les relations avec l’agriculture périurbaine. Pour le maire de Lyon, il existe « un véritable grenier local » aux portes de l’agglomération avec lequel il convient de travailler.

Le maire a également réaffirmé les objectifs en matière de logement déjà définis par le SCOT, l'agglomération devant voir sa population augmenter de 150.000 habitants en 20 ans. Il faudra donc, selon l’exécutif, construire 7500 logements par an. « Nous avons d’ores et déjà de quoi construire 22.000 logements » a expliqué le président du Grand Lyon, expliquant vouloir développer encore plus ce potentiel, en se basant sur des réserves foncières potentielles, notamment sur Villeurbanne ou Gerland.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Saint-Fons, une ville en mutation

A l’occasion de la pose de première pierre de « Booster », le maire, Christian Duchêne, a évoqué les grandes transformations urbaines en cours sur sa commune, marquée par le renouvellement urbain et l’arrivée prochaine du tramway T10.


Après les violences à Guillotière, Kimelfeld souhaite la démolition du Clip

L’ex-président de la Métropole de Lyon, suite aux violences de la semaine dernière, a évoqué le nécessaire réaménagement du quartier, via la démolition de cet immeuble.


Fonds friches en Auvergne-Rhône-Alpes: 23 dossiers lauréats sur 81 déposés

La préfecture de Région a fait part ce vendredi des grands chiffres relatifs au fonds friches sur le territoire d’Auvergne-Rhône-Alpes.


Aménagements cyclables : des aménagements transitoires pérennisés

C’est notamment le cas de la piste cyclable créée en septembre 2020 sur la Montée de la Boucle à Caluire-et-Cuire.


CoBe va mettre en œuvre la dernière étape de Lyon Confluence

nullLa SPL Lyon Confluence a confié à l’urbaniste CoBe la mise en œuvre de la dernière étape du projet urbain situé au sud de la presqu’ile, dans le deuxième arrondissement de Lyon.


La rue Pierre Audry réaménagée a été inaugurée

La Ville et la Métropole de Lyon ont inauguré ce vendredi les réaménagements de cette rue qui relie


« Grand Saint-Jean » : le projet urbain entre dans sa première phase

Des financements ont été accordés ce 21 juin par l’ANRU au projet de Villeurbanne Saint-Jean. La première étape se déploiera sur une période de 15 ans, pour la partie sud.


Olivier Klein, un ministre du logement bien connu des territoires urbains

null
Le nouveau ministre délégué chargé de la Ville et du Logement était jusqu’ici le président du conseil d’administration de l’ANRU. Il connait ainsi les territoires en renouvellement urbain dans la Métropole.
» Olivier Klein devient ministre délégué au logement


Le « Vallon des hôpitaux », futur quartier équilibré au sud de la Métropole de Lyon

Mixité fonctionnelle, mobilités repensées, mixité sociale : l’abandon du projet de l’« Anneau des Sciences » a transformé le projet urbain situé à Saint-Genis-Laval, à la lisière d’Oullins et de Pierre-Bénite. Les différents acteurs publics, dont les HCL, présentaient mercredi celui-ci lors d’une visite de presse.


Vers une accélération du verdissement de la Part-Dieu

nullBruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, et Grégory Doucet, maire de Lyon, ont présenté ce lundi la nouvelle agence de paysagistes chargée d’accélérer la végétalisation de la Part-Dieu.


Urbanisme transitoire : Bouygues renouvelle sa démarche autour de la friche Nexans

Bouygues Immobilier renouvelle sa démarche expérimentale d’urbanisme transitoire autour de la friche industrielle Nexans.


Apsys et Quartus vont repenser le centre d’échanges de Lyon Perrache

Le groupement a été retenu dans le cadre de l’appel à projets visant à requalifier le centre d’échanges de Lyon Perrache. Ceci s’inscrit dans la deuxième phase de l’opération « Ouvrons Perrache ».


Villeurbanne : concertation sur le futur du parking Raphaël-de-Barros

Une concertation sur les aménagements des espaces publics Raphaël-de-Barros a lieu tout au long du mois de juin.


«Nous avons une action très importante pour le foncier économique»

nullBéatrice Vessiller est la vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme. Nous évoquons avec elle le lancement de la révision du SCOT, les grandes opérations d’urbanisme récemment présentées, et les enjeux en matière d’accueil d’activités économiques.


Eiffage Immobilier a inauguré «Évolution » à Rillieux-la-Pape


Le programme compte 88 logements qui vont du T2 au T4. Une grande surface alimentaire a ouvert ses portes il y a quelques semaines au rez-de-chaussée.