Début de la révision du PLU du Grand Lyon

Le Grand Lyon a donné le coup d’envoi de la réflexion sur les évolutions du Plan Local d'Urbanisme, document qui fixe les règles en matière d’urbanisme dans l’ensemble des communes du Grand Lyon.

Le coup d’envoi de la révision du plan local d’urbanisme (PLU) a été donné lundi, en conseil communautaire du Grand Lyon. Vaste document d’urbanisme définissant les droits à construire sur les communes appartenant au Grand Lyon, le PLU va faire l'objet d'une vaste révision, qui vise à intégrer les objectifs du Schéma de Cohérence territoriale (SCOT) approuvé en décembre 2010 par le Grand Lyon ainsi que les obligations liées à la Loi Grenelle 2.

Depuis l’adoption de cette dernière, le Plan Local d’Urbanisme doit en effet inclure le Programme Local de l’Habitat, lequel sera désormais opposable. Le PLU du Grand Lyon, qui date de 2005, doit donc devenir, d’ici 2016, un PLUH. « Ce n’est pas qu’une simple histoire d’appellation ni de sigle » précise Martine David, maire de Saint Priest, et vice-présidente du Grand Lyon en charge du PLU. Afin d’harmoniser les outils de planification, « le futur PLUH fixera les orientations du développement en général, définira les droits à construire, et sera le support de la politique de l’habitat du Grand Lyon » explique l’élue.

Un PLU opposable aux tiers

Conséquence de l’intégration au sein du Plan Local d’Urbanisme du Programme Local de l’Habitat, ce dernier va devenir opposable aux tiers. « Le PLU est opposable aux tiers, donc le PLH, qui ne l’était pas et qui consistait en des objectifs qu’on poursuivait librement dans le cadre des relations Etat / collectivité / communes, devient un document qui sera opposable » explique Olivier Brachet, vice-président du Grand Lyon en charge de l’Habitat. « Les objectifs de production deviendront des objectifs que l’on s’obligera à faire » explique l’élu.

Ce changement va également obliger le Grand Lyon à rédiger ses intentions dans un certain nombre de domaines qui sont plus difficiles à opposer aux tiers. « Mieux gérer la demande de logements sociaux - le fichier commun de la demande sociale - n’est pas quelque chose qui est opposable aux tiers, mais simplement une modalité de fonctionnement » déclare ainsi Olivier Brachet.

Cette intégration du PLH dans le PLU va donc permettre, selon lui, de donner le sens de la politique d’habitat à horizon 2030, en prenant en compte les besoins. Il faut selon lui, produire près de 150.000 logements pour 150.000 ménages, soit un rythme de 9.000 à 10.000 par an, avec la moitié de logements sociaux. 100.000 logements sociaux devraient ainsi sortir de terre dans les 20 prochaines années, qui s’ajouteront ainsi aux 120.000 logements actuels. Le Grand Lyon va notamment, à travers le conventionnement, orienter une action pour maintenir le parc privé dans sa fonction sociale.

Pour accompagner cette révision, une concertation générale va être lancée à partir du 31 mai prochain, avec à la clé, des réunions publiques dans chaque commune et arrondissement de Lyon. Celle-ci se clôturera au moins 90 jours avant la date prévue pour l’arrêt du projet de PLU.

» PLU, PLH et SCOT du Grand Lyon: explications
» Le PLU du Grand Lyon (sur le site internet du Grand Lyon)






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La profession agricole se mobilise pour défendre le foncier


Les représentants des Chambres d’agriculture, de la FNSafer, de la FNSEA et de Jeunes Agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes font des propositions communes pour vraiment réguler le foncier agricole.


Fonds friches : premier appel à projet

Un premier appel à projets, doté de 40 millions d’euros sur deux ans sur les 300 millions du fonds, a été lancé.


La Métropole de Lyon et les villes organisent la continuité du service public


Les collectivités ont détaillé ce vendredi les mesures destinées à assurer la continuité du service public à destination des habitants et habitants du territoire.


Les démolitions se poursuivent à Saint-Étienne

La politique de rénovation urbaine basée sur des démolitions d’ampleur suit son cours dans la préfecture de la Loire, avec un nouvel écroulement de près de 4.000 m² de bâtiments dans le coeur de la ville.


Saint-Priest : livraison d’une résidence de Lyon Métropole Habitat

null
Cette nouvelle résidence est située dans le quartier des Ilots Verts à Saint-Priest.


La nouvelle vision du maire de Lyon pour la Part-Dieu

null
À l’occasion de l’inauguration d’«Orange Lumière», Grégory Doucet, maire de Lyon et président de la SPL Lyon Part-Dieu, a présenté le nouveau cap qu’il entend insuffler pour ce quartier.


Confluence: Rue Royale / Petitdidierprioux désignés lauréats de l’îlot ICF


Au nord du quartier, non loin de Perrache, le binôme lyonnais Rue Royale et Petitdidierprioux ont été désignés lauréats de l’îlot ICF Habitat Sud-Est Méditerranée.


Bruno Bernard a rencontré Jean Castex ce jeudi

Le président de la Métropole a rencontré ce jeudi le Premier ministre, en présence de Grégory Doucet, le maire de Lyon pour évoquer la crise sanitaire. Ce vendredi, il rencontrera le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau.


Politique de la ville : hausse de 46 millions d’euros des moyens en 2021

Le projet de loi de finances pour 2021 se traduit par une hausse des moyens pour la politique de la ville.


Renaud Payre, nouveau président de l’OFS métropolitain

Le vice-président de la Métropole de Lyon délégué à l’habitat, au logement social et à la politique de la ville, a été élu ce lundi président de l’organisme de foncier solidaire métropolitain.


«Il y aura un plan piéton métropolitain»


Bruno Bernard est le président de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’opération de pétionisation « la voie est libre », organisée ce week-end à Lyon et Villeurbanne.


Et Perrache s’ouvrit au sud…


Le pavillon sud de la gare de Perrache, qui permet un accès direct aux quais par la place des archives, a été inauguré ce mardi.


Villeurbanne veut l’encadrement des loyers au 1er janvier

null
Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne, organisait ce jeudi une conférence de presse durant laquelle il a évoqué diverses thématiques.


«Suivant les époques, on a associé la ville au végétal ou on l’a dissociée»


Frédéric Ségur est responsable ingénierie et prospective du patrimoine végétal de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’exposition « La ville-forêt. Vers une nouvelle culture urbaine », présentée au CAUE


Steel, un nouveau pôle commercial, a ouvert à Saint-Étienne

Après plusieurs mois de report en raison de la Covid, l’inauguration de ce centre commercial majeur de l’entrée Est de la ville a été réalisée ce mercredi.