Lyon 8 : la rue Henri Barbusse inaugurée

Le maire de Lyon a inauguré hier, dans le secteur du Moulin à Vent, la rue Henri Barbusse, qui a récemment été réaménagée pour un coût global de 6.7 millions d’euros.

Le maire de Lyon, Gérard Collomb, a inauguré, hier, en présence de Pierre Abadie, Vice Président du Grand Lyon, chargé de la voirie et de l’accessibilité, et de Christian Coulon, Maire du 8e arrondissement, la rue Henri Barbusse, qui a fait l’objet de multiples réaménagements, pour un coût total de 6.7 millions d’euros.

Le président du Grand Lyon a procédé à la coupe du ruban de l’Avenue, puis a, dans son discours, remercié Pierre Abadie, qui a selon lui « fait aboutir un projet qui était dans les cartons depuis 1930 ». Aujourd’hui ce quartier est en train « de redevenir central » a indiqué l'édile. Ce secteur qui « était aux confins de la ville (…) il fallait lui redonner une identité ». « Cette voirie va nous permettre de relier la Confluence, Debourg, le huitième arrondissement, et puis, dans les temps qui viennent, au fur et à mesure que nous aurons acquis un certain nombre de propriétés doivent nous permettre de dessiner la fameuse ligne A7 » a expliqué Gérard Collomb.

« Passer de l’étoile à la toile »

Cette ligne circulaire doit permettre de relier la Confluence à la Doua, en passant par Mermoz Nord, les Hôpitaux Est et les Gratte-ciel de Villeurbanne. Pour le maire de Lyon, elle permettra ainsi « de mettre en réseau toutes les lignes que nous sommes en train de construire ». Cette nouvelle ligne traduit en outre, selon le maire, la nouvelle façon de penser le système de transport en commun.

Auparavant, rappelle Gérard Collomb, on pensait ce dernier « du centre à la périphérie ». « Si l’on veut un réseau de transport en commun moderne, il faut passer de l’étoile à la toile » a-t-il expliqué pour «que l’on puisse aller de secteur en secteur sans passer par le centre ».

La maire a par la suite rappelé les différents chantiers en cours sur le secteur du Moulin à Vent Grand Trou, de la ZAC Berthelot au prochain programme Spirit sur Vénissieux, le long de la rue Henri Barbusse. L’objectif étant de redévelopper la route de Vienne, en essayant « de lui redonner la force qu’elle avait lorsque les sites (…), ceux de Givaudan, ceux de Patay, étaient en pleine activité ». Le long de cet axe, ce sont tout une série d’opérations portées en commun par la puissance publique et les promoteurs privés.

Liaisons inter-quartiers

« Nous voulons faire en sorte que ce quartier se redéveloppe, en particulier en retrouvant des liaisons inter quartiers, et en particulier la liaison entre la route de Vienne et la rue Croix Barrée ». La route de Vienne et la voie ferrée constituant jusqu’ici une rupture urbaine, l’objectif de la municipalité est de remailler la ville, entre Gerland et le huitième arrondissement, via la réalisation de nouvelles voiries.

Le maire a enfin rappelé les équipements publics en cours, comme le groupe scolaire Marie Bordas, l’équipement de proximité rue Garon Duret, mais également l’aménagement du Clos Layat, un nouveau parc public à venir dans le quartier.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

En janvier 2017, Gérard Collomb va re-casser à 100%, l’Avenue Jean MERMOZ, flambant NEUVE, inaugurée il y a seulement deux ans, en 2012, en totalité, sur toute la largeur, pour y mettre le Tramway T1.

Quand on est Maire de Lyon, Président du GRAND LYON, depuis 2001, depuis 14 ans, c’est ce qui s’appelle, avoir de la suite dans les idées, une vision sur le très long terme !!!

Quand on s’appelle Gérard Collomb, qu’on a, son assistant parlementaire de Député, Bernard RIVALTA, comme Président du SYTRAL, c’est ce qui s’appelle, avoir de la suite dans les idées, une vision sur le très long terme, une vision commune, cohérente, entre le GRAND LYON (2012) et le SYTRAL (2017).

Gérard Collomb, va couper par le pied, 100% des arbres de l’Avenue Jean MERMOZ, y compris tous ceux qui ont été plantés en 2012.

Gérard Collomb, va tronçonner par le pied, 100% des lampadaires de l’Avenue Jean MERMOZ.

Gérard Collomb, va arracher, toutes les pistes cyclables de l’Avenue Jean MERMOZ.

À nouveau, un bac à sable, sur toute la largeur, pour ensuite, y ré-implanter, au centre, les 4 rails, de la ligne T1 du Tramway.

———-

En janvier 2017, Gérard Collomb va re-casser la rue Henri Barbusse, flambant NEUVE, inaugurée il y a seulement deux ans, en 2012, à 100%, en totalité, sur toute la largeur.

Gérard Collomb, va arracher toutes les pistes cyclables, flambant NEUVES, située au CENTRE de la rue Henri Barbusse, pour y mettre le Tramway T1, au CENTRE, sinon, le rayon n’est pas suffisant, il ne peut pas tourner dans la rue Francis de Pressensé.

Bien sûr, avec 5 ans d’avance, on avait pensé qu’il serait possible de ré-utiliser le couloir de Bus, à double sens, en site propre, de la rue Henri Barbusse, pour y mettre les 4 rails du Tramway T1.

ERREUR, le rayon n’est pas suffisant pour arriver à prendre le virage à angle droit, à 90°, avec la rue Francis de Pressensé.

Le problème de Gérard Collomb, c’est qu’il n’a pas de suite dans les idées.

Le problème de Gérard Collomb, c’est qu’il n’a aucune vision sur le moyen terme, sur le long terme, sur le très long terme.

Il n’a jamais eu d’autre vision, que seulement, sur un seul mandat de 6 ans, avec comme seul et unique objectif, être réélu à tout prix, à la fin du mandat de 6 ans, quel qu’en soit le prix à payer, TRÈS LOURD, par le contribuable de la Métropole de Lyon (taxe d’habitation, taxe foncière, …, une rue Henri Barbusse de 6,7 millions d’€ jetée à la poubelle, une Avenue Jean MERMOZ de 20 millions d’€ jetée à la poubelle, au bout de seulement 5 ans (2012-2017) !!!

Le problème de Gérard Collomb, c’est qu’il ne dit pas, tiens, je vais construire une ligne de Tramway T1, à la place de l’Autopont Mermoz-Pinel.

En 2010, Gérard Collomb, il ne construit pas, c’est un CASSEUR, ce n’est pas un bâtisseur, en 2010, il CASSE l’Autopont Mermoz-Pinel, sans raisons, pas pour mettre DIRECTEMENT une ligne de Tramway à la place, sans projet, pas pour construire le Tramway T1, seulement pour CASSER, en 2010.

———-

C’est le problème de Gérard Collomb, en 2010, il casse l’Autopont Mermoz-Pinel, pas pour construire quelque chose à la place, pas pour construire DIRECTEMENT le Tramway T1 à la place, il casse seulement pour casser, sans projet !!!

Vous en voulez encore, d’un type comme ça, comme Maire de Lyon, Président de la Métropole de Lyon, du GRAND LYON, du SYTRAL,

qui n’a pas de suite dans les idées, qui n’a aucune vision sur le moyen terme, sur le long terme, sur le très long terme, pour la Métropole de Lyon et Villeurbanne, pour le SYTRAL, au delà des 6 ans de son mandat ?

———-

L’IMMENSE problème de Gérard Collomb, c’est qu’il ne dit pas, tiens, je suis un visionnaire, j’ai de la suite dans les idées, je vais construire DIRECTEMENT une ligne de MÉTRO, à la place des trémies de la rue Garibaldi, pour les 2.700 postes de travail de la tour INCITY, …, sans compter toutes les autres tours, qui sont en projet.

———-
———-

Je veux une vision, commune, fusionnée, du GRAND LYON et du SYTRAL, sur le très long terme, sur AU MINIMUM, une période glissante, de 3, ou mieux, 5 mandats de 6 ans, 18 ou 30 ans minimum, pour éviter les GROSSES CONNERIES, comme l’Avenue Jean MERMOZ et la rue Henri Barbusse, inaugurées en grande pompe par le GRAND LYON en 2012, et que le SYTRAL jette à la POUBELLE en 2017 !!!

Je VEUX, une ligne de MÉTRO A7 qui passe Boulevard Ambroise Paré et rue Viala (Hôpital Edouard Herriot, Natecia, Hôpital Privé Jean MERMOZ, …), un périphérique MÉTRO A7, cercle complet A7, cercle fermé A7, de 1,8 Milliard d’Euros, en CONTINU, sans s’arrêter, sur une période de travaux CONTINUE de 18 ans (3 mandats de 6 ans) !!!

Je veux une vision sur le très long terme, de la suite dans les idées, de façon commune et fusionnée, pour le GRAND LYON et le SYTRAL (par exemple, prévoir inéluctablement une ligne de Métro, sur toute la longueur de la rue Garibaldi) !!!

J’interdis de détruire les trémies de la rue Garibaldi, si ce n’est pas pour les remplacer DIRECTEMENT, par l’inéluctable, incontournable, et à terme indispensable, ligne de Métro périphérique, cercle complet, cercle fermé, ligne de Métro circulaire, passant sous toute la longueur de la rue Garibaldi, et sur la totalité du projet A7 !!!

———

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Pas de « Convergence Vélo » cette année

Du fait du contexte sanitaire, la Métropole de Lyon a annoncé l’annulation de l’édition 2020 de cette opération visant à promouvoir l’usage du vélo.


A Villeurbanne, 1ère opération de piétonisation hors de Lyon

L’opération, intitulée « la voie est libre », était également organisée ce week-end dans la ville.


Un week-end piéton élargi à Lyon, avec «La voie est libre»

Les 26 et 27 septembre, les villes de Lyon, de Villeurbanne et la Métropole ont fait le choix d’organiser un weekend piéton dans le coeur de la Presqu’île, mais aussi dans tous les arrondissements de Lyon et à Villeurbanne.


Caluire : des voies cyclables aménagées sous 6 semaines à Saint-Clair

La Métropole de Lyon a indiqué vouloir aménager les voies cyclables dans le secteur Saint-Clair à Caluire et entre le pont Poincaré et le boulevard Stalingrad.


Un marché locatif « fortement touché par la récession », selon une étude

A l’initiative de Cushman & Wakefield, une étude rédigée par un think tank international composé de chercheurs et d’économistes du monde entier aborde les conséquences de la crise sanitaire sur l’immobilier de bureaux.


Jean-Pierre Berger, nouveau président du SCOT Sud-Loire

Il succède à Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, président de Saint-Etienne Métropole.


Fermeture de la traversante entre la rue des Capucins et la rue Terme

Un segment de rue situé dans le premier arrondissement de Lyon est désormais fermé à la circulation de véhicules motorisés.


Alliance de Dynacité et de la CERA dans le logement intermédiaire

Les deux entités ont annoncé mercredi créer MyLi, une société spécialisée dans la production et la gestion de logements locatifs intermédiaires.


Fabien Bagnon, nouveau président de LPA

Le 13ème vice-président de la Métropole de Lyon chargé des mobilités actives été élu PDG de l’entreprise par le conseil d’administration de la SEM.


La commission permanente adopte des mesures face à la crise sanitaire

La commission permanente s’est réunie et a adopté une série de délibérations pour faire face à la crise sanitaire du Covid- 19.


Avec l’usage croissant du vélo, la mortalité des cyclistes augmente

Avec le passage du tour de France à Lyon, la préfecture a tenu à sensibiliser les usagers.


Les zones d’emploi des Métropoles regroupent la moitié de l’emploi de la région

L’Insee Auvergne-Rhône-Alpes a publié une étude, réalisée avec la Direccte, sur les nouvelles zones d’emploi de la région.


Le salon pour le logement des jeunes moins fréquenté du fait de la Covid


Cet événement qui se tient chaque année en septembre a pu être organisé en seulement quelques jours au sein de l’Hôtel de Ville de Lyon, suite à l’autorisation de la municipalité.


Rencontre prévue entre Eric Piolle et la majorité de Villeurbanne pour un partage d’expérience

Celle-ci aura lieu ce samedi.


En Auvergne-Rhône-Alpes, la population regroupée sur un dixième du territoire

Une récente étude de l’INSEE montré que les deux tiers de la population d’Auvergne-Rhône-Alpes se trouvaient, en 2016, localisés sur 11 % du territoire.