Immobilier neuf : la grande attente

Une grande loi sur le logement est prévue pour 2013. Mais nombre de professionnels soulignent l’urgence à agir pour un secteur qui s'enfonce chaque jour un peu plus dans la crise.

Il n’y a pas que Bernard Cadeau, le président d’Orpi, qui déclarait souhaiter, dans nos colonnes, qu’un Grenelle du Logement soit organisé dès septembre. Car les professionnels de l’immobilier neuf aussi sont dans l’attente d’un cap clair pour la politique du logement.

Car il y a urgence : à l’occasion de la publication mardi prochain des statistiques des mises en chantier au titre du mois de juin, on s’apercevra sans nul doute qu’il n’y a pas que le secteur automobile qui tombe de Charybde en Scylla. Ces chiffres pourraient traduire des mises en chantier inférieures à 350.000 unités sur un an glissant (de juillet 2011 à juin 2012), loin des 500.000 logements construits par an évoqués par le nouvel exécutif, qui a, de son côté, compris que la tâche allait être somme toute assez difficile, en l’absence de dispositif aussi puissant que pouvait l’être le Scellier.

Sur le Grand Lyon, cette baisse des mises en chantier est déjà effective, même si elle reste moins marquée qu’au niveau national. En amont, les réservations de logements neufs sont tout aussi mal orientées. Dans une interview accordée à Lyon Pôle Immo, Yann Pommet, le président de l’UCI-FFB du Grand Lyon, nous révèle que les réservations nettes sont en repli de 14% par rapport à l’an dernier à fin juin. Si bien que le cap des 4000 ventes sur le Grand Lyon pourrait être difficile à atteindre fin 2012… Et au niveau national, l’un des grands acteurs de l’immobilier, Nexity, prévoit de 70.000 à 80.000 ventes sur l’année, soit 25% de moins qu’en 2011, et presque 30 à 40% de moins qu’en 2010.

Et pendant ce temps-là, au ministère…

Pendant ce temps-là, la nouvelle ministre, Cécile Duflot, consulte à tour de bras. Les représentants des promoteurs, des organisations, des grandes collectivités, passent un à un au ministère du logement afin d’exposer leurs vues sur la politique à tenir en la matière. Une démarche qui veut se démarquer de celle du précédent gouvernement, dont nombre de mesures –et notamment la hausse des droits à construire - ont été parfois prises dans la hâte, prisonnières en cela du calendrier électoral…

Le gouvernement veut donc donner du temps au temps, pour présenter une grande loi sur le logement au printemps 2013. Mais les entreprises du bâtiment, fragilisées par des mois de crise, tiendront-elles jusque-là ? Dans les différents métiers de l’immobilier, on s’interroge sur ce que vont être les projets de la nouvelle ministre et quel va être son cap. Cet attentisme, qui avait cours avant les élections, n’a toujours pas disparu, du fait de l’absence de visibilité fiscale, notamment pour les investisseurs qui souhaiteraient connaitre le prochain cadre législatif après le 1er janvier 2013. Cette incertitude s’avère d’ores et déjà néfaste pour le marché, tant sur l’offre que sur la demande. De ce fait, une chose parait certaine : si aucune annonce concrète n’est effectuée à la rentrée, le marché risque d’en pâtir. Wait and see…






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Miss Duflot perd son temps
elle doit faire une et une seule chose

LIBERER les terrains

et ell doit ne parallele oublier que’elle est ecolo car les ecolos par nature sont farocuhement anti beton et purement egoistes car ils logents dans des maisons mais ne veulent pas que les jeunes aient la meme chance…..

Signaler un abus

Une chose est sure:

1) si vous etes un investisseurs, de toute facon vous serez taxer et a juste titre… je vou conseille d’acheter a l’etranger, car les annees sarko pour favoriser les speculateurs rentiers cest FINI

2) si vous etes primo accedant, attendez!! ne soyez pas aussi stupide d’acheter une bicoque pourrie hors de prix aujourdhui, et de louper le coche de 2013-2014 avec la grande liberation des terrains..

3) si vous etes secndo accedants, vendez et tres tres vite! ne jouer pas le sgros cons arrogants et meprisant les primos… sinon votre bicoque vous ne la vendrez jamais

Signaler un abus

4) et si vous etes agents immobiliers, changer de boulot avant de faire banqueroute et tres vite: devenez boulanger…;))) car quite a aimer le ble, ben vous serez dans la farine..:))

Signaler un abus

Tony croit que répéter cent fois le même commentaire et asséner cent fois les mêmes choses fera de ces choses des vérités. Halte au spam! Où sont les modérateurs ?

Signaler un abus

cher Charlazn et vous les pros de li »immo vous croyez qu’en repetant sans arret la meme chose

« C’EST LE MOMENT d’acheter, depechez vous, les taux sont bas », ca va inciter les jeunes a s’endetter a mort?

halte a vos discours debiles, svp! cher pros de l’immo!

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Loi de finances 2021 : la FFB presse le gouvernement


La FFB attend de nombreux compléments et détails par voie d’amendements pendant les débats parlementaires ou sous forme de textes règlementaires à venir.


Benjamin Courraud, nouveau délégué régional de la FPI Alpes


Le nouveau délégué souhaite instaurer une proximité avec l’ensemble des élus locaux, leurs représentants et leurs administrations, ainsi qu’avec l’ensemble des institutions locales.


« Jazz » a été bien accueilli aux Minguettes

null
Lyon Métropole Habitat, office public de l’habitat métropolitain, a lancé le week-end dernier son nouveau programme d’accession sociale à la propriété dans ce secteur de Vénissieux.


Les mises en ventes de logements neufs en chute libre à Lyon

La fédération des promoteurs immobiliers a communiqué il y a quelques jours les derniers chiffres en matière de réservations de logements neufs, et de prix, toujours orientés à la hausse.


Immobilier neuf : les craintes des promoteurs

La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) a fait un point la semaine dernière sur l’activité du secteur au cours du premier semestre, marqué par le confinement.


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


Entrée en vigueur des logements évolutifs au 1er janvier prochain

Dans un peu plus de trois mois, l’obligation de construire des logements neufs avec des salles de bain adaptables avec zéro ressaut de douche sera effective.


LCA-FFB devient le « Pôle habitat FFB »

null
LCA-FFB organisait ce jour sa convention nationale. Elle a émis des propositions pour une reprise du secteur et annoncé son changement de dénomination


Le dispositif Pinel et le PTZ seront prolongés en 2022

C’est ce qu’a confirmé la ministre déléguée au logement à plusieurs reprises ces derniers jours. Le gouvernement a par ailleurs entamé un dialogue avec les professionnels dans le cadre du plan de relance.


«Nous sommes entrés dans une crise de l’offre»


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du marché immobilier neuf.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.


BTP Rhône et Métropole redoute l’inertie des aides étatiques et des projets locaux

null
Pour sa rentrée, Samuel Minot, le président de la Fédération BTP Rhône et Métropole a une nouvelle fois tiré la sonnette d’alarme. S’il reconnait que les mesures de soutien à l’économie et au secteur sont nombreuses, il craint leur inertie et par là-même, le risque qui pèse sur l’emploi.


Pierre Berger, nouveau président de la CERC Auvergne-Rhône-Alpes

Le président de la fédération régionale des travaux publics Auvergne-Rhône-Alpes a été élu à la tête de la cellule économique régionale de la construction Auvergne-Rhône-Alpes.


La CAPEB mitigée sur le plan de relance

La confédération s’est montré satisfaite des intentions du gouvernement en matière de rénovation énergétique, mais elle lui demande de lever les freins existants pour une relance efficace de l’activité du secteur.


Alila déçu par le plan de relance

Le groupe présidé par Hervé Legros a regretté un « manque total d’ambition » du plan de relance pour sortir de la crise du logement.