Le groupement Financière Rive Gauche/Bremond remporte l’Hôtel de Région

Le groupement a été désigné par la Région Rhône Alpes pour la reconversion de l’ancien hôtel de Région à Charbonnières. Il déboursera 30 millions d’euros pour cette opération.

Le site de l’ancien hôtel de Région a finalement été emporté par le groupement Financière Rive Gauche / Bremond. Cinq candidats avaient été désignés l'an dernier parmi les dix groupes initialement en lice pour la reconversion de ce site emblématique, laissé vacant depuis le déménagement du conseil régional à la Confluence. Après une phase de dépôt et de présentation des projets en septembre, trois groupements demeuraient en course, dont FRG/Brémond. Ce dernier déboursera au final 30 millions d’euros pour cette opération, par laquelle le Conseil Régional tirera 25 millions d’euros. Le groupement s’engagera par ailleurs pour 5 millions d’euros au titre des travaux d’équipement et de service public engagés par la ville de Charbonnières et le Grand Lyon dans le cadre d’un projet partenarial urbain.

Plusieurs critères ont joué en faveur du groupe : d’abord « l’adéquation du programme avec le caractère environnemental de Charbonnières-les Bains », selon la Région. Ensuite, le fait que les bâtiments actuels soient le plus possible réutilisés a semble-t-il fortement joué en faveur du groupement: un espace de congrès sera ainsi créé, organisé autour de l’hôtel de Région, en s’appuyant sur l’actuelle salle d’assemblée reconvertie.

Un seul bâtiment détruit

Seul le bâtiment administratif va être détruit pour laisser place à une vaste prairie centrale au projet, ouverte sur la route de Paris, dégageant des vues vers l’ouest. Le site s’ouvrira ainsi sur l’artère via deux entrées qui s’appuient sur les entrées actuelles. Une allée assurera la liaison avec le centre de Charbonnières. Les immeubles d’habitation seront répartis dans un esprit de résidence dans un parc.

Ludovic Boespflug, le directeur régional de Brémond, avait insisté avant la présentation du programme sur la problématique de l’énergie grise, au cœur de son projet. « Sur un tel projet, on ne peut pas être radical, ni tout détruire, ni tout garder. En revanche, on s’intéresse beaucoup à la problématique de l’énergie grise : aujourd’hui, l’énergie est nécessaire pour construire un bâtiment performant, et entre 50 et 60 ans se passent. On s’évertue à faire des économies très importantes pour les consommations des bâtiments, mais parfois on oublie d’économiser sur l’énergie nécessaire pour le construire (…) Tout ce qu’on peut réutiliser, adapter, on le fait, après il y a parfois des contraintes techniques, réglementaires ou urbaines, qui font que l’on ne peut pas toujours tout garder» avait indiqué le dirigeant lors d’une présentation presse en juin dernier.

Pour cette future réalisation, les promoteurs seront accompagnés par le cabinet d'urbanisme François Leclercq, des architectes Tectoniques, Clément Vergely, ainsi que de l'agence de paysage Base et du bureau d'études en environnement ITF.

» Les 5 projets présentés en septembre
» Brémond veut poursuivre sa croissance en Rhône-Alpes

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Jazz » a été bien accueilli aux Minguettes

null
Lyon Métropole Habitat, office public de l’habitat métropolitain, a lancé le week-end dernier son nouveau programme d’accession sociale à la propriété dans ce secteur de Vénissieux.


Les mises en ventes de logements neufs en chute libre à Lyon

La fédération des promoteurs immobiliers a communiqué il y a quelques jours les derniers chiffres en matière de réservations de logements neufs, et de prix, toujours orientés à la hausse.


Immobilier neuf : les craintes des promoteurs

La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) a fait un point la semaine dernière sur l’activité du secteur au cours du premier semestre, marqué par le confinement.


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


Entrée en vigueur des logements évolutifs au 1er janvier prochain

Dans un peu plus de trois mois, l’obligation de construire des logements neufs avec des salles de bain adaptables avec zéro ressaut de douche sera effective.


LCA-FFB devient le « Pôle habitat FFB »

null
LCA-FFB organisait ce jour sa convention nationale. Elle a émis des propositions pour une reprise du secteur et annoncé son changement de dénomination


Le dispositif Pinel et le PTZ seront prolongés en 2022

C’est ce qu’a confirmé la ministre déléguée au logement à plusieurs reprises ces derniers jours. Le gouvernement a par ailleurs entamé un dialogue avec les professionnels dans le cadre du plan de relance.


«Nous sommes entrés dans une crise de l’offre»


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du marché immobilier neuf.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.


BTP Rhône et Métropole redoute l’inertie des aides étatiques et des projets locaux

null
Pour sa rentrée, Samuel Minot, le président de la Fédération BTP Rhône et Métropole a une nouvelle fois tiré la sonnette d’alarme. S’il reconnait que les mesures de soutien à l’économie et au secteur sont nombreuses, il craint leur inertie et par là-même, le risque qui pèse sur l’emploi.


Pierre Berger, nouveau président de la CERC Auvergne-Rhône-Alpes

Le président de la fédération régionale des travaux publics Auvergne-Rhône-Alpes a été élu à la tête de la cellule économique régionale de la construction Auvergne-Rhône-Alpes.


La CAPEB mitigée sur le plan de relance

La confédération s’est montré satisfaite des intentions du gouvernement en matière de rénovation énergétique, mais elle lui demande de lever les freins existants pour une relance efficace de l’activité du secteur.


Alila déçu par le plan de relance

Le groupe présidé par Hervé Legros a regretté un « manque total d’ambition » du plan de relance pour sortir de la crise du logement.


La FFB satisfaite du plan de relance, mais émet des réserves sur le neuf

La fédération s’est montré positive sur le plan, qui comprend 7 milliards d’euros d’aides supplémentaires pour la rénovation énergétique du parc existant. Elle émet toutefois des réserves sur le logement neuf.


Chiffres mitigés pour la construction de logements en juillet

Si la construction de logements est toujours en phase de reprise après le trou d’air de mars-avril, juillet a été marqué par un léger reflux de la construction après un vif rebond suite au déconfinement.