Premier bilan satisfaisant pour Navly, la navette sans conducteur

La structure créée par Navya et Kéolis a tiré un premier bilan de celle-ci, après 14 mois d’expérimentation à la Confluence, dans le deuxième arrondissement de Lyon.

Après un an d’expérimentation, le bilan semble satisfaisant pour Navly, première ligne régulière d’une navette sans conducteur au niveau mondial. Ce lundi, Pascal Jacquesson, directeur général de Keolis Lyon et président de Navly, et Christophe Sapet, président de Navya, ont fait un point sur un an d’exploitation du service de navette autonome mis en place depuis septembre 2016 à la Confluence, dans le deuxième arrondissement de Lyon. Etaient à cette occasion présents Fouziya Bouzerda, présidente du Sytral, et David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon.

Navly est, rappelons-le, l’émanation d’une association entre Navya, qui conçoit des véhicules autonomes, et Keolis, l’exploitant du réseau TCL, avec le soutien de la Métropole de Lyon. Pascal Jacquesson a, d’emblée, souligné qu’aucun incident majeur n’était intervenu en 14 mois et que les chiffres de fréquentation de cette expérimentation s’étaient révélés, sur un an, très encourageants.

22.000 passagers

« Le public a joué le jeu, puisqu’en un an, nous avons dépassé les 22.000 passagers. C’était une question que nous nous posions : comment les passagers allaient réagir ? Est-ce que, sans appréhension, ils allaient monter à bord d’une navette qui n’a ni volant, ni système de pédalier ? Nous avons été très agréablement surpris parce que l’appréhension ne dure que quelques mètres. Très rapidement, nous avons eu des gens qui sont extrêmement contents et très en confiance sur ce service », a-t-il indiqué.Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon 6 : ICMMS acquiert 812 m² de bureaux

Brice Robert Arthur Loyd a fait état de ses transactions au titre du mois d’avril.


« Pépites » : un 10ème anniversaire et 100 entreprises labellisées

Le programme de la Métropole de Lyon et de la CCI vise à un accompagnement sur-mesure pour les entreprises en situation d’hyper-croissance.


« Le lieu est emblématique. L’espace, il manque »

nullPhilippe Valentin est le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne. Nous évoquons avec lui la nouvelle édition du CIEL, carrefour de l’immobilier d’entreprise de Lyon.


Le CIEL 2022 a été inauguré

Le Carrefour de l’immobilier d’entreprises de Lyon Saint-Etienne Roanne a été inauguré en présence de la vice-présidente de la Métropole de Lyon, Émeline Baume.


Le CIEL 2022 ouvre ses portes

Le carrefour de l’immobilier d’entreprises de Lyon 2022 ouvre ses portes ce mercredi après-midi, pour deux jours.


Genas : un institutionnel acquiert un entrepôt de 4.450 m²

Valoris Real Estate était conseil dans cette transaction.


Patrimoine réversible : Novaxia Neo acquiert 4 immeubles

La SCPI acquiert un portefeuille d’immeubles loués offrant un potentiel de recyclage urbain à terme. Un des immeubles est situé à Beynost.


Evolis a acquis NAI Kyrios et Aires d’Entreprises

Ces acquisitions s’inscrivent dans le cadre du plan de développement du groupe et visent à former ses bureaux lyonnais et grenoblois.


Sarcey : prise à bail de 4.360 m² de locaux d’activités

Cette location d’un bâtiment industriel dans la zone d’activités de la Noyeraie été réalisée par une entreprise de menuiserie. Valoris Real Estate était conseil du bailleur.


La commercialisation de « Plug&Play » avance à grands pas

null
Le promoteur DCB International a inauguré il y a quelques jours les deux premiers bâtiments de son programme de bureaux lancé en blanc à Limonest.


Auvergne-Rhône-Alpes met en place un « G6 de la relocalisation »

Ce groupe de travail, présenté mardi dernier par la vice-présidente de la Région, Stéphanie Pernod, vise à faciliter les relocalisations en Auvergne-Rhône-Alpes.


Émilie Brot, nouvelle directrice du Parc Industriel de la Plaine de l’Ain

nullElle succède à Hugues de Beaupuy à la direction du syndicat mixte du plus grand parc industriel d’Auvergne-Rhône-Alpes


Carré de Soie : les élus déplorent le départ de Renault

La Métropole et la Ville de Vaulx-en-Velin ont fait part de leur « incompréhension », suite à l’annonce de la fermeture du site de Renault Lyon-Est.


«  Il y a une demande exprimée forte en locaux d’activité »

Loïc de Villard est le président de la FNAIM Entreprises en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui les chiffres du premier trimestre sur les marchés des bureaux et des locaux d’activités.


Socios Services France prend à bail 581 m² dans le « Part-Dieu Central »

Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses transactions au titre du mois de mars.