Avec Navly, Lyon expérimente le transport collectif autonome

C’est dans le quartier de la confluence à Lyon qu’a été lancée vendredi première navette autonome électrique.

C’est ce vendredi qu’avait lieu, à la Confluence, une grande première en matière de mobilité. Gérard Collomb, président de la Métropole et maire de Lyon, et Annie Guillemot, présidente du Sytral ont en effet lancé dans le « green district » de Lyon, la première navette autonome électrique. La ville va ainsi expérimenter ce mode de transport public durant un an à travers Navly, un projet issu de l’association de Keolis et de la société Navya. Keolis, groupe de transport exploitant du réseau TCL, et Navya, spécialisée dans le développement de solutions de mobilité innovantes, se sont associés pour proposer une desserte de transport public par véhicule 100% électrique autonome sans conducteur, baptisée Navly.

Desserte du dernier kilomètre

Le service va compléter et offrir ainsi une alternative innovante aux moyens de transport traditionnels (bus, tramways, métro) et aux nouveaux modes de déplacement (Velo’v, autopartage) afin d’assurer la desserte du dernier kilomètre. Issu d’une collaboration public/privé, ce mode de transport urbain rentre dans le cadre d’une expérimentation nationale de longue durée et vise à devenir un service pérenne pour la ville de demain.

Avec le métro, le tramway, la mobilité électrique est déjà utilisée chaque jour par les lyonnais et les habitants de la Métropole. Et ce type de mobilité est générateur de très peu de gaz à effet de serre. Annie Guillemot a ainsi rappellé que 75% des déplacements urbains à Lyon étaient réalisés en mode électrique, et ne généraient que 3% de la pollution. L'expérimentation de Navly va durer un an et démarrera le 5 septembre prochain.

5 arrêts

Durant cette période, deux navettes électriques totalement autonomes circuleront en rotation sur un même parcours de 1 350 mètres situé le long de la Saône. La navette sera identifiée par un marquage au sol, avec un pictogramme qui indiquera le chemin emprunté. Les navettes desserviront cinq arrêts, situés entre le Centre Commercial et l’extrémité sud de la Confluence : Charlemagne, Passerelle, Les Salins, La Sucrière et Magellan. Ces arrêts seront matérialisés par des poteaux fixes et informatifs.

Les navettes accessibles gratuitement comprennent 15 places dont 11 places assises. Un opérateur Navly sera systématiquement présent à bord pour assurer l’accueil, l’information, la gestion des accès et la sécurité des passagers. Le service fonctionnera les jours ouvrés de 7h30 à 19h00 avec une fréquence de rotation de 10 minutes aux heures d'entrées et de sorties des bureaux.

Et ce week-end du 3 septembre, ce service de navettes autonomes sera disponible pour tous entre 10 heures et 17 heures.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Fabien Bagnon, nouveau président de LPA

Le 13ème vice-président de la Métropole de Lyon chargé des mobilités actives été élu PDG de l’entreprise par le conseil d’administration de la SEM.


La commission permanente adopte des mesures face à la crise sanitaire

La commission permanente s’est réunie et a adopté une série de délibérations pour faire face à la crise sanitaire du Covid- 19.


Avec l’usage croissant du vélo, la mortalité des cyclistes augmente

Avec le passage du tour de France à Lyon, la préfecture a tenu à sensibiliser les usagers.


Les zones d’emploi des Métropoles regroupent la moitié de l’emploi de la région

L’Insee Auvergne-Rhône-Alpes a publié une étude, réalisée avec la Direccte, sur les nouvelles zones d’emploi de la région.


Le salon pour le logement des jeunes moins fréquenté du fait de la Covid


Cet événement qui se tient chaque année en septembre a pu être organisé en seulement quelques jours au sein de l’Hôtel de Ville de Lyon, suite à l’autorisation de la municipalité.


Rencontre prévue entre Eric Piolle et la majorité de Villeurbanne pour un partage d’expérience

Celle-ci aura lieu ce samedi.


En Auvergne-Rhône-Alpes, la population regroupée sur un dixième du territoire

Une récente étude de l’INSEE montré que les deux tiers de la population d’Auvergne-Rhône-Alpes se trouvaient, en 2016, localisés sur 11 % du territoire.


La centrale de production de froid de Dalkia opérationnelle à la Part-Dieu

Celle-ci amène une climatisation économe en énergie dans le quartier et participe à la climatisation de 70 bâtiments du quartier, dont la tour Part-Dieu, Silex, Sky56, ou encore le Campus Orange.


Travaux en cours pour le prolongement de la ligne de tramway T2

Dans l’optique de relier au printemps prochain Saint-Priest Bel-Air à Confluence, le SYTRAL démarre les travaux d’infrastructure.


La droite critique le cumul des mandats de Bruno Bernard


Le rassemblement de la droite et du centre à la Métropole de Lyon s’est fendu d’un communiqué critique suite à l’élection de Bruno Bernard en tant que président du Sytral.


Après la présentation du plan de relance, la FRTP veut des actes


Suite à la présentation de« France Relance », la fédération des travaux publics a salué « de réelles ambitions qui doivent se traduire en actes ».
» 6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


12ème salon du logement pour les jeunes à Lyon

Cet évènement, organisé par le CLLAJ de Lyon en partenariat avec le service logement de la mission locale de Vénissieux, se tiendra ce mercredi, dans l’atrium de l’Hôtel de Ville de Lyon.


La ministre de la Ville se rend ce vendredi à Vaulx-en-Velin

Nadia Hai se rendra se rendra dans la ville pour une visite sur le thème de la rentrée scolaire dans les quartiers prioritaires de la ville.


Une journée dédiée aux modes de déplacement actifs à Villeurbanne

Cette journée se tiendra le 19 septembre à Villeurbanne avenue Henri-Barbusse.


Immobilier : Saint-Étienne sur le podium des villes les plus rentables

La préfecture de la Loire est, avec Limoges et Perpignan en tête du Top 10 des villes les plus rentables pour investir dans l’immobilier.