Avec Navly, Lyon expérimente le transport collectif autonome

C’est dans le quartier de la confluence à Lyon qu’a été lancée vendredi première navette autonome électrique.

C’est ce vendredi qu’avait lieu, à la Confluence, une grande première en matière de mobilité. Gérard Collomb, président de la Métropole et maire de Lyon, et Annie Guillemot, présidente du Sytral ont en effet lancé dans le « green district » de Lyon, la première navette autonome électrique. La ville va ainsi expérimenter ce mode de transport public durant un an à travers Navly, un projet issu de l’association de Keolis et de la société Navya. Keolis, groupe de transport exploitant du réseau TCL, et Navya, spécialisée dans le développement de solutions de mobilité innovantes, se sont associés pour proposer une desserte de transport public par véhicule 100% électrique autonome sans conducteur, baptisée Navly.

Desserte du dernier kilomètre

Le service va compléter et offrir ainsi une alternative innovante aux moyens de transport traditionnels (bus, tramways, métro) et aux nouveaux modes de déplacement (Velo’v, autopartage) afin d’assurer la desserte du dernier kilomètre. Issu d’une collaboration public/privé, ce mode de transport urbain rentre dans le cadre d’une expérimentation nationale de longue durée et vise à devenir un service pérenne pour la ville de demain.

Avec le métro, le tramway, la mobilité électrique est déjà utilisée chaque jour par les lyonnais et les habitants de la Métropole. Et ce type de mobilité est générateur de très peu de gaz à effet de serre. Annie Guillemot a ainsi rappellé que 75% des déplacements urbains à Lyon étaient réalisés en mode électrique, et ne généraient que 3% de la pollution. L'expérimentation de Navly va durer un an et démarrera le 5 septembre prochain.

5 arrêts

Durant cette période, deux navettes électriques totalement autonomes circuleront en rotation sur un même parcours de 1 350 mètres situé le long de la Saône. La navette sera identifiée par un marquage au sol, avec un pictogramme qui indiquera le chemin emprunté. Les navettes desserviront cinq arrêts, situés entre le Centre Commercial et l’extrémité sud de la Confluence : Charlemagne, Passerelle, Les Salins, La Sucrière et Magellan. Ces arrêts seront matérialisés par des poteaux fixes et informatifs.

Les navettes accessibles gratuitement comprennent 15 places dont 11 places assises. Un opérateur Navly sera systématiquement présent à bord pour assurer l’accueil, l’information, la gestion des accès et la sécurité des passagers. Le service fonctionnera les jours ouvrés de 7h30 à 19h00 avec une fréquence de rotation de 10 minutes aux heures d'entrées et de sorties des bureaux.

Et ce week-end du 3 septembre, ce service de navettes autonomes sera disponible pour tous entre 10 heures et 17 heures.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Eiffage Immobilier cède un immeuble de bureaux à Jonage et Pusignan

C’est JLL qui a accompagné cette opération.


La proximité d’un espace vert positif pour les prix des logements… mais pas à Lyon

nullC’est le constat dressé par Meilleurs Agents, leader de l’estimation immobilière en ligne.


Silex² récompensé aux « Trophées du Cadre de vie »

Le projet de rénovation extension de la tour EDF opéré par Covivio a obtenu une récompense au festival national FimbACTE.


Téléphérique Francheville/Lyon : approbation des objectifs et modalités de la concertation

nullLe comité syndical du SYTRAL se réunissait ce lundi.


La friche Fagor Brandt accueillera encore des évènements culturels pendant 2 ans

La Métropole et les acteurs culturels ont indiqué dans un communiqué commun qu’un usage temporaire du site pourra être réalisé jusqu’à novembre 2023.


Une rencontre avec les acteurs économiques sur la ZFE

La concertation sur la zone à faibles émissions se poursuit ce lundi avec les acteurs économiques du territoire.


Décès brutal de Richard Llung, ancien adjoint au logement de Villeurbanne

nullCet homme de gauche avait été, pendant de de nombreuses années, adjoint de Jean-Paul Bret, ancien maire de Villeurbanne. Il fut également vice-président de la Métropole en charge de la planification et de la révision du PLU-H.


Une mission sénatoriale sur la Métropole de Lyon

Le président du Sénat, Gérard Larcher, a annoncé, lors du congrès annuel de l’association des maires du Rhône, une mission sur la gouvernance de la collectivité.


Expérimentation de piétonisation du cours Charlemagne : 3ème réunion publique

null
Celle-ci, qui restituera les résultats de cette expérimentation, aura lieu ce lundi 18 octobre en visioconférence à 18h30.


Vers plus de complémentarité entre le vélo et les transports collectifs

Le réseau de transports en commun de Lyon va, dans la Métropole, accompagner, de manière complémentaire, l’usage du vélo.


Crédit immobilier : un taux moyen à 1.05%, selon CSA/Crédit Logement


L’Observatoire a fait part mardi de son point trimestriel. Les courtiers sont mitigés en matière d’évolution de la production.


L’activité économique se redresse en Auvergne-Rhône-Alpes

L’INSEE Auvergne-Rhône-Alpes a publié ce mercredi sa note de conjoncture trimestrielle.


Gleizé : 24 maisons passives en bois/paille, sans système de chauffage

L’Opac du Rhône a attribué, en tant qu’aménageur, la réalisation de 24 maisons passives en bois/paille et sans système de chauffage à Mercier Immobilier.


« On se rapproche de la normale »

Stéphane Jullien est le directeur du département bureaux de JLL Lyon. Nous évoquons avec lui la situation du marché lyonnais des bureaux, mais aussi les changements d’approche des entreprises utilisatrices consécutifs à la crise sanitaire.


Travaux de sécurisation de la passerelle portes des Alpes

Une fermeture du boulevard Porte des Alpes entre la rue du Dauphiné et l’allée du parc à Saint-Priest a été décidée du 8 au 15 octobre.