Les « marquages sur les trottoirs à des fins publicitaires » font réagir

Un décret autorise pour 18 mois « à titre expérimental » de « marquages sur les trottoirs à des fins publicitaires » dans trois agglomérations, dont celle de Lyon. Le maire de Villeurbanne refuse de voir les paysages urbains « saturés par la publicité ».

Un décret a été publié le 24 décembre dernier au journal officiel. Celui-ci concerne l’autorisation pour une durée de dix-huit mois « à titre expérimental » de « marquages sur les trottoirs à des fins publicitaires » dans trois agglomérations, dont la Métropole de Lyon. En clair, des marquages publicitaires biodégradables éphémères pouvaient être testés, dès la parution du décret, dans trois métropoles.

Le décret a immédiatement fait réagir le maire de Villeurbanne, Jean-Paul Bret, qui a jugé ce décret « stupéfiant ». « Pris sans concertation, il s’impose à la métropole et aux villes qui la composent sans s’inquiéter un seul instant de leur avis sur le sujet. Ni de la gestion de la publicité dans leur espace public », a regretté l’édile.

Celui-ci a rappelé l’action de sa municipalité en matière publicitaire. « Notre ville a été l’une des premières grandes villes à lancer une procédure de révision de son règlement local de publicité dans l’objectif de préserver la qualité paysagère et de limiter l’encombrement de l’espace public quitte à appliquer des règles très restrictives. Entré en vigueur en 2004 et révisé en 2008, notre règlement local de publicité a permis de réduire des trois-quarts le nombre des panneaux publicitaires, de diminuer la densité de ceux qui subsistent et d’améliorer leur qualité. L’impact des enseignes a parallèlement été mieux maitrisé.»

Vigilance

Pour Jean-Paul Bret, il est nécessaire pour la Métropole d’aboutir sur le nouveau règlement local de publicité métropolitain, « un enjeu important, qui permettra aux maires de conserver leur pouvoir de police et d’instruction en matière de publicité ». « J’ai rappelé notre vigilance et notre exigence sur ce dossier », a-t-il ajouté, en regrettant qu’un décret pris dans le cadre du programme « France expérimentation » permette « à nouveau de faire entrer l’espace public dans le champ d’une approche uniquement mercantile. Sous couvert d’une innovation, ce qui était soumis à autorisation, s’imposerait aux maires ».

Pour Jean-Paul Bret, « un décret ne peut servir de ‘cheval de Troie’ à des lobbys organisés sans tenir compte de l’intérêt général et des règlements des collectivités locales ». « A Villeurbanne, nous n’irons pas au-delà du projet métropolitain tel qu’engagé en concertation avec les maires et le président de la métropole. Nous refusons de voir nos paysages urbains saturés par la publicité. Il en va aussi de la préservation des acquis en matière de protection de notre environnement », a-t-il conclu.

Travail de la Métropole sur un nouveau règlement local de publicité

La Métropole de Lyon, prenant en compte les dispositions découlant de la loi Grenelle 2, travaille pour sa part sur le nouveau règlement local de publicité (RLP) qui doit être approuvé avant le mois de juillet 2020. « Cette expérimentation, qui concerne les agglomérations de Bordeaux, Nantes et Lyon va faire l’objet sur le territoire métropolitain d’une concertation impliquant l’ensemble des communes de l’agglomération. C’est seulement à l’issue de cette concertation que la mise en œuvre éventuelle de ce dispositif expérimental fera l’objet d’une décision des communes et de la Métropole », a ainsi précisé la Métropole dans un communiqué.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Tram T9 : la variante Feyssine / Einstein va être proposée

nullLe SYTRAL a fait part lundi du bilan de la concertation portant sur la liaison par tramway entre La Soie à Vaulx-en-Velin et Charpennes à Villeurbanne.


Axa prend à bail 6.750 m² dans Silex²

nullAprès Solvay, on connaît désormais le nom de l’autre grand utilisateur de l’immeuble de grande hauteur issu de la réhabilitation-extension de l’ex-tour EDF.


Vers une stabilité démographique en France à l’horizon 2070

L’INSEE a fait part de ses projections à l’horizon 2070. La France devrait compter à cette date 68,1 millions d’habitants, soit une population un peu plus nombreuse qu’en 2021. Celle-ci sera toutefois plus âgée.


Télécabines : le non l’emporte aux referendums locaux

Les votes consultatifs de Sainte-Foy-lès-Lyon et La Mulatière organisés ce week-end se sont soldés par une très large majorité de votes défavorables au projet.


Cubiik, un immeuble de 2.800 m² près de la ZAC des Girondins

GERLAND, LA MUTATION – L’immeuble promu par Vinci Immobilier a été inauguré en octobre. Une grande partie l’immeuble a été pris à bail par Eduservices pour y implanter l’école MBWay.


« Grande Porte des Alpes » : une consultation internationale d’urbanisme lancée

La Métropole de Lyon veut retenir 3 équipes pluridisciplinaires qui devront concevoir chacune, pour ce territoire, un projet intégrant les enjeux urbains, environnementaux, économiques, d’habitat, et de mobilités.


Stabilité à la gouvernance de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne

Philippe Valentin reste le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne. Myriam Bencharaa a, elle, été réélue présidente de la délégation CCI à Lyon.


Vers une résiliation à tout moment de son assurance de prêt

La proposition de loi a été adoptée par l’Assemblée nationale.


Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes a tenu sa convention annuelle

A l’occasion de cet évènement organisé au Palais de la Bourse de Lyon, l’organisme paritaire a signé une convention de partenariat avec la foncière solidaire du Grand Lyon.


Un deuxième comité de pilotage national de l’habitat inclusif

L’ambition du gouvernement est de faire de l’habitat inclusif « un pilier des politiques du logement pour les personnes ayant besoin d’être accompagnées dans leur autonomie ».


Un atelier de concertation grand public sur la ZFE ce mercredi

La concertation citoyenne sur la zone à faibles émissions de la Métropole de Lyon se poursuit jusqu’au 5 février. Le prochain atelier se déroule ce 24 novembre.


Saint-Bonnet-de-Mure : Alliade Habitat construit 40 logements

Ces logement ont été pensés avec le BIM.


Un protocole pour accélérer la production de logements intermédiaires

Le groupe Action Logement, le ministère du Logement et six partenaires ont signé un document pour mettre en place de nouveaux dispositifs favorisant la production dans ce segment.


Le PNR du Pilat, territoire rural en croissance soutenue

nullCe parc naturel régional, territoire rural en croissance démographique soutenue, dépend fortement des villes qui l’entourent, avec une double influence de Lyon et de Saint-Étienne.


La consultation sur le métro cumule déjà plus de 5.000 avis

nullLe SYTRAL a communiqué sur les résultats de la première phase de la grande consultation publique portant sur le développement du réseau métro.