Capelli: croissance du chiffre d’affaires de 32% à 82,6 millions d’euros

Le groupe a également fait état d’un résultat net part du groupe en progression de 62% à 2,5 millions d’euros.

Capelli a présenté mercredi son chiffre d’affaires trimestriel. La croissance du chiffre d’affaires s’établit à 32% à 82,6 millions d’euros, ce qui illustre, indique la structure, un « dynamisme de l’activité en France et à l’international ». Il a également fait état d’une progression de 62% du résultat net part du groupe, qui bénéficie notamment d’une baisse du résultat financier liée « à une bonne optimisation des coûts financiers et une bonne gestion des stocks ».

Le groupe, anciennement basé en région lyonnaise, a également annoncé un backlog de 414 millions d’euros, «assurant des performances élevées au deuxieme semestre 2018/2019». Celui-ci est en hausse de 41 % par rapport à l’exercice précédent. Le groupe précise que cet indicateur de la croissance à venir du groupe affiche de très bonnes performances tant en France (285 millions d’euros) qu’à l’international (129 millions d’euros). La France représente 69% du backlog total et l’international (Grand Genève et Luxembourg) atteint 31%.

Marge brute forte de 23%

La marge brute forte a atteint 23% du chiffre d’affaires, conforme à l’objectif du groupe de rester entre 22 et 23% du chiffre d’affaires. L’EBIT représente pour sa part 8% du chiffre d’affaires alors que le groupe continue de se structurer pour accompagner sa croissance forte et assurer l’exécution de l’embarqué. Capelli a également fait part d’une forte hausse de la trésorerie qui s’établit à 60,3 millions d’euros contre 41,9 millions d’euros durant l’exercice précédent.

Le groupe précise que 72 opérations sont en cours de montage, lesquelles représentent un chiffre d’affaires potentiel de 1.461 millions d’euros, ce qui inclue notamment une opération en Ile-de-France de 100.000 m² de surface de plancher pour environ 400 millions d’euros de chiffre d’affaires.

« Afin de lisser son activité sur l’ensemble de l’exercice et optimiser ainsi ses ressources, le groupe Capelli a mené une campagne d’achats soutenue sur le 1er semestre 2018/2019. Cette campagne

d’achats s’est accompagnée de plus de 22 lancements commerciaux depuis le début de l’exercice. Au 30 septembre 2018, les capitaux propres du groupe s’élèvent à 58 millions d’euros et la trésorerie à 60,3 millions d’euros», précise-t-il.

Il note en outre que son endettement net opérationnel, qui intègre le financement direct des programmes immobiliers en cours, s’établit à 71,6 millions d’euros et que son endettement net corporate à 53,6 millions d’euros.

Perspectives

Concernant les perspectives, Capelli confirme ses objectifs pour 2018/2019 avec une forte progression attendue du chiffre d’affaires et une bonne rentabilité. Son ambition est toujours de réaliser 300 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici l’exercice 2020.

Capelli note que des efforts organisationnels seront finalisés à la fin de l’exercice 2019 et « permettront au groupe d’exécuter son plan de développement pour les 2 années à venir avec un fort effet de levier sur la rentabilité ». Il précise également que son BFR progresse de 30% démontrant sa capacité à gérer sa croissance.

Cette croissance est soutenue par une stratégie s’appuyant sur des axes de diversification, autant géographique qu’en termes de produits. Elle s’appuie aussi sur une diversité de clients (propriétaires occupants, investisseurs personnes physiques, investisseurs institutionnels, bailleurs sociaux).

Suite à ces résultats, le titre Capelli recule de 3,21% en bourse, à 39,20€.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Pose de la première pierre de Silex2

null
La tour, déjà commercialisée à 50%, sera livrée en 2021. Gérard Collomb et Christophe Kullmann ont réalisé le geste symbolique via des plantations.


Vénissieux : Michèle Picard prend 3 arrêtés contre les expulsions locatives

Afin de lutter contre la reprise des expulsions qu’implique la fin de la trêve hivernale, Michèle Picard a pris plusieurs arrêtés, dont l’un fixant l’obligation de relogement avant toute expulsion.


Nette affluence pour la réunion des propriétaires bailleurs

null
La réunion organisée par l’UNIS Lyon-Rhône dans le troisième arrondissement de Lyon a réuni près de 300 personnes. Elle a notamment permis d’aborder le marché locatif, la loi ELAN, et la loi de finances 2019.


Foncière Inea : croissance de 15% en 2018

Le groupe présent à Lyon, Saint-Etienne et Grenoble, a publié ce mardi ses résultats annuels.


L’UNPI a fait ses propositions pour le grand débat

La Chambre de Lyon Métropole et du Rhône a présenté ce samedi ses contributions au grand débat, consécutives à une rencontre sur le thème des doléances des propriétaires immobiliers.


Ycone : des logements vendus de 4.500€ à 10.000€ le m²

L’immeuble comprend notamment un luxueux appartement de 215 m², avec une vue imprenable sur la ville de Lyon, mais aussi des logements sociaux.


Les nouvelles mesures sur les syndics mécontentent la FNAIM et l’UNIS

null
Le Premier Ministre, Edouard Philippe, a annoncé mardi des mesures devant l’Autorité de la concurrence sur les syndics. Celles-ci n’ont pas manqué de faire réagir les fédérations nationales, mais aussi leurs représentants au niveau local, comme Patrick Lozano.


Covivio : revenus locatifs en hausse de 3,4%

null
Le groupe a présenté mercredi ses résultats annuels 2018.


Nexity prévoit un ralentissement de la croissance de l’Ebitda en 2019

Les investisseurs ont sanctionné le titre en Bourse, au lendemain de la publication de résultats financiers 2018 très satisfaisants.


Vers un changement dans l’actionnariat de Nexity Conseil et Transaction

L’équipe dirigeante va sans doute devenir l’actionnaire majoritaire de la division, par le biais d’un management buy-out.


Bons résultats pour Icade en 2018, mais les perspectives déçoivent

Le titre a annoncé lundi de bons résultats sur l’année écoulée, mais a été légèrement sanctionné en Bourse de Paris, suite à l’annonce des perspectives 2019.


Mercialys : hausse des loyers facturés de +2,5%

Mercialys a publié mercredi ses résultats 2018. Il va limiter ses développements en 2019.


Foncière Inea : activité en hausse de 15% à 38,4 millions d’euros

La foncière a présenté ce jeudi ses résultats annuels. Plusieurs opérations ont été réalisées dans des métropoles d’Auvergne-Rhône-Alpes, à Lyon, Saint-Étienne, ou Grenoble.


BPCE: résultat net part du groupe de 3,03 milliards d’euros en 2018

Le produit net bancaire publié s’établit, lui, à 24 milliards d’euros sur la période, en hausse de 1,2%.


Amundi fait part de résultats annuels en forte progression

Le groupe a fait état ce matin de résultats en progression de plus de 25%.