Capelli: croissance du chiffre d’affaires de 32% à 82,6 millions d’euros

Le groupe a également fait état d’un résultat net part du groupe en progression de 62% à 2,5 millions d’euros.

Capelli a présenté mercredi son chiffre d’affaires trimestriel. La croissance du chiffre d’affaires s’établit à 32% à 82,6 millions d’euros, ce qui illustre, indique la structure, un « dynamisme de l’activité en France et à l’international ». Il a également fait état d’une progression de 62% du résultat net part du groupe, qui bénéficie notamment d’une baisse du résultat financier liée « à une bonne optimisation des coûts financiers et une bonne gestion des stocks ».

Le groupe, anciennement basé en région lyonnaise, a également annoncé un backlog de 414 millions d’euros, «assurant des performances élevées au deuxieme semestre 2018/2019». Celui-ci est en hausse de 41 % par rapport à l’exercice précédent. Le groupe précise que cet indicateur de la croissance à venir du groupe affiche de très bonnes performances tant en France (285 millions d’euros) qu’à l’international (129 millions d’euros). La France représente 69% du backlog total et l’international (Grand Genève et Luxembourg) atteint 31%.

Marge brute forte de 23%

La marge brute forte a atteint 23% du chiffre d’affaires, conforme à l’objectif du groupe de rester entre 22 et 23% du chiffre d’affaires. L’EBIT représente pour sa part 8% du chiffre d’affaires alors que le groupe continue de se structurer pour accompagner sa croissance forte et assurer l’exécution de l’embarqué. Capelli a également fait part d’une forte hausse de la trésorerie qui s’établit à 60,3 millions d’euros contre 41,9 millions d’euros durant l’exercice précédent.

Le groupe précise que 72 opérations sont en cours de montage, lesquelles représentent un chiffre d’affaires potentiel de 1.461 millions d’euros, ce qui inclue notamment une opération en Ile-de-France de 100.000 m² de surface de plancher pour environ 400 millions d’euros de chiffre d’affaires.

« Afin de lisser son activité sur l’ensemble de l’exercice et optimiser ainsi ses ressources, le groupe Capelli a mené une campagne d’achats soutenue sur le 1er semestre 2018/2019. Cette campagne

d’achats s’est accompagnée de plus de 22 lancements commerciaux depuis le début de l’exercice. Au 30 septembre 2018, les capitaux propres du groupe s’élèvent à 58 millions d’euros et la trésorerie à 60,3 millions d’euros», précise-t-il.

Il note en outre que son endettement net opérationnel, qui intègre le financement direct des programmes immobiliers en cours, s’établit à 71,6 millions d’euros et que son endettement net corporate à 53,6 millions d’euros.

Perspectives

Concernant les perspectives, Capelli confirme ses objectifs pour 2018/2019 avec une forte progression attendue du chiffre d’affaires et une bonne rentabilité. Son ambition est toujours de réaliser 300 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici l’exercice 2020.

Capelli note que des efforts organisationnels seront finalisés à la fin de l’exercice 2019 et « permettront au groupe d’exécuter son plan de développement pour les 2 années à venir avec un fort effet de levier sur la rentabilité ». Il précise également que son BFR progresse de 30% démontrant sa capacité à gérer sa croissance.

Cette croissance est soutenue par une stratégie s’appuyant sur des axes de diversification, autant géographique qu’en termes de produits. Elle s’appuie aussi sur une diversité de clients (propriétaires occupants, investisseurs personnes physiques, investisseurs institutionnels, bailleurs sociaux).

Suite à ces résultats, le titre Capelli recule de 3,21% en bourse, à 39,20€.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


3 fédérations s’engagent sur la rénovation énergétique des copropriétés

La FNAIM, de l’UNIS et de Plurience se sont engagées aux côtes de la ministre, Emmanuelle Wargon, à accompagner 50.000 copropriétés dans cette rénovation d’ici trois ans, via la signature d’un protocole d’engagement.


Primonial : prise de participation de 51% dans l’UGP

Le groupe Primonial a annoncé avoir renforcé ses activités de produits structurés avec une prise de participation majoritaire au capital de « L’union générale des placements »


Lyon 8 : Norma Capital acquiert un ensemble commercial de 5.250 m²

nullNorma Capital a annoncé avoir acquis un ensemble immobilier commercial pour le compte de ses deux SCPI.


Villeurbanne : Swiss Life AM France achète un immeuble de logements

Cette acquisition a été réalisé pour le compte de l’OPPCI Immobilier Impact Investing.


Malgré la crise, la croissance s’est poursuivie en 2020 pour Nexity

Le groupe immobilier a fait état de ses résultats 2020. Ceux-ci sont bien accueillis en Bourse.


Mercialys : les résultats annuels déçoivent

La pandémie de la Covid-19 a affecté l’activité du groupe en 2020.


Vicat : résultat net en hausse de 6,1% à 172 millions d’euros

null
Le groupe a fait part de ses résultats et chiffre d’affaires pour l’année 2020.


Renouvellement du partenariat French Proptech/Procivis

French Proptech et Procivis ont indiqué que ce partenariat prendrait « une nouvelle dimension à l’occasion de son renouvellement afin de poursuivre la transition numérique du réseau immobilier ».


Capelli : croissance de 40% du chiffre d’affaires 9 mois

nullLe groupe a fait part ce jeudi de ses résultats financiers intermédiaires.


La trêve hivernale ne se terminera pas au 31 mars

Du fait de la situation sanitaire, les expulsions locatives ne pourront pas reprendre à partir de cette date, comme c’était le cas jusqu’en 2019. La fin de la trêve est reportée au 1er juin.


Gérard Collomb avertit sur un effondrement du marché immobilier

L’ancien président de la Métropole de Lyon a commenté lundi le budget primitif 2021 de la collectivité et la programmation pluriannuelle d’investissements (PPI).


Les loyers pourront augmenter de 0,20%

L’indice de référence des loyers a été publié ce jour par l’INSEE.


Une proposition de loi pour renforcer les dispositifs « anti-squat »

La commission des lois du Sénat qui se réunissait ce mercredi a adopté cette proposition de loi tendant à garantir le respect de la propriété immobilière contre le squat.


Thomas Vantorre et Emmanuel Mazille reprennent Malsch

Les deux dirigeants s’associent pour reprendre le cabinet de conseil en immobilier d’entreprise dans la région Auvergne Rhône-Alpes.


Bientôt 10 tiers-lieux pour Etic Foncièrement Responsable

null
La société lyonnaise qui crée, finance et gère des centres d’affaires et de commerce dédiés aux entreprises de l’économie sociale et solidaire, lance une nouvelle levée de fonds sur Lita.co pour trois nouvelles opérations.