Des perspectives favorables pour les travaux publics

La fédération régionale des travaux publics a participé la semaine dernière à Pollutec.

Les entreprises de Travaux Publics d'Auvergne-Rhône-Alpes ont participé à Pollutec Lyon 2018, via la fédération. Les entreprises des travaux publics engrangent de nouvelles commandes après une dizaine d'années difficiles, liées à la crise financière de 2008, qui avait entraîné une nette baisse des commandes publiques et un repli d'environ 20% du chiffre d'affaires du secteur entre 2008 et 2016. Côté emploi, les perspectives sont très favorables dans le secteur puisque la profession annonce un renouvellement de 10% de son effectif en Auvergne-Rhône-Alpes dans les trois prochaines années.

Les entreprises des travaux publics d'Auvergne-Rhône-Alpes étaient fin novembre rassemblées au sein du « Village Infrastructures pour la transition écologique », réalisé sous l'égide de la FNTP et de la FRTP Auvergne-Rhône-Alpes lors du 28ème Salon Pollutec. Elle ont ainsi pu montrer comment leurs savoir-faire pouvaient être utilisés pour la conduite de projet en faveur de l'écologie, en particulier dans le domaine de l'hydro-électricité. A l’occasion de Pollutec, la FRTP Auvergne Rhône-Alpes a accueilli une vingtaine d'étudiants lors de speed-dating qui a permis à ceux-ci de rencontrer les entrepreneurs des travaux publics.

Un partenariat signé entre la Métropole de Lyon, Indura et la SERL

A l’occasion de Pollutec, la Métropole de Lyon, le cluster Indura et la SERL ont signé sur le stand de la FNTP une convention de partenariat qui va permettre de réinventer les infrastructures de demain en les libérant de l'empreinte fossile et écologique. « La SERL sera aussi un terrain d'expérimentation pour mettre en œuvre les innovations du cluster INDURA », note la FRTP.

La FRTP Auvergne-Rhône-Alpes a, en partenariat avec les « Canalisateurs du Sud-Est », présenté l'un des derniers chantiers phare dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, à savoir la nouvelle centrale hydro-électrique de Bozel, près de Courchevel en Savoie, inaugurée en septembre dernier. Ceci permet notamment de montrer la capacité à répondre aux enjeux environnementaux actuels, fruit d'une concertation menée avec les acteurs locaux du territoire.

« Notre région est dotée de nombreux cours d'eau sur lesquels les communes pourraient installer de petites installations hydro-électriques, ce qui leur permettraient à la fois de créer des emplois locaux non délocalisables et d'accroître leur indépendance énergétique. Les entreprises de canalisations ont les compétences nécessaires pour ce type de projet ! », a indiqué Pierre Rampa, à l'issue de la présentation de ce chantier à Pollutec.

La construction de la centrale a nécessité la pose d'une canalisation en conduite forcée de 2700 m de long, enterrée à flanc de montagne. Installée sur le torrent du Bonrieu, cette centrale a été conçue, réalisée et est exploitée par GEG, fournisseur d'énergie dans les Alpes, en partenariat avec la Régie électrique de Bozel. Sa puissance de 1,7 MW permettra de produire 6,9 GWh par an d'électricité 100% renouvelable, couvrant ainsi près de 48% de la consommation annuelle de la commune.

De nouvelles solutions

Les entreprises des travaux publics ont également présenté leurs dernières innovations en termes de protection et communication des canalisations. Energitex a ainsi mis au point un textile technique qui protège les canalisations d'un mauvais coup de godet, lors de travaux de rénovation. L'entreprise Eliot a pour sa part présenté ses nouveaux marqueurs pour les réseaux enterrés qui consistent à intégrer un dispositif RFID tous les 10-15 mètres environ, d'une durée de vie supérieure à 60 ans, et compatibles avec tout type de canalisation (fonte, PVC, acier, polyéthylène…). Enfin, 360 Smart Connect a présenté sa solution numérique, qui permet de rendre accessible l'ensemble des informations des opérations effectuées sur un ouvrage, et ce, à tous les acteurs concernés.

Recrutements à venir

Les travaux publics Auvergne-Rhône-Alpes recrutent de l'ouvrier jusqu'à l'ingénieur, et entendent le faire savoir, à l'aide notamment de la campagne nationale #FranchementRespect, qui devrait se prolonger pendant trois ans. D'ici 2022, 200.000 postes sont à pourvoir au niveau national.

Une journée spéciale emploi et compétences a été organisée sur le stand FRTP Auvergne-Rhône-Alpes au salon Pollutec. Une vingtaine de jeunes a ainsi pu présenter directement leur candidature aux chefs d'entreprise qui ont mis en avant les opportunités offertes par les nombreux métiers de la profession, notamment dans les domaines de l'ingénierie HQE (Haute Qualité Environnementale) et HSE (Hygiène-Sécurité-Environnement). Parallèlement, en partenariat avec Pôle Emploi, un atelier pratique pour la préparation d'entretiens et la rédaction de CV était organisé.

« Les travaux publics sont peut-être l'un des derniers secteurs professionnels où l'ascenseur social est encore possible, indique Pierre Berger, le président de la FRTP Auvergne-Rhône-Alpes. Un jeune peut réellement évoluer au sein de nos entreprises et mener une belle carrière. D'autre part, il est très gratifiant de travailler dans un secteur qui construit des infrastructures d'intérêt général, telles que des lignes de transport en commun ou encore des réseaux d'eaux potable et d'assainissement. Enfin, nos métiers intègrent de plus en plus les nouvelles technologies, dont les jeunes sont friands. Autant d'atouts qui offrent de belles opportunités aux jeunes, auxquels nous sommes soucieux d'apporter des formations de qualité ».

Le salon Pollutec 2018 a également permis à la FRTP Auvergne Rhône-Alpes de présenter le dispositif Ecosys TP, fruit de la réflexion menée par la commission développement durable de la fédération régionale. Cette solution permet au maître d'ouvrage et au maître d'œuvre de définir en amont du chantier les enjeux environnementaux propres au projet.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un effort de rénovation important à réaliser dans la Métropole et le Rhône

A Lyon et dans le Rhône, malgré les efforts déjà engagés, les chiffres de rénovation de copropriétés sont encore modestes au regard de l’importance du parc. Mais la loi «Climat et résilience» en cours d’examen met une certaine pression en la matière, notamment sur les biens destinés à la location.


Le pont de l’île Barbe restera fermé à la circulation automobile

Une réunion publique se tenait en visioconférence sur l’avenir de ce pont emblématique du 9ème arrondissement de Lyon.


La demande d’un débat public sur les projets du Sytral jugée irrecevable

null
La CNDP a déclare irrecevable la demande de saisine de 12 parlementaires du Rhône sur l’organisation d’une concertation sur un unique projet d’ensemble.


L’offre TCL accompagne le déconfinement progressif

Le SYTRAL adapte l’offre de ses réseaux à Lyon et dans le département du Rhône dès le 3 mai.


Lyon Rhône H2V candidat à « Ecosystèmes territoriaux hydrogène »

Le nouveau consortium public-privé, constitué d’une dizaine d’industriels de la plateforme Lyon Vallée de la Chimie et de la Métropole de Lyon, est candidat à cet appel à projet de l’ADEME.


Mise en service des trolleybus nouvelle génération sur la ligne C13

Le SYTRAL a mis en service ce lundi ses premiers trolleybus nouvelle génération 100% électrique sur cette ligne reliant le 8ème arrondissement de Lyon à Caluire.


L’adaptation des logements au grand âge, objet de la visite de deux ministres

La ministre déléguée chargée de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, et la ministre déléguée en charge du logement, Emmanuelle Wargon, étaient mercredi et jeudi en déplacement à Genas, Sainte-Foy-lès-Lyon, Tassin-la-Demi-Lune et Lyon.


Deux nouvelles stations Vélo’v à Vaulx-en-Velin et Lyon 7e

Ces stations sont situées place Boissier à Vaulx-en-Velin et dans le secteur de Guillotière-Veyron à Lyon. Trois nouvelles stations sont prévues dans le 2e arrondissement de Lyon et à Villeurbanne.


Confluence : expérimentation d’un dispositif de feu de signalisation innovant

Le SYTRAL mène cette expérimentation sur le cours Charlemagne conjointement avec la Métropole de Lyon et le CEREMA, avec la participation d’Egis. Objectif : favoriser les mobilités actives.


Villeurbanne : en mai, un nouveau secteur du centre-ville en zone 30


Ce changement en matière de vitesse de circulation sera accompagné par la mise en circulation à double sens pour les vélos dans certaines rues.


Un nouvel outil mis en place par la FFB pour la RSE

La FFB a annoncé avoir créé le site « bâtisseur responsable » pour accompagner ses adhérents dans la mise en place d’une démarche RSE.


Oudara Outhabong, nouveau directeur national développement de Pitch Promotion

Il occupe ce poste depuis le 1er janvier 2021.


Alexandre Vincendet reste président de la fédération LR du Rhône

Les adhérents Les Républicains élisaient ce lundi leur nouveau président départemental et leurs représentants aux diverses instances. Ils ont réélu le président sortant, maire de Rillieux-la-Pape.


Nominations chez Capelli

Le promoteur annonce l’arrivée de Damien Borne, Marion Baur et Ivan Ugidos.


La Fondation Abbé Pierre a livré son éclairage régional annuel

A cette occasion la fondation est revenue sur les actions menées en Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début de la crise sanitaire, il y a un an.