Stabilisation des taux en Auvergne-Rhône-Alpes

Selon les courtiers, les taux de crédit immobilier ont encore enregistré quelques baisses en mai dans la région, mais tendent globalement à se stabiliser.

Les taux se stabilisent en Auvergne-Rhône-Alpes, même si quelques baisses sont encore constatées, selon les courtiers. Empruntis constate ainsi que dans la continuité du premier trimestre, les partenaires bancaires « proposent à nouveau des barèmes en baisse ». « Les banques toujours aussi concernées par leurs objectifs sont prêtes à négocier. Ainsi, les meilleurs profils peuvent obtenir des ajustements à la baisse et bénéficier de taux encore plus bas que ceux affichés sur notre baromètre. Attention toutefois, chez certains partenaires, les délais continuent de s’allonger : comptez jusqu’à 1 mois pour une étude de dossier », note l’intermédiaire.

Emprunt Direct, lui, constate lui que les taux de crédit immobilier ont stagné en mai en Auvergne-Rhône-Alpes, selon les barèmes transmis par ses établissements partenaires. « Seuls quelques mouvements sont opérés à la marge sur les grilles, lesquels s’avèrent être plutôt baissiers », remarque-t-il.

Les meilleurs taux sont identiques chez les deux courtiers: un emprunteur disposant d'un tel profil peut prétendre à un taux de 0,50% sur 10 ans, de 0,75% sur 15 ans, de 0,95% sur 20 ans et de 1,25% sur 25 ans.

« Les très rares évolutions qui ont été constatées au cours du mois de mai sont d’une amplitude très limitée, de l’ordre de 5 points de base. Une seule évolution est notée dans notre baromètre. Sur 25 ans, les taux, pour un emprunteur disposant d’un très bon dossier, s’établissent à 1,50%, contre 1,55% le mois dernier. Les banques ont donc poursuivi, sur cette durée, leurs efforts entrepris il y a quelques semaines pour renforcer l’acquisition d’une nouvelle clientèle », indique le courtier.

Retour des renégociations

On reste donc loin des baisses de 20 à 30 points de base observées en mars. « Les établissements bancaires ont gardé des taux à un niveau historiquement bas, sans faire évoluer de manière trop importante leurs barèmes. Cette évolution du mois de mai apparaît donc comme un timide prolongement des nettes diminutions de taux opérées depuis mars. Ce mouvement initié depuis lors est de nature à inciter certains ménages à renégocier leur prêt. L’opportunité d’une telle opération est réelle pour ceux ayant souscrit un emprunt avant 2016, lorsque les taux étaient supérieurs de près de 80 points de base aux niveaux actuels », indique dans un communiqué Alban Lacondemine, président fondateur d’Emprunt Direct.

Les renégociations de crédit « sont actuellement très prisées par les emprunteurs ayant souscrit un prêt immobilier avant la fin du 1er trimestre 2016 au vu de la baisse des taux », confirme Empruntis. « Les dossiers de renégociations de crédit sont de plus en plus nombreux, nous constatons d’ailleurs une augmentation de 8 points par rapport au mois de mai 2018 », précise l’intermédiaire.

Emprunt Direct note pour sa part que le nombre d’établissements ayant souhaité baisser de manière significative leurs taux pour renforcer leurs positions sur le segment du crédit à l’habitat reste toutefois limité, alors même que le contexte reste encore favorable. « La BCE ne devrait pas procéder à un relèvement majeur de ses taux directeurs, comme en avait attesté le compte-rendu de son avant-dernière réunion du conseil des gouverneurs. Elle a plus récemment confirmé vouloir laisser ses taux directeurs stables jusqu’à la fin 2019 », précise-t-il.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Enyo Pharma et Edelris inaugurent ce lundi leurs nouveaux locaux

Ce lundi matin, au Bioparc Lyon, le bâtiment Bioserra 1 sera officiellement inauguré.


«L’enjeu, c’est de végétaliser la ville»

null
A l’occasion d’une visite d’une copropriété ayant fait l’objet d’une rénovation Ecoreno’v à Villeurbanne, nous avons interrogé sur le candidat EELV à la présidence de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, sur ses intentions en matière de rénovation énergétique et de transports.
»
Déjà plus de 11.000 logements financés dans le cadre d’Ecoréno’v
» Villeurbanne : Béatrice Vessiller veut combattre la carence végétale


Lyon reste attractive au sein des très grandes métropoles

Arthur Loyd a publié mercredi son baromètre 2019 de l’attractivité des très grandes métropoles et agglomérations françaises. Les villes d’Auvergne-Rhône-Alpes, telles que Lyon, Grenoble, Valence ou Clermont-Ferrand y sont bien représentées.


SMAD Fresenius confirme un bâtiment logistique de 20 000 m² à Sarcey

La SMAD, société arbresloise spécialisée dans la fabrication de dispositifs de dialyse et filiale depuis 1987 du géant Allemand Fresenius, a quadruplé son volume de production en quinze ans. Son service logistique, saturé, sera soulagé en 2021 par un nouvel entrepôt construit à quelques kilomètres.


Après l’incendie, Bel-Air Camp veut aller de l’avant


Le président et la directrice générale de la pépinière d’entreprises ont fait un point d’étape ce mardi après le terrible incendie qui a ravagé un bâtiment de 10.000 m² qui accueillait des startups. Un redéploiement est en train d’être opéré sur le site avant une future reconstruction.


Bel-Air Camp : la Région a voté une aide

Lors de la commission permanente du 18 octobre un plan de soutien exceptionnel a été voté pour la pépinière de startups.


Saint-Etienne : la SHAM acquiert One Station

Vinci Immobilier et Cardinal ont annoncé ce vendredi avoir signé à la vente en VEFA de l’immeuble de bureaux « One Station », immeuble en chantier face à la gare de Châteaucreux.


Solvay abandonne son projet de centre d’innovation et de technologie à Saint-Fons

Le groupe a annoncé mercredi adapter ses projets dévoilés en juin et septembre, notamment en raison d’un nombre jugé trop faible de collaborateurs souhaitant s’inscrire dans une mobilité géographique.


Beynost : Maxon lance la réalisation de son centre d’innovation et production

Le groupe Maxon a débuté en septembre le chantier de son nouveau centre d’innovation et production dédié aux systèmes motorisés avec le groupement Em2c / Demathieu Bard Immobilier.


Deux transactions de plus de 1.000 m² conseillées par Brice Robert

La société Brice Robert Arthur Loyd a récemment communiqué sur plusieurs transactions en tertiaire et locaux d’activité, dont un local d’activité dans l’Ain à Viriat, et un actif tertiaire à Dardilly.


Ambérieu-en-Bugey : vers l’implantation d’un campus régional aéronautique ?

La Région souhaite répondre aux besoins d’une filière importante sur le territoire d’Auvergne-Rhône-Alpes.


ZAC de l’Ile Porte à Arnas : l’aménageur a été désigné

La Communauté d’agglomération Villefranche Beaujolais Saône vient de désigner l’aménageur de la ZAC de L’Ile Porte à Arnas. Il s’agit de la société d’économie mixte Beaujolais Saône Expansion associée au groupe lyonnais Pegasus. Une ZAC de 46 hectares comprenant 120.000 m² de surfaces destinées à la vente.


Inaugurations de Medicina et de Bioserra dans le Bioparc


Deux ensembles immobiliers ont été inaugurés mercredi à Lyon, dans le 8ème arrondissement, au sein du site dédié aux entreprises liées à la santé.


Bel-Air Camp : le relogement des entreprises s’organise

Suite à l’incendie de Bel-Air Camp intervenu mardi matin, une réunion de crise s’est tenue en présence des entrepreneurs de la pépinière d’entreprises, à la maison du projet Carré de Soie.
» Un incendie touche Bel-Air Camp


La première pierre d’«Impulse» posée à Villeurbanne


Promoval et 6ème Sens Immobilier ont posé ce jeudi la première pierre de ce programme de bureaux et de locaux d’activité, qui propose notamment des surfaces à l’acquisition.