Les fédérations du BTP attendront avant de reprendre le travail

Suite à l’accord intervenu entre le gouvernement et les fédérations du BTP, ces dernières recommandent d'attendre la parution du guide des bonnes pratiques avant de reprendre leur activité.

Le ton était monté en cours de semaine dernière entre la ministre du travail, Muriel Pénicaud, et les fédérations du BTP, notamment en Auvergne Rhône-Alpes. La ministre souhaitait en effet une poursuite de l'activité, accusant certaines confédérations du bâtiment de défaitisme, celles-ci ayant appelé à un arrêt des chantiers.

Après discussions, le gouvernement, la FFB, la CAPEB et la FNTP sont parvenus samedi à s’accorder sur plusieurs principes permettant d'encadrer une reprise sécurisée de l'activité. Cet accord repose notamment sur la décision de concevoir un guide de recommandations et de bonne mise en œuvre des gestes barrières professionnels par l'OPPBTP. Ce guide, destiné aux entreprises, sera préalablement soumis à la validation du ministère des Solidarités et de la Santé et du Ministère du Travail. La reprise d’activité dans de bonnes conditions sanitaires sera dès lors clairement encadrée, permettant notamment d’assurer une protection optimale des intervenants sur les chantiers.

Pas de reprise d’activité

Mais avant la parution officielle de ce guide qui devrait intervenir très rapidement de source professionnelle, la FFB, CAPEB et FRTP Auvergne-Rhône-Alpes ont recommandé aux entreprises de ne pas reprendre leur activité .

« La FFB, CAPEB et FRTP Auvergne-Rhône-Alpes précisent donc, qu'à ce jour, il n'y a pas d'appel à la reprise générale des chantiers. Avec ce guide, la profession attend des consignes claires et simples, pouvant être expliquées avec pédagogie aux compagnons sur les chantiers. Ensuite, les chefs d'entreprise, pourront décider s'il est possible ou non de mettre en place de manière concrète ces recommandations, et par conséquent de reprendre ou non leur activité dans des conditions sanitaires irréprochables », indiquent les organisations professionnelles dans un communiqué.

L’application du chômage partiel désormais clairement précisé

En outre, il avait été souhaité qu'un amendement vienne préciser clairement l'application du chômage partiel dans la loi. C'est désormais intervenu dans le projet de loi d'urgence adopté dimanche au Parlement. Est précisé que « toutes les entreprises quelle que soit leur taille » bénéficieront des mesures d'activité partielle pour leurs salariés si elles le souhaitent pendant la période de confinement. Le secteur du BTP est compris dans ce dispositif.

Le libre choix des entreprises s'appliquera donc, conformément au souhait des organisations professionnelles. « Si les recommandations mentionnées dans le guide ne peuvent pas être mises en place sur les chantiers, et que les conditions sanitaires ne sont pas réunies, l'entreprise pourra solliciter le dispositif de l'activité partielle », précisent les organisations.

« Pour la FFB, la CAPEB et la FRTP Auvergne-Rhône-Alpes, la protection de la santé des salariés, des artisans et chefs d'entreprise, et de leur responsabilité demeure la priorité », concluent les organisations.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Corbas : DCB Logistics a livré sa plateforme courrier-colis


Celle-ci, qui a été construite en un an, est destinée au groupe La Poste


Tramway T10 : Michèle Picard ne donne pas d’avis sur les variantes

La vice-présidente de la Métropole et maire de Vénissieux organisait mercredi sa traditionnelle conférence de presse de rentrée.


Emmanuelle Wargon rend public le rapport Girometti/Leclercq

Ce rapport porte sur la qualité d’utilisation du logement, afin d’en faire « un des éléments de référence du logement de demain, plus agréable a vivre, plus sobre en énergie et en foncier, et plus évolutif dans le temps ».


Lancement de la concertation sur la ZFE

nullLa Métropole de Lyon a présenté vendredi sur les modalités de la concertation sur la mise en place de la zone à faibles émissions.


Le pont de Couzon rouvre dès ce mercredi

Dès ce 1er septembre, le pont va rouvrir à tous les modes de déplacement.


Les prix de l’immobilier restent en nette hausse à Lyon

nullLPI-Seloger a fait part vendredi de son dernier baromètre mensuel.


Vers la création d’un 3e cimetière métropolitain au sud de la Métropole de Lyon

Une étude lancée en 2017 a permis d’identifier le site de Charly, au niveau de la route de Saint Abdon. La commune est toutefois opposée au projet.


Lyon, l’une des villes les plus tendues en matière de colocation

nullLocService a fait part de son observatoire de la colocation 2021. Derrière La Rochelle, la capitale des Gaules fait partie des villes où la demande pour ce type de location est la plus forte. Loin devant Saint-Etienne.


Chasse-sur-Rhône : concertation mobile ce jeudi pour l’A46 Sud

Cette concertation sur l’élargissement de l’axe autoroutier interviendra ce 26 août de 9 heures à 12 heures./p>


Élargissement de l’A46 Sud : la concertation publique se poursuit

Une réunion publique numérique se tient ce mardi 24 août à 19 heures.


Décès de Jean-Charles Foddis, directeur exécutif de l’ADERLY

Les hommages se sont succédé, après la disparition brutale du dirigeant de l’agence de développement économique de Lyon.


Début de la concertation pour les lignes T9 et T10

nullCe lundi 23 août marque le début de la concertation de deux lignes de tramway prévues dans le plan de mandat du SYTRAL 2021-2026 : les lignes T9 et T10. Celles-ci vont desservir Lyon, Vaulx-en-Velin, Villeurbanne, Saint-Fons, et Vénissieux.


Écully et Saint-Genis-les-Ollières : pas d’état de catastrophe naturelle

Les communes n’ont pas été reconnues en état de catastrophe naturelle au titre des mouvements de terrains survenus les 10 mai et 11 mai de cette année.


Vicat : des résultats semestriels bien accueillis

Le cimentier basé à L’Isle d’Abeau a publié mercredi ses résultats.


Lyon 7 : « À la Source » loue 350 m² de locaux mixtes

Valoris Real Estate était conseil de l’opération.