Lyon reconnue sur le marché de l’investissement

Selon Laurent Vallas, directeur de Jones Lang LaSalle Lyon, Lyon est le seul marché en immobilier d’entreprise reconnu par les investisseurs internationaux en dehors de l’Ile de France.

Lyon est-il reconnu par les investisseurs internationalement ?

Oui, depuis le début des années 2000, et la financiarisation de l’immobilier, nous avons vu arriver des investisseurs internationaux sur Lyon, avec l’arrivée des normes internationales au niveau des bureaux. Ces derniers font de 2.70 à 2.80 mètres utiles, avec faux planchers et faux plafonds techniques, et disposant d’une architecture assez valorisante, accueil à l’entrée avec une hôtesse, et si possible dans un quartier d’affaires. C’est notamment ce qui s’est développé à Lyon côté Villette, et qui a drainé dès 2002-2003 des investisseurs institutionnels français et étrangers, au gré des incertitudes économiques et financières. Lyon est vraiment une plate-forme internationale reconnue comme telle : en dehors de l’Ile de France, la ville est considérée par les investisseurs comme le seul marché en immobilier d’entreprise de niveau international en France. La progression de la demande placée depuis 10 ans montre que la ville intéresse beaucoup les investisseurs anglo-saxons et allemands. Ils ont la vision d’une Eurocité parce qu’ils reconnaissent dans cette ville-là un Düsseldorf, un Hambourg, un Francfort au niveau lyonnais, comme eux l’ont, au niveau de leur différents Landërs. L’immobilier a toujours progressé en matière de qualité d’actifs, les loyers n’ont jamais chuté, les m² placés sont plutôt dans une phase de progression. Nous avons une meilleure lisibilité, un urbanisme bien arrêté, un dynamisme économique, ce qui fait que les investisseurs viennent massivement.

Les investisseurs qui se posaient des questions sur l’opportunité d’investir à Lyon ne s'en posent donc plus aujourd'hui?

Nous sommes reconnus comme une place européenne. C’était une tendance il y a 6 ou 7 ans. Aujourd’hui, c’est devenu naturel. Lyon a changé de statut.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


DCB International vend un immeuble du siège mondial de Sanofi Pasteur

null
Le groupe DCB International a annoncé avoir conclu début février, la vente de l’un des deux immeubles du siège mondial de Sanofi Pasteur à une SCPI.


Garage Citroën de Lyon 7ème : une réhabilitation hors normes

ciroen
6ème Sens Immobilier a réhabilité en quelques années l’ancienne plus grande station-service du monde, située dans le 7ème arrondissement. Outre la marque aux chevrons au rez-de-chaussée, l’immeuble accueille désormais des bureaux et une école de management.


« Au sein des marchés régionaux, il y a Lyon et les autres… »

Magali Marton est la Directrice EMEA Research de Cushman&Wakefield. Elle évoque le marché immobilier lyonnais et les différents marchés régionaux.


Cushman&Wakefield retenu pour la commercialisation de l’Hôtel-Dieu

Lors de la présentation du bilan immobilier tertiaire 2015, le conseil a révélé qu’il avait été choisi pour la commercialisation des surfaces en commerces et en bureaux.
» Cushman&Wakefield retenu pour la commercialisation de l’Hôtel-Dieu
» Locaux d’activité à Lyon : une nouvelle dynamique en 2016


Locaux d’activité à Lyon : vers une nouvelle dynamique en 2016

Cushman & Wakefield a fait un point la semaine dernière sur le marché des locaux d’activité en 2015 et présenté ses perspectives pour 2016.


Cushman&Wakefield affiche ses ambitions sur Lyon

null
Le conseil en immobilier d’entreprise organisait mercredi 27 janvier un point sur le marché lyonnais.
»
Locaux d’activité à Lyon : vers une nouvelle dynamique en 2016
» Cushman&Wakefield retenu pour la commercialisation de l’Hôtel-Dieu
» « Au sein des marchés régionaux, il y a Lyon et les autres… »


L’annulation de la Fête des Lumières a plombé l’hôtellerie lyonnaise en décembre

L’hôtellerie lyonnaise a accusé le coup en décembre, suite à l’annulation de la Fête des Lumières.


« Nous avons quasiment consommé tout le foncier disponible »

Laurent Lamatière est consultant chez Arthur Loyd Logistique.


Locaux : « les transactions sur des petites et moyennes surfaces ont augmenté »

Jean-Pascal Denys est le directeur général de Brice Robert Arthur Loyd Rhône-Alpes. Il commente les chiffres du marché lyonnais des locaux d’activités.


« Il n’y a pas de suroffre »

Brice Robert évoque le marché de l’immobilier tertiaire lyonnais, et l’offre à venir dans les divers secteurs de la Métropole.
» Locaux : « les transactions sur des petites et moyennes surfaces ont augmenté »
» Logistique: « Nous avons quasiment consommé tout le foncier disponible »


Lyon 9: Pyramide Conseils inaugure son nouveau siège social

Le cabinet d’expertise comptable a inauguré mardi son nouveau siège social, situé dans le 9ème arrondissement, au sein du parc Greenopolis.


Lyon, l’une des 6 métropoles cibles pour Affine

Lyon est historiquement le deuxième pôle d’Affine, après Paris – Ile de France.


Affine a inauguré « Tangram »

Situé dans le septième arrondissement, cet immeuble de bureaux de 5 915 m² a fait l’objet d’une lourde restructuration et accueille désormais l’ISCOM.
» Lyon, l’une des 6 métropoles ciblées par Affine


6ème Sens Immobilier a inauguré « New Deal »

null
Le programme de réhabilitation du bâtiment du garage Citroën situé dans le septième arrondissement de Lyon a été inauguré jeudi par le préfet de Région, et le président de la Métropole.


Investissement immobilier à Lyon : 2015, une année exceptionnelle

1,3 milliard d’euros ont été investis sur la Métropole de Lyon en 2015, avec des transactions phare, comme le Sky56 ou l’Hôtel-Dieu.