Lyon reconnue sur le marché de l’investissement

Selon Laurent Vallas, directeur de Jones Lang LaSalle Lyon, Lyon est le seul marché en immobilier d’entreprise reconnu par les investisseurs internationaux en dehors de l’Ile de France.

Lyon est-il reconnu par les investisseurs internationalement ?

Oui, depuis le début des années 2000, et la financiarisation de l’immobilier, nous avons vu arriver des investisseurs internationaux sur Lyon, avec l’arrivée des normes internationales au niveau des bureaux. Ces derniers font de 2.70 à 2.80 mètres utiles, avec faux planchers et faux plafonds techniques, et disposant d’une architecture assez valorisante, accueil à l’entrée avec une hôtesse, et si possible dans un quartier d’affaires. C’est notamment ce qui s’est développé à Lyon côté Villette, et qui a drainé dès 2002-2003 des investisseurs institutionnels français et étrangers, au gré des incertitudes économiques et financières. Lyon est vraiment une plate-forme internationale reconnue comme telle : en dehors de l’Ile de France, la ville est considérée par les investisseurs comme le seul marché en immobilier d’entreprise de niveau international en France. La progression de la demande placée depuis 10 ans montre que la ville intéresse beaucoup les investisseurs anglo-saxons et allemands. Ils ont la vision d’une Eurocité parce qu’ils reconnaissent dans cette ville-là un Düsseldorf, un Hambourg, un Francfort au niveau lyonnais, comme eux l’ont, au niveau de leur différents Landërs. L’immobilier a toujours progressé en matière de qualité d’actifs, les loyers n’ont jamais chuté, les m² placés sont plutôt dans une phase de progression. Nous avons une meilleure lisibilité, un urbanisme bien arrêté, un dynamisme économique, ce qui fait que les investisseurs viennent massivement.

Les investisseurs qui se posaient des questions sur l’opportunité d’investir à Lyon ne s'en posent donc plus aujourd'hui?

Nous sommes reconnus comme une place européenne. C’était une tendance il y a 6 ou 7 ans. Aujourd’hui, c’est devenu naturel. Lyon a changé de statut.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Oxium acquiert 3160 m² de locaux d’activités à Genay

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses transactions au titre du mois de mai en bureaux et locaux d’activités.


Lyon Confluence : Heracles Investissement acquiert un immeuble de 2.824 m²

null
Cette acquisition, réalisée dans le secteur du deuxième arrondissement de Lyon en développement, s’est réalisée en état futur d’achèvement auprès d’Icade.


Le département « Retail » de Cushman&Wakefield se renforce

Antoine Vandamme rejoint la structure.


Mauvais mois d’avril pour l’hôtellerie lyonnaise

Le taux d’occupation a légèrement reculé et les prix moyens ont baissé.


« Il va y avoir une régénérescence de bâtiments plutôt tertiaires »

Didier Caudard-Breille est le président de DCB International. Il évoque l’opération Linux et, plus globalement, le secteur de la Techlid.


« Linux », opération phare au cœur de la Techlid

linux
DCB International a posé vendredi 21 mai à Limonest la 1ère pierre du futur siège de Blédina et de Danone Nutricia Africa &Overseas. Il s’agit de l’opération la plus importante des premiers mois de l’année dans l’agglomération.
» Max Vincent: «Pourquoi ne pas envisager un tramway qui remonterait de Lyon par l’A6/A7?»
» Didier Caudard-Breille: «Il va y avoir une régénérescence de bâtiments plutôt tertiaires» sur Techlid


BNP Paribas Real Estate : un nouveau directeur activité à Lyon

Florent Vauvert est également le nouveau directeur logistique en Rhone-Alpes de BNP Paribas Real Estate transaction France.


Beynost : le nouveau site d’ABB bientôt construit dans la ZAC des Malettes

Cardinal avait remporté le 15 janvier dernier un concours pour la construction du bâtiment du groupe.


Bon mois de mars pour l’hôtellerie lyonnaise

À la faveur d’une activité événementielle importante, les hôteliers ont bénéficié d’une forte fréquentation et ont augmenté leurs prix moyens.


Le projet M+M attendra la fin de la commercialisation du Two Lyon

Le projet de DCB sur l’immeuble M+M devra, pour se concrétiser, attendre la fin de la commercialisation du Two Lyon, a fait comprendre Gérard Collomb.


La cité administrative d’Etat, prochain secteur en mouvement sur la Part-Dieu ?

L’ensemble immobilier détenu par l’Etat au cœur du quartier central des affaires pourrait faire l’objet d’un appel à consultation.


La tour Incity livrée, occupée, et bientôt inaugurée

La tour Incity sera inaugurée le 11 mai. Une visite était organisée hier en présence dur Gérard Collomb, président de la métropole de Lyon, et de Stéphanie Paix, présidente du directoire de la Caisse d’Épargne Rhône-Alpes, propriétaire de l’immeuble.


Villeurbanne: Capio et Résamut ont posé la première pierre du Médipole

Les deux entités ont posé mercredi la première pierre du Médipole de Lyon-Villeurbanne, un équipement qui devrait être livré fin 2018.


« Un bon premier trimestre, avec 67.000 m² de demande placée »

null
Benoit de Fougeroux est président de la FNAIM Entreprises. Celui qui dirige en Rhône-Alpes le conseil en immobilier d’entreprise BNP Paribas Real Estate Transactions évoque les chiffres de l’immobilier tertiaire à Lyon au premier trimestre.


Locaux d’activité: 24.000 m² placés par Cushman&Wakefield au 1er trimestre

Le département dédié de Cushman & Wakefield à Lyon a placé 24 000 m² dans la région lyonnaise, profitant notamment d’opérations d’ampleur, comme celles d’Eriks et de Bricodeal.