Lyon reconnue sur le marché de l’investissement

Selon Laurent Vallas, directeur de Jones Lang LaSalle Lyon, Lyon est le seul marché en immobilier d’entreprise reconnu par les investisseurs internationaux en dehors de l’Ile de France.

Lyon est-il reconnu par les investisseurs internationalement ?

Oui, depuis le début des années 2000, et la financiarisation de l’immobilier, nous avons vu arriver des investisseurs internationaux sur Lyon, avec l’arrivée des normes internationales au niveau des bureaux. Ces derniers font de 2.70 à 2.80 mètres utiles, avec faux planchers et faux plafonds techniques, et disposant d’une architecture assez valorisante, accueil à l’entrée avec une hôtesse, et si possible dans un quartier d’affaires. C’est notamment ce qui s’est développé à Lyon côté Villette, et qui a drainé dès 2002-2003 des investisseurs institutionnels français et étrangers, au gré des incertitudes économiques et financières. Lyon est vraiment une plate-forme internationale reconnue comme telle : en dehors de l’Ile de France, la ville est considérée par les investisseurs comme le seul marché en immobilier d’entreprise de niveau international en France. La progression de la demande placée depuis 10 ans montre que la ville intéresse beaucoup les investisseurs anglo-saxons et allemands. Ils ont la vision d’une Eurocité parce qu’ils reconnaissent dans cette ville-là un Düsseldorf, un Hambourg, un Francfort au niveau lyonnais, comme eux l’ont, au niveau de leur différents Landërs. L’immobilier a toujours progressé en matière de qualité d’actifs, les loyers n’ont jamais chuté, les m² placés sont plutôt dans une phase de progression. Nous avons une meilleure lisibilité, un urbanisme bien arrêté, un dynamisme économique, ce qui fait que les investisseurs viennent massivement.

Les investisseurs qui se posaient des questions sur l’opportunité d’investir à Lyon ne s'en posent donc plus aujourd'hui?

Nous sommes reconnus comme une place européenne. C’était une tendance il y a 6 ou 7 ans. Aujourd’hui, c’est devenu naturel. Lyon a changé de statut.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Incity : la tour sera livrée pour Noël

null
Alain Loyer, Président-directeur général de Bouygues Bâtiment Sud-Est, a indiqué que la livraison se ferait avec un mois d’avance. Stéphanie Paix, de la Caisse d’Épargne Rhône-Alpes, a souligné les enjeux du déménagement pour l’entreprise.


« Je souhaite que l’on construise un quartier végétalisé, aéré »

François Noël Buffet est sénateur-maire d’Oullins. Il évoque les questions de foncier et de morphologie urbaine dans le projet d’aménagement du quartier de la Saulaie.


Locaux d’activité : un deuxième trimestre plus faible qu’attendu

Alors que le deuxième trimestre a affiché 74 000 m² en moyenne sur les 7 dernières années, en 2015, la demande placée s’est limitée sur cette période, à 58 000 m².
»
«Les taux bas ont orienté certains acteurs vers l’acquisition»
» «Un marché actif jusqu’aux surfaces inférieures à 2500 m2»


Saint-Etienne : une demande placée « comprise entre 15.000 m² et 25.000 m² ».

null
Bertrand Serre est le directeur associé de Git Immobilier, l’un des conseils en immobilier les plus actifs sur l’agglomération de Saint-Etienne. Il évoque le marché de l’immobilier d’entreprise en région stéphanoise.


« Il fallait donner à la population les logements qu’elle recherchait »

Gaël Perdriau est le maire de Saint-Etienne et président de Saint-Etienne Métropole. Il explique la nouvelle politique du logement qu’il a insufflé pour la deuxième ville de Rhône-Alpes il y a un an.


Net repli de l’immobilier de bureaux à Lyon au 1er semestre

Seulement 74 000 m² de bureaux placés ont été placés au premier semestre 2015 à Lyon, soit un marché en baisse de 32% par rapport au premier semestre de l’année précédente.


Immobilier logistique : 1er semestre exceptionnel à Lyon

Fort de quelques transactions majeures, le marché lyonnais de la logistique a connu un premier semestre proche du double du volume habituellement constaté.


Les 5 conseils du PIPA pour réussir l’implantation de son entreprise.

Pour le parc industriel de la plaine de l’Ain, bien réussir son implantation passe notamment par l’intégration dans un tissu économique dynamique, et la bonne définition de son besoin immobilier.


« Les taux bas ont orienté certains acteurs vers l’acquisition »

null
Olivier Durif est le ‎ directeur du département industriel chez JLL Lyon. Il évoque les récents mouvements sur le marché des locaux d’activités en région lyonnaise.


Ogic, 6ème Sens, Cardinal, Em2c et DCB, premiers promoteurs lyonnais

Le Progrès a extrait de la dernière édition du classement des promoteurs français réalisée par Innovapresse & Communication, les promoteurs à capitaux lyonnais.


Pont de l’Ane Monthieu : Apsys confiant pour la commercialisation

L’opérateur s’est engagé à ce que cette commercialisation soit soumise à un comité d’enseignes.


Steel, un futur pôle de commerce et de loisirs à Saint-Étienne

null
Gaël Perdriau présentait vendredi le lauréat du concours organisé pour le site Monthieu/Pont de l’Ane. Apsys a été retenu et développera 70.000 m² de commerces et loisirs.
» Pont de l’Ane Monthieu : Apsys confiant pour la commercialisation


Lyon, « la plus grosse région en termes d’investissement »

Christophe Le Corre est le président de Proudreed. Il évoque la dynamique de Lyon, ainsi que celle des autres grandes métropoles françaises.
» Dardilly: Proudreed lance la commercialisation du parc du Jubin


Proudreed lance la commercialisation du parc du Jubin

Le groupe a lancé jeudi la commercialisation de ce parc situé à Dardilly. Il développera 14 bâtiments combinant plus de 24.000 m² de locaux d’activités en rez-de-chaussée et de bureaux à l’étage.


Em2c livre 1 992 m² à Pyramide Conseils

Ces bureaux sont situés sur le parc Greenopolis dans le neuvième arrondissement de Lyon.